Skip to main content

Analyse: Match no 3 Penguins-Rangers

Murray l'emporte à ses débuts en séries et Pittsburgh reprend l'initiative 2-1 face à New York

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste senior NHL.com

NEW YORK - Les Penguins de Pittsburgh ont défait les Rangers de New York 3-1 dans le troisième match de la série de premier tour de l'Association de l'Est entre les deux équipes, mardi, afin de reprendre l'initiative de la série quatre de sept 2-1.

Le gardien recrue Matt Murray a stoppé 16 lancers à sa première sortie en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Le vétéran joueur de centre Matt Cullen a réussi le but gagnant en profitant d'un revirement des Rangers dans leur zone à 4 :16 du troisième tiers.

Le capitaine des Penguins Sidney Crosby a obtenu son deuxième filet de la série, son premier sur le jeu de puissance, afin de créer l'égalité à 19:18 du deuxième vingt.

Le seul marqueur des Rangers a été Rick Nash, son premier des séries, inscrit en infériorité numérique à la 39e seconde de jeu de la deuxième période.

Le défenseur Kris Letang a ajouté le but d'assurance dans un filet désert.

Ce que nous avons appris: Murray a affiché le même flegme d'un vétéran devant le filet qu'on l'a vu montrer dans les 13 matchs qu'il a joués en saison régulière. Le jeu de puissance des Penguins a encore été un facteur, ayant fourni quatre buts en 13 supériorités.

Les Rangers ne peuvent pas offrir des occasions en supériorité comme ils le font, même si Nash a marqué en infériorité.

Les Penguins mènent la série même s'ils n'ont marqué que trois filets à cinq contre cinq.

Les Rangers devront apporter des ajustements en supériorité numérique. Ils ont eu de la difficulté à entrer dans le territoire ennemi. Ils étaient lents et les passes étaient molles. Ils n'ont pas exercé un grand contrôle de la rondelle. Ils ont terminé la soirée en étant blanchis en quatre occasions. Ils n'ont concrétisé qu'une de leurs 12 chances en supériorité depuis le début de la série.


Ce que ça signifie pour les Penguins: En avant 2-1 dans la série, ils pourront ébranler le moral des Rangers en l'emportant jeudi, tout en se donnant la chance d'en finir devant leurs partisans samedi.


Ce que ça signifie pour les Rangers: Ils tirent de nouveau de l'arrière dans une série et leur fiche est de 10-20 dans les matchs suivants une victoire en séries éliminatoires depuis 2012.

Moment important: Les Rangers ont cru avoir pris les devants 1-0 à 12:43 du premier vingt, à l'aide de ce qui aurait été le deuxième but de Chris Kreider en autant de matchs. Le but a été annulé à la suite de la contestation des Penguins. La reprise vidéo a illustré que l'attaquant J.T. Miller avait pénétré un peu trop tôt dans la zone adverse en acceptant la passe de Brady Skjei à la ligne bleue.

Héros obscur: Après avoir offert une performance ordinaire dans le match no 2, le défenseur des Penguins Olli Maatta s'est racheté en connaissant une solide prestation. Les Rangers ont tenté de le déstabiliser tôt dans la soirée en envoyant le disque de son côté dans le coin de la patinoire. Il a bien composé avec la pression, terminant la rencontre sans trop faire de bruit avec 21:21 de temps d'utilisation. L'entraîneur Mike Sullivan a eu confiance en lui dans les derniers moments du match, quand les Rangers ont attaqué à six contre cinq.


La suite: Le quatrième match de la série a lieu jeudi au Madison Square Garden (19 HE; TVA Sports, CNBC, SN, MSG, ROOT).
 

 

En voir plus