Skip to main content

Les Penguins remportent le match no 4 et acculent les Capitals au mur

Marc-André Fleury effectue 36 arrêts; Pittsburgh décroche la victoire malgré l'absence de Sidney Crosby

par Wes Crosby / Correspondant LNH.com

PITTSBURGH - Marc-André Fleury a fort probablement été le membre des Penguins de Pittsburgh le plus émotif après que le centre Sidney Crosby eut subi une autre commotion cérébrale.

En l'absence du capitaine des Penguins, Fleury s'est distingué à nouveau, réalisant 36 arrêts dans une victoire de 3-2 contre les Capitals de Washington Capitals lors du match no 4 de leur série de deuxième ronde de l'Association de l'Est au PPG Paints Arena mercredi.

« [Fleury] a élevé son jeu d'un cran à un moment crucial, a déclaré l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan. Ce gardien de but a déjà remporté la Coupe Stanley et cela a paru ce soir. »

Les Penguins mènent la série quatre de sept 3-1. Le prochain affrontement entre les deux équipes aura lieu à Washington samedi.

Video: Schultz aide les Penguins à remporter le match no 4

D'après le site Hockey-Reference.com, 90 pour cent (210-24) des équipes de la LNH qui remportent le match no 4 et prennent l'avance 3-1 dans leur série finissent par remporter cette dernière.

Fleury a accordé moins de trois buts au cours de six de ses neuf départs en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Remplaçant le gardien de but Matt Murray, toujours gêné par une blessure, Fleury a pris part à chacun des matchs de son équipe en séries.

Après la séance d'entraînement des Penguins mardi, au lendemain du match no 3 durant lequel Crosby a subi une commotion cérébrale, Fleury a confié qu'il voulait que son équipe voie Crosby retrouver le sourire. Mercredi, selon Fleury, les Penguins avaient du cœur au ventre.

« Sid est le meneur de cette équipe. Il est notre capitaine, en plus d'être un joueur extraordinaire, a commenté Fleury. Il est irremplaçable. Notre équipe a fait preuve de caractère. Nous avons bien joué d'un bout à l'autre de la patinoire. »

Justin Schultz a donné l'avance 3-2 à Pittsburgh à 11:24 sur le jeu de puissance, après que John Carlson eut écopé d'une pénalité pour rudesse à 10:45 de la deuxième période.

Grâce à des buts de Patric Hornqvist et de Jake Guentzel, les Penguins ont pris l'avance 2-0, mais les Capitals ont répliqué en deuxième période, créant l'égalité en marquant deux buts en 1:12.

Hornqvist a ouvert la marque pour les Penguins en profitant d'une échappée à 4:39 du premier tiers. Hornqvist a accepté une longue passe d'Olli Maatta avant de se glisser entre les défenseurs Brooks Orpik et Karl Alzner. Seul face à Holtby, il a mystifié le gardien de but en lui servant une feinte avant de loger le disque dans la lucarne.

Sur la séquence ayant mené au deuxième but des Penguins, Guentzel s'est avancé en zone adverse le long de la bande avant de placer le disque dans l'enclave, où se trouvait le défenseur des Capitals Dmitry Orlov. Surpris, Orlov a malencontreusement poussé la rondelle dans le fond de son propre filet, ce qui portait la marque 2-0 à 3:51 de la deuxième période.

D'un tir du cercle gauche, Evgeny Kuznetsov a réduit l'écart 2-1 en logeant le disque au-dessus de l'épaule de Fleury à 7:21, puis Nate Schmidt a créé l'égalité 2-2 d'un tir puissant à 8:33.

Malgré l'absence de Crosby, l'entraîneur des Capitals Barry Trotz s'attendait à ce que les Penguins se dépassent et espérait que les Capitals feraient de même.

« Durant toute la saison, les Penguins de Pittsburgh ont été privés des services de certains joueurs sans toutefois baisser les bras, a déclaré Trotz. Pour les vaincre, nous savions qu'il nous fallait jouer à la hauteur de notre talent. Nos joueurs se sont présentés pour jouer. Nous étions souvent en zone adverse et nous avons généré plusieurs chances de marquer.

« Fleury a fait la différence ce soir. … Nous avons eu de bonnes occasions de toucher la cible, mais nous n'en avons pas profité et c'est pour cette raison que nous traînons de l'arrière 3-1 dans cette série."

But du match

D'un tir sur réception, Schultz trompe Holtby pour briser l'impasse de 2-2. Pittsburgh marquait ainsi sur le troisième de ses cinq tirs en deuxième période. Les Penguins ont été dominés 17-5 au chapitre des tirs au cours de la période, mais sont parvenus à conserver une avance d'un but en touchant la cible à deux reprises au cours de la période.

Arrêt du match

Fleury préserve l'avance d'un but des Penguins à 9:10 en troisième période après que Lars Eller se soit défait de Schultz avant de foncer au filet. Fleury étire la jambière et effectue le grand écart pour frustrer Eller qui maniait la rondelle à l'embouchure du filet.

Jeu du match

Phil Kessel sépare Orlov de la rondelle avant de converger vers la cage de Holtby pour tenter de porter l'avance de Pittsburgh à 4-2. Holtby suit Kessel, bloque son tir du revers et s'allonge sur le disque avec 3:30 à écouler à la période.

Sous le radar

Les Capitals ont l'occasion de créer l'égalité 3-3 lorsque Matt Cullen écope d'une double pénalité mineure pour bâton élevé avec 2:00 à faire en deuxième période. L'unité en désavantage numérique des Penguins résiste à la première moitié du jeu de puissance des Capitals et les Penguins conservent leur avance d'un but à la conclusion de la deuxième période. Pittsburgh continue son bon travail à court d'un joueur jusqu'à ce qu'Alex Ovechkin se fasse prendre à cingler Bryan Rust, ce qui annule les dernières 1:19 du jeu de puissance des Capitals.

Ce qu'ils ont dit

« Nous savons que nous pouvons mieux jouer. Nous ne baissons jamais les bras. Nous savons que si nous nous concentrons sur notre exécution, nous sommes assez talentueux pour remporter ce genre de bataille. » - Le défenseur des Penguins Olli Maatta

« Nous devons oublier ce match et penser au prochain affrontement. Pour nous, chaque match de cette série sera un match no 7, alors nous devons remporter trois matchs de suite pour accéder à la ronde suivante, ce que nous sommes capables de réussir. » - Le capitaine des Capitals Alex Ovechkin

Ce qu'il faut savoir

En séries, Pittsburgh présente une fiche de 5-4 lorsque l'équipe est privée des services de Crosby. Sans Crosby, les Penguins ont déplacé Guentzel de la première ligne d'attaque à la deuxième afin qu'il puisse jouer avec le centre Nick Bonino et Rust. … Les Capitals ont fait appel à sept défenseurs pour un deuxième match de suite. L'attaquant Paul Carey a quant à lui de nouveau été rayé de l'alignement.

La suite

La cinquième partie de cet affrontement du deuxième tour des séries éliminatoires dans l'Association de l'Est aura lieu au Verizon Center samedi (19 h 15 (HE); TVA Sports, NBC, CBC, SN).

 

En voir plus