Skip to main content

Les Penguins n'ont pas d'inquiétudes avec Murray

En l'absence de Marc-André Fleury, le gardien recrue a excellé

par Katie Brown / Correspondante LNH.com

WASHINGTON - Il a remporté ses sept derniers départs, mais le gardien recrue Matt Murray ne laisse pas la pression l'atteindre.

Ce dernier s'est fait confier le filet des Penguins de Pittsburgh alors que le gardien numéro un Marc-Andre Fleury se remet d'une commotion cérébrale, et avec un seul match restant à la saison régulière des Penguins, ce filet pourrait appartenir à Murray lorsque les séries éliminatoires de la Coupe Stanley s'amorceront le 13 avril.

 

« Je tente de ne pas y penser, a mentionné Murray. Je sais quel est mon travail. C'est toujours du hockey, peu importe les circonstances, alors je tente simplement d'y aller un match à la fois et un lancer à la fois. »

Pittsburgh, qui va terminer au deuxième rang de la section Atlantique, va affronter les Rangers de New York ou les Islanders de New York en première ronde des séries éliminatoires.

L'entraîneur des Penguins Mike Sullivan a indiqué jeudi que Fleury faisait d'importants progrès en vue d'un retour et qu'il était réévalué sur une base quotidienne. Néanmoins, l'excellent rendement de Murray donne à Pittsburgh une certaine flexibilité.

Les Penguins ont remporté leurs huit dernières rencontres, cinq d'entre elles avec Murray, âgé de 21 ans, devant le filet.

En 12 départs en carrière dans la LNH, tous cette saison, Murray a conservé une fiche de 9-2-1. Sa plus récente victoire en a été une de 4-3 en prolongation contre les Capitals de Washington jeudi, alors que les Penguins se sont assurés de l'avantage de la glace pour la première ronde des séries.

Pittsburgh disputera le dernier match de sa saison régulière samedi contre les Flyers de Philadelphie au Wells Fargo Center (15 h (HE); NBC). Les Flyers tentent toujours de se frayer un chemin en séries éliminatoires en décrochant la deuxième place de quatrième as.

« Il est très mature pour un jeune de son âge, a déclaré l'entraîneur Mike Sullivan. L'une des raisons qui me poussent à affirmer cela est sa capacité à ne pas laisser l'émotion l'empêcher d'être à son mieux. Sa concentration, son comportement sont matures. En résultat, je pense que l'on peut voir le genre de gardien qu'il est. Il a un effet calmant sur notre groupe. »

Il s'agit du deuxième séjour de Murray avec les Penguins cette saison. Il a été rappelé de Wilkes-Barre dans la Ligue américaine de hockey (LAH) en décembre lorsque Fleury a été ennuyé par sa première commotion cérébrale, et il a disputé quatre matchs, affichant un dossier de 2-1-1.

Murray a également très bien fait dans la LAH. Il a conservé une fiche de 20-9-1, avec quatre blanchissages et une moyenne de buts alloués de 2,10 en 31 parties cette saison. Son pourcentage d'arrêts de ,931 lui procure une égalité au premier rang du circuit.

« Votre gardien doit être bon pour n'importe quelle équipe pour que vous connaissiez du succès, a affirmé le capitaine des Penguins Sidney Crosby, et il a été lancé dans la mêlée pour des matchs importants, surtout aussi tôt dans sa carrière.

« C'est beaucoup de pression pour un jeune gardien. Il a très bien géré cela. Il a déjà pris part à des matchs importants, alors c'est bien de le voir faire aussi bien et d'avoir du plaisir sur la glace. »

 

En voir plus