Skip to main content

Les Penguins croient remporter le match no 7 avec un effort similaire

Evgeni Malkin affirme qu'ils vont « retourner à la maison et gagner le dernier match » contre les Sénateurs

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

OTTAWA - Les Penguins de Pittsburgh se retrouvent dans une position familière alors qu'ils retournent à domicile après un revers de 2-1 aux mains des Sénateurs d'Ottawa dans le match no 6 de la finale de l'Association de l'Est au Centre Canadian Tire mardi.

Bien qu'ils aient contrôlé le jeu pendant la majeure partie de la soirée, ils n'ont pas été en mesure de venir à bout des Sénateurs et devront maintenant disputer un match ultime à Pittsburgh jeudi (20 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC) alors que le gagnant va affronter les Predators de Nashville en Finale de la Coupe Stanley.

Il s'agit d'une quatrième série de suite en séries éliminatoires de la Coupe Stanley où Pittsburgh ne réussit pas à éliminer son adversaire à sa première tentative, soit depuis la Finale de la Coupe Stanley la saison dernière contre les Sharks de San Jose. Les Penguins ont remporté les trois dernières séries, mais ils jouent peut-être avec le feu contre les Sénateurs, qui ont prouvé leur résilience en rebondissant après un revers de 7-0 subi dans le match no 5 dimanche, et en effaçant un retard de 1-0 en deuxième période mardi.

« Je ne vois pas un dénominateur commun à part le fait que nous affrontons de bonnes équipes de hockey », a noté l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan en parlant de l'incapacité de son équipe à mettre fin à une série à sa première tentative. « Je crois qu'il est difficile de gagner. Nous affrontons de bonnes équipes, et ces joueurs ont le dos au mur. »

Il était difficile pour Sullivan d'être trop dur envers ses Penguins, puisqu'ils ont dominé pendant de longues séquences, surtout au début de la deuxième période, alors qu'ils ont eu le dessus 167-3 sur les Sénateurs au chapitre des tirs au cours des premières 8:47, et en ont profité pour prendre les devants 1-0 sur le but d'Evgeni Malkin à 4:51.

Mais ils n'ont pas été en mesure de marquer un deuxième filet contre le gardien des Sénateurs Craig Anderson, qui a réalisé 45 arrêts. Cela leur a coûté cher puisque Bobby Ryan a nivelé la marque en touchant la cible au cours d'un jeu de puissance à 5-contre-3 avec 6:45 à écouler à la période médiane.

Mike Hoffman a ensuite marqué le but gagnant sur une attaque à 3-contre-2 d'un tir frappé du haut du cercle gauche qui a touché l'intérieur du poteau du côté éloigné à 1:34 de la troisième période. Par la suite, les Sénateurs ont augmenté la cadence, et les Penguins ont éprouvé de la difficulté à traverser la zone neutre et à générer des chances de marquer contre le système 1-3-1 d'Ottawa au cours des 10 minutes qui ont suivi. 

« Nous avons généré de bonnes chances de marquer, et il faut en profiter, a souligné le capitaine des Penguins Sidney Crosby. Il s'agit du moment de l'année où il faut trouver le fond du filet, mais au moins nous obtenons des chances. Nous avons bien fait plusieurs choses, alors si nous fournissons le même effort dans le match no 7, nous allons nous donner une bonne chance de l'emporter. »

Il s'agit de l'opinion qui prévalait du côté des Penguins. S'il dispute le même match au PPG Paints Arena jeudi, ils auront de fortes chances d'atteindre la Finale de la Coupe Stanley pour une deuxième saison de suite.

Ils ont eu le dessus sur les Sénateurs 46-30 dans la colonne des tirs, en plus de dominer 75-46 pour les tentatives de tirs.

« Je pense que nous avons disputé un excellent match, a affirmé Malkin. Nous avons raté tellement de bonnes chances. Ce fut un match difficile. Nous avons affronté une bonne équipe, et après la dernière rencontre, ils ont changé quelques éléments et ont mieux joué. Nous savons que ce sera un match serré. Nous allons retourner à la maison et gagner ce dernier match. Nous allons jouer chez nous. Cela augmente nos chances de l'emporter. »

Une facette du jeu que les Penguins doivent améliorer est les unités spéciales. Ils ont eu la chance de prendre le contrôle du match en obtenant deux avantages numériques au premier tiers, sans pouvoir en profiter. Par la suite, après que des punitions à 36 secondes d'intervalle aux défenseurs Ron Hainsey (obstruction à 11:45) et Ian Cole (bâton élevé à 12:21) eurent mené au but égalisateur de Ryan à 5-contre-3, les Penguins ont bénéficié d'une autre chance sur le jeu de puissance alors que Marc Methot a pris le chemin du cachot pour avoir retenu avec 4:56 à faire au deuxième vingt, mais ils n'ont décoché qu'un tir pendant cette supériorité numérique.

Sullivan était toutefois satisfait de la manière dont Pittsburgh avait joué dans l'ensemble.

« J'ai trouvé que nous avions dominé le temps de jeu passé en zone offensive. Nous avons obtenu beaucoup de chances, a-t-il rappelé. Nous n'avons pas marqué ce soir. Le disque ne s'est pas retrouvé au fond du filet, mais si nous continuons à jouer de cette manière, je crois que nous obtiendrons des résultats. »

Ce fut l'approche des Penguins la saison dernière après leur défaite de 4-2 à domicile dans le match no 5 de la Finale de la Coupe Stanley, malgré une domination de Sharks 46-21 au chapitre des tirs contre les Sharks. Ils l'ont ensuite emporté 3-1 dans le match no 6 à San Jose.

Cette saison, ils ont remporté les trois premiers duels contre les Blue Jackets de Columbus en première ronde, mais se sont inclinés 5-4 dans le match no 4 avant de mettre un terme à la série avec un gain de 5-2 à domicile dans le match no 5. Les choses se sont compliquées en deuxième ronde contre les Capitals de Washington alors qu'ils ont laissé une avance de 3-1 dans la série s'évaporer avant de s'imposer 2-0 sur la route dans le match ultime.

Ils devront maintenant disputer un autre match no 7, sur lequel reposeront leurs espoirs de défendre leur titre de champions de la Coupe Stanley.

« Nous sommes de toute évidence déçus du résultat, mais je ne pense pas que nous pouvons être découragés par cela, a déclaré Sullivan. Je crois qu'il faut en retirer les points positifs, bâtir là-dessus et être une équipe plus déterminée dans le match no 7. »

En voir plus