Skip to main content

Les Penguins heureux pour Marc-André Fleury

Ses anciens coéquipiers se réjouissent d'avoir vu le vétéran gardien de but québécois s'illustrer à son premier match avec les Golden Knights

par Marc Tougas / Collaborateur

Malgré leur fiche de 0-1-1 pour amorcer la saison et leur pénible début de campagne au chapitre des buts accordés, les joueurs des Penguins avaient une raison de se réjouir, samedi matin : la performance de 45 arrêts que leur ancien coéquipier Marc-André Fleury a signée la veille, et qui a permis aux Golden Knights de Vegas de signer la victoire à leur tout premier match dans la LNH.

« Il a plutôt bien fait, j'étais très content pour lui », a déclaré le défenseur des Penguins Kristopher Letang après l'entraînement matinal des siens, samedi à Pittsburgh, alors que son équipe s'apprêtait à recevoir les Predators de Nashville en soirée (19 h (HE); NHLN, ATTSN-PT, FS-TN, NHL.TV). « C'est quelqu'un qui travaille très fort et qui est un coéquipier formidable. C'est sûr qu'il nous manque, mais on ne lui souhaite que du bon. »

Solide alors que les Stars de Dallas ont souvent bourdonné autour de lui dans la zone des Golden Knights, Fleury a accordé un seul but dans le gain de 2-1 des siens, à 17:01 de la deuxième période, sur un tir qu'a fait dévier Tyler Seguin durant un avantage numérique. Le Sorellois de 32 ans a ainsi permis à Vegas de devenir la première équipe d'expansion de la LNH à remporter son premier match dans la Ligue depuis la saison 1992-93. Les Sénateurs d'Ottawa et le Lightning de Tampa Bay avaient alors tous deux lancé leur campagne avec une victoire.

« (Vendredi) soir, ç'a été un très bon exemple de ce qu'il est capable de faire dans cette Ligue, a par ailleurs dit Letang de Fleury. Je suis très content pour lui. Il a connu une grande soirée et c'est un très bon départ pour lui. »

Les 45 arrêts réussis par Fleury s'avèrent aussi un sommet pour un gardien ayant signé la première victoire dans l'histoire d'une équipe d'expansion de la LNH, selon le Elias Sports Bureau. La marque précédente était de 37 arrêts. Elle avait été établie par Hank Bassen, des Penguins, dans un gain de 3-1 contre les Blues de St. Louis, le 13 octobre 1967, et égalée par Goran Hogosta des Nordiques de Québec, le 18 octobre 1979, à l'occasion d'une victoire de 5-2 face aux Rockies du Colorado.

« J'ai regardé le match (vendredi) et Flower a bien joué, a de son côté commenté le capitaine des Penguins Sidney Crosby. Nous nous habituons petit à petit à le voir porter d'autres couleurs, et je suis content de le voir se distinguer à ce point. »

« Je trouve encore cela un peu bizarre de le voir avec une autre équipe, mais peut-être qu'il va finir par remettre ses jambières jaunes à un moment donné à Las Vegas, a lancé l'ailier gauche Conor Sheary. Mais je suis content qu'il ait été en mesure d'aller chercher la victoire pour eux. »

Les joueurs des Penguins ont beau se réjouir de la performance de Fleury, que les Golden Knights ont réclamé du club de Pittsburgh lors du repêchage d'expansion en juin dernier, elle a peut-être aussi un côté doux-amer à la lumière du piètre début de saison des doubles champions en titre de la Coupe Stanley. Ceux-ci ont été malmenés 10-1 à Chicago par les Blackhawks, jeudi, un soir après s'être inclinés 5-4 en prolongation à domicile contre les Blues de St. Louis.

Antti Niemi, qui a pris la place de Fleury à Pittsburgh en tant qu'auxiliaire de Matt Murray, a été chassé du match contre les Blackhawks après avoir cédé quatre buts en 13 tirs. Murray, le partant contre St. Louis, s'est amené en relève et il a accordé six filets en 31 tirs. Le gardien no 1 des Penguins a donc alloué 11 buts en 65 tirs jusqu'ici cette saison.

En attendant de voir si les choses s'amélioreront à ce chapitre, les joueurs des Penguins continueront de surveiller du coin de l'oeil les prestations de Fleury - Letang en particulier.

« On a communiqué régulièrement depuis le début du camp. Je lui ai notamment souhaité bonne chance, et je lui ai dit qu'il nous manquait, tandis qu'il s'est informé sur la façon dont se déroulait mon retour au jeu », a indiqué le défenseur, qui a raté les séries du printemps dernier en raison d'une hernie discale au cou.

Le deuxième match des Golden Knights aura lieu samedi soir, alors qu'ils rendront visite aux Coyotes de l'Arizona (21h HE ; FS-A, ATTSN-RM, NHL.TV), et Fleury devrait à nouveau être devant le filet.

En voir plus