Skip to main content

Super 16 : Des Penguins qui volent plus haut que jamais

Pittsburgh atteint un rang sans précédent cette saison au classement établi par LNH.com

par Marc Tougas / Collaborateur LNH.com

À deux semaines des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, les Penguins de Pittsburgh sont ceux qui attirent les feux de la rampe dans le cadre de l'avant-dernier Super 16 de LNH.com de la saison.

Derrière un quatuor de tête qui n'a pas bougé, et des Jets de Winnipeg qui ont redressé la barre quelque peu en passant du cinquième au sixième rang, les Penguins sont ceux qui ont le plus monté dans l'estime du panel de LNH.com, celui-ci les faisant progresser de trois rangs pour les hisser en sixième place. 

À LIRE AUSSI: Les Penguins de retour sur le droit chemin juste à tempsPoolers : Staal, Dunn et Bobrovsky en hausse

Sidney Crosby et compagnie, qui ont remporté leurs trois derniers matchs et affichent un dossier de 6-2-2 à leurs 10 dernières sorties, n'avaient jamais fait mieux que la septième place de notre palmarès jusqu'ici cette saison. Au classement de la LNH, les Penguins ne sont plus qu'à trois points de la première place dans la section Métropolitaine, qui appartient aux Capitals de Washington, alors qu'ils luttaient plutôt pour mettre la main sur la deuxième place de quatrième as dans l'Association de l'Est il n'y a pas si longtemps…

Deux équipes ont quant à elles amélioré leur statut de deux rangs au sein de notre palmarès cette semaine, soit les Golden Knights de Vegas, qui sont passés du 10e au huitième rang alors qu'ils ont continué de gagner malgré l'absence de Marc-André Fleury, blessé (fiche de 6-3-1 depuis 10 matchs), et les Blues de St. Louis, qui ont gagné deux rangs pour se retrouver en 11e position (6-2-2, dont quatre victoires de suite). 

Signe que les choses se corsent à l'approche des séries et que ça joue du coude, deux formations ont perdu du terrain dans notre top-16 malgré des fiches plus que respectables ces derniers temps.

Il y a d'abord les Predators de Nashville, en qui l'équipe de LNH.com sent une faiblesse dans l'armure depuis quelque temps puisque ceux-ci ont glissé du septième au 10e échelon malgré une excellente fiche de 6-3-1 à leurs 10 plus récentes sorties. Jamais ils n'ont été classés aussi bas dans notre Super 16, eux qui avaient pourtant occupé le tout premier rang pendant trois semaines en novembre.

Et il y a les Hurricanes de la Caroline qui sont passés du 10e au 13e rang même s'ils ont remporté six de leurs 10 plus récentes rencontres (6-4-0).

À noter par ailleurs que les Canadiens de Montréal (5-4-1 depuis 10 matchs) sont de retour dans notre top-16 après une absence d'une semaine, ce qui a mené à l'expulsion des Coyotes de l'Arizona, après une incursion d'une semaine au sein des 16 équipes du moment dans la LNH.

L'Avalanche du Colorado s'est remis dans le coup pour une place en séries en affichant un dossier de 6-3-1 à ses 10 derniers affrontements, ce qui lui a valu ses premiers votes en trois semaines, mais ça n'a pas suffi pour percer le Super 16.

Pour établir le classement du Super 16, chacun des sept membres du personnel de LNH.com participant a établi son propre classement des formations qui, selon lui, sont les 16 équipes du moment dans la Ligue. Chacun remet son classement et des points sont attribués en conséquence.

Chaque équipe qui est classée au premier rang reçoit 16 points, celle qui est deuxième obtient 15 points, celle qui est troisième en a droit à 14, et ainsi de suite jusqu'à l'équipe de 16e place, qui récolte un point.

Voici de quoi a l'air le classement de cette semaine une fois que tout a été additionné - avec en boni, une observation sur chaque formation retenue au sein de notre Super 16 : 


1. Lightning de Tampa Bay (59-14-4)
Total de points : 112
La semaine dernière : 1er


Cédric sollicité : Cédric Paquette n'est qu'à trois points de sa meilleure production à l'attaque en carrière, qu'il a enregistrée en 2014-15 quand il a inscrit 19 points (12 buts, sept passes). L'attaquant de soutien de 25 ans a présentement 16 points (12 buts, quatre aides). Celui qui en est à sa cinquième campagne complète dans la LNH a déjà atteint un sommet personnel au chapitre des matchs disputés en une saison, avec 76.

Video: TBL@TOR: Paquette complète un bel échange en DN


2. Bruins de Boston (47-21-9)
Total de points : 102
La semaine dernière : 2e


Les trois trentenaires : Pour une deuxième campagne de suite, chacun des trois joueurs du premier trio habituel des Bruins a atteint le cap des 30 buts en une saison. Présentement, David Pastrnak a 36 buts, Brad Marchand en a 34 et Patrice Bergeron, 32. Ce dernier a déjà établi un nouveau sommet personnel pour les points en une saison avec 77, tandis qu'il a égalé son sommet en carrière pour les buts.


3. Flames de Calgary (47-23-7)
Total de points : 95
La semaine dernière : 3e


Tout feu tout Flame en 3e : Les Flames ont marqué 110 buts en troisième période, le total le plus le plus élevé dans la Ligue en ce moment et le plus élevé depuis que les Capitals de Washington ont inscrit 112 filets dans ce contexte en 2009-10. La seule autre équipe qui a affiché une production semblable en troisième période depuis le début du siècle a été les Penguins de Pittsburgh, avec 109.


4. Capitals de Washington (45-24-8)
Total de points : 94
La semaine dernière : 4e


En quête de chiffres ronds : L'ailier gauche Alex Ovechkin a besoin d'un autre but pour atteindre le cap des 50 filets en une saison pour la huitième fois de sa carrière tandis que le joueur de centre Evgeny Kuznetsov doit inscrire deux autres mentions d'aide pour se rendre à 50 en une saison pour la troisième fois au cours des quatre dernières années.


5. Jets de Winnipeg (45-27-4)
Total de points : 80
La semaine dernière : 6e


Le temps manque pour Mathieu : Le temps de glace de Mathieu Perreault oscille entre neuf et 12 minutes de jeu depuis 13 matchs, lui qui avait l'habitude d'avoir de 12 à 16 minutes de temps de jeu par rencontre en première moitié de saison. On le voit surtout au sein du quatrième trio depuis quelque temps, alors qu'il était auparavant un habitué de la troisième unité.

Video: CGY@WPG: Perreault profite de l'empilade en AN


6. Penguins de Pittsburgh (42-24-11)
Total de points : 71
La semaine dernière : 9e


Satanées blessures : Kristopher Letang doit de nouveau composer avec une blessure au haut du corps, qui l'a obligé à s'absenter du match de lundi contre les Rangers de New York. Le vétéran défenseur avait aussi raté 11 rencontres de suite en raison d'un mal au haut du corps du 26 février au 17 mars. C'est dommage puisque Letang se dirigeait vers sa meilleure saison offensive en carrière, lui qui compte présentement 56 points (16 buts, 40 passes) en 63 matchs, pas très loin de sa campagne de 67 points (16 buts, 51 aides) en 2015-16.


7. Sharks de San Jose (43-24-9)
Total de points : 62
La semaine dernière : 5e


Un mois de mars qui marche : Le défenseur Marc-Edouard Vlasic, dont le partenaire de jeu régulier est le Suédois de 28 ans Tim Heed ces derniers temps, affiche un différentiel de plus-8 en 11 matchs depuis le 3 mars. Ça lui donne un différentiel de moins-5 pour l'ensemble de la saison, bien loin du plus-31 qu'il a affiché à l'occasion de sa meilleure campagne à ce chapitre, en 2013-14. Vlasic a par ailleurs récolté 10 points (un but, neuf passes) en mars jusqu'ici, ce qui représente déjà son meilleur mois de la saison 2018-19 au chapitre de la production offensive. 

Video: SJS@WPG: Vlasic fait 1-0, Thornton dépasse Mikita


8. Golden Knights de Vegas (42-29-6)
Total de points : 60
La semaine dernière : é-10e


Un top-3 au top : Le premier trio des Golden Knights, composé de Jonathan Marchessault, William Karlsson et Reilly Smith, a inscrit 45 points (18 buts, 27 passes) en 14 matchs depuis le 26 février. Smith a été le chef de file de l'unité avec 17 points (neuf buts, huit aides), tandis que Marchessault (quatre buts, 10 passes) et Karlsson (cinq buts, neuf aides) ont amassé 14 points chacun.


9. Maple Leafs de Toronto (45-25-7)
Total de points : 57
La semaine dernière : 8e


Tavares imite Sittler : John Tavares a marqué 12 buts en 18 matchs depuis le 21 février. Le joueur de centre a 45 buts jusqu'ici cette saison, ce qui représente un sommet en carrière et lui donne une égalité au 10e rang dans l'histoire des Maple Leafs, avec Darryl Sittler (1977-78), pour le nombre de buts inscrits en une saison au profit de la formation torontoise.


10. Predators de Nashville (43-28-6)
Total de points : 56
La semaine dernière : 7e


Une bonne et une mauvaise nouvelle : Yannick Weber a été blanchi à ses 18 plus récents matchs dans l'uniforme des Predators. Le défenseur suisse a affiché un différentiel de moins-3 durant cette séquence. Si la tendance se poursuit, il devra se contenter d'un total de huit points (deux buts, six passes) cette saison et ce serait la quatrième année de suite qu'il afficherait une production de moins de 10 points, lui qui a enregistré un sommet personnel de 21 points (11 buts, 10 passes) en 2014-15 avec les Canucks de Vancouver. Il affiche par contre un différentiel de plus-6, ce qui serait le meilleur de sa carrière s'il le maintient à ce niveau. Weber a d'ailleurs présenté un différentiel positif à ses deux premières saisons avec les Predators, en 2016-17 et l'hiver dernier.


11. Blues de St. Louis (41-27-8)
Total de points : 43
La semaine dernière : 13e


Deux pour un : Ivan Barbashev a inscrit quatre buts et une passe à ses trois derniers matchs, si bien que l'ancien de la LHJMQ a déjà doublé la production de sa première saison dans la LNH, en 2016-17 (12 points; cinq buts et sept passes) et il pourrait bientôt doubler sa production de l'hiver dernier (13 points; sept buts et six passes). La présente campagne s'avère également une nette amélioration pour le Russe de 23 ans au chapitre des matchs disputés (74 jusqu'ici, comparativement à 53 l'an dernier et 30 en tant que recrue).


12. Islanders de New York (44-26-7)
Total de points : 38
La semaine dernière : 12e


C'est bien beau la défensive, mais... Les Islanders ont encore la meilleure défensive dans la Ligue, mais ils ont été blanchis dans trois de leurs cinq derniers matchs et le jeu de puissance n'a marqué qu'un but en 37 occasions en 17 rencontres depuis le 23 février. Ça devient donc difficile dans ce cas de se maintenir avec les équipes de tête...


13. Hurricanes de la Caroline (42-27-7)
Total de points : 37
La semaine dernière : é-10e


L'avantage numérique, pour quoi faire?: Andrei Svechnikov se trouve à égalité au deuxième rang pour les buts chez les recrues avec 20, tous marqués à armes égales, ce qui donne à l'attaquant le plus de buts à armes égales chez les joueurs de première année dans la LNH. Ses 20 buts à égalité numérique lui donnent par ailleurs le deuxième rang chez les recrues dans l'histoire des Hurricanes, après Jeff Skinner, qui en avait marqué 25 en 2010-11.


14. Canadiens de Montréal (41-28-8)
Total de points : 16
La semaine dernière : s.o.


Jamais Tatar pour bien faire : Les Canadiens affichent un dossier de 4-0-1 à leurs cinq derniers matchs et ils ont marqué au moins trois buts dans quatre d'entre eux, dont six ou plus à deux reprises. L'attaquant Tomas Tatar a inscrit sept points (trois buts, quatre passes) lors de ces cinq rencontres. 

Video: FLA@MTL: Tatar ouvre la marque d'un tir vif


15. Stars de Dallas (40-31-6)
Total de points : 12
La semaine dernière : 14e


Un, mais pas deux : Alexander Radulov n'a jamais été blanchi pendant deux matchs de suite depuis le 21 février et il a 18 points (10 buts, huit passes) en l'espace de 16 rencontres depuis cette date. Même s'il aura disputé une dizaine de matchs de moins que la saison dernière, le fougueux russe de 32 ans devrait à tout le moins approcher sa production de 2017-18, quand il avait inscrit un sommet personnel de 72 points (27 buts, 45 passes). Il a présentement 64 points (25 buts, 39 aides). 


16. Blue Jackets de Columbus (42-30-4)
Total de points : 11
La semaine dernière : 16e


Un plus pour son équipe : David Savard affiche un différentiel de plus-4 à ses six derniers matchs et il a même contribué offensivement durant cette séquence avec une production de deux buts et une passe. Le défenseur de 28 ans affiche un différentiel total de plus-16 cette saison et s'il le maintient, ce serait son deuxième meilleur après celui de la saison 2016-17 (plus-33).

Les équipes qui ont glissé au-delà du 16e rang de notre Super 16 : Coyotes de l'Arizona

Les autres équipes qui ont reçu des points cette semaine : Avalanche du Colorado, 6

VOICI COMMENT NOUS LES AVONS CLASSÉS :

ROBERT LAFLAMME, Journaliste principal LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Flames de Calgary (-); 3. Bruins de Boston (+1); 4. Capitals de Washington (+1); 5. Sharks de San Jose (-2); 6. Jets de Winnipeg (-); 7. Penguins de Pittsburgh (+3); 8. Golden Knights de Vegas (+1); 9. Islanders de New York (-2); 10. Predators de Nashville (-2); 11. Maple Leafs de Toronto (-); 12. Blues de St. Louis (+1); 13. Hurricanes de la Caroline (-1); 14. Blue Jackets de Columbus; 15. Canadiens de Montréal (+1); 16. Stars de Dallas (-1)

GUILLAUME LEPAGE, Journaliste LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Flames de Calgary (-); 3. Capitals de Washington (-); 4. Bruins de Boston (+1); 5. Jets de Winnipeg (+1); 6. Maple Leafs de Toronto (+2); 7. Penguins de Pittsburgh (+4); 8. Sharks de San Jose (-1); 9. Islanders de New York (-2); 10. Predators de Nashville (-); 11. Blues de St. Louis (+2); 12. Hurricanes de la Caroline (-2); 13. Golden Knights de Vegas (-1); 14. Canadiens de Montréal (s.o.); 15. Blue Jackets de Columbus (+1); 16. Avalanche du Colorado (s.o.)

NICOLAS DUCHARME, Journaliste LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Bruins de Boston (+1); 3. Flames de Calgary (+1); 4. Capitals de Washington (+1); 5. Maple Leafs de Toronto (+1); 6. Jets de Winnipeg (+3); 7. Penguins de Pittsburgh (-); 8. Sharks de San Jose (-5); 9. Islanders de New York (-1); 10. Predators de Nashville (-); 11. Golden Knights de Vegas (-); 12. Blues de St. Louis (+1); 13. Hurricanes de la Caroline (-1); 14. Blue Jackets de Columbus (+1); 15. Canadiens de Montréal (+1); 16. Stars de Dallas (-2)

SÉBASTIEN DESCHAMBAULT, Directeur de la rédaction LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Bruins de Boston (-); 3. Capitals de Washington (-); 4. Jets de Winnipeg (+2); 5. Flames de Calgary (-1); 6. Penguins de Pittsburgh (+1); 7. Golden Knights de Vegas (+2); 8. Sharks de San Jose (-3); 9. Predators de Nashville (-1); 10. Maple Leafs de Toronto (+1); 11. Blues de St. Louis (+3); 12. Islanders de New York (-); 13. Hurricanes de la Caroline (-3); 14. Canadiens de Montréal (+1); 15. Stars de Dallas (-2); 16. Blue Jackets de Columbus (s.o.)

JOHN CIOLFI, Producteur senior LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Bruins de Boston (-); 3. Capitals de Washington (-); 4. Golden Knights de Vegas (+4); 5. Jets de Winnipeg (+2); 6. Flames de Calgary (-2); 7. Penguins de Pittsburgh (+5); 8. Predators de Nashville (+2); 9. Blues de St. Louis (+5); 10. Hurricanes de la Caroline (-4); 11. Maple Leafs de Toronto (-2); 12. Sharks de San Jose (-7); 13. Stars de Dallas (-2); 14. Avalanche du Colorado (s.o.); 15. Canadiens de Montréal (s.o.); 16. Islanders de New York (-1)

HUGUES MARCIL, Pupitreur LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Bruins de Boston (+1); 3. Flames de Calgary (-1); 4. Capitals de Washington (+1); 5. Sharks de San Jose (-1); 6. Jets de Winnipeg (-); 7. Maple Leafs de Toronto (-); 8. Predators de Nashville (-); 9. Penguins de Pittsburgh (-); 10. Golden Knights de Vegas (+1); 11. Hurricanes de la Caroline (-1); 12. Blues de St. Louis (+1); 13. Islanders de New York (-1); 14. Canadiens de Montréal (+2); 15. Blue Jackets de Columbus (s.o.); 16. Stars de Dallas (-2)

MARC TOUGAS, Collaborateur LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-) ; 2. Bruins de Boston (+1) ; 3. Flames de Calgary (+2) ; 4. Capitals de Washington (-2) ; 5. Penguins de Pittsburgh (+5) ; 6. Golden Knights de Vegas (+2) ; 7. Jets de Winnipeg (-1) ; 8. Predators de Nashville (-1) ; 9. Blues de St. Louis (+5) ; 10. Hurricanes de la Caroline (-1) ; 11. Sharks de San Jose (-7) ; 12. Maple Leafs de Toronto (-1) ; 13. Islanders de New York (-) ; 14. Stars de Dallas (-2) ; 15. Avalanche du Colorado (s.o.) ; 16. Canadiens de Montréal (s.o.)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.