Skip to main content

Les Penguins couronnent une irrésistible remontée

En retard de trois buts après le premier vingt, Pittsburgh défait Buffalo 4-3

par Wes Crosby / Correspondant NHL.com

PITTSBURGH -- Jake Guentzel et Conor Sheary ont marqué tard en troisième période et Marc-Andre Fleury a repoussé 28 tirs en relève afin d'aider les Penguins de Pittsburgh à couronner une irrésistible remontée et défaire les Sabres de Buffalo 4-3 au PPG Paints Arena, dimanche.

Après que le tir de Sheary eut dévié sur le défenseur Zach Bogosian des Sabres, Guentzel a soulevé son bâton afin de rediriger la rondelle derrière Anders Nilsson, créant l'égalité 3-3 avec 3:46 à écouler en troisième période. La révision vidéo a validé la décision qui avait été rendue par l'arbitre.

Sheary a envoyé les Penguins en avant pour la première fois et pour de bon 50 secondes de jeu après, en concrétisant la superbe passe du défenseur Justin Schultz.

Video: Le but de Sheary couronne la remontée des Penguins

Pittsburgh (40-16-8) a gagné deux matchs de suite, après en avoir perdu deux.

Buffalo (27-27-12, 66 points) est à cinq points des Islanders de New York pour l'obtention de la deuxième place des équipes repêchées dans l'Association de l'Est.

Ryan O'Reilly, Brian Gionta et Jack Eichel avaient donné les devants 3-0 aux Sabres en première période.

O'Reilly a marqué à la suite du bel effort d'Evander Kane qui a intercepté la passe de Brian Dumoulin près de la bande. Kane a remis le disque à Gionta, qui l'a aussitôt envoyé à O'Reilly qui a visé sous la barre horizontale, à 6 :19.

Après que Mark Streit eut presque créé l'égalité avec 7:15 à jouer au premier tiers, Gionta a doublé l'avance des siens en supériorité numérique à 5 :07 de la fin et Eichel a fait 3-0 avec son 16e but de la saison avec 1 :53 à jouer.

Fleury a remplacé Matt Murray devant le but au début du deuxième tiers. Murray a bloqué 18 tirs sur les 21 auxquels il a fait face.

Nilsson a effectué 41 arrêts dans le camp des Sabres.

Justin Schultz a rétréci l'écart à 3-1 à 7:45 du deuxième vingt avant de préparer le but d'Evgeni Malkin en supériorité avec 6 :18 à écouler dans la période.

En voir plus