Skip to main content

Les Penguins bafoués par les Sénateurs

Ottawa frappe vite et fort en route vers un gain facile de 5-1

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

OTTAWA - Ennuyants les Sénateurs d'Ottawa? Pas tout le temps. Mercredi en tout cas, ils ont frappé vite et fort. Après à peine 13 minutes de jeu, l'affaire était dans le sac pour eux.

Les Sénateurs ont martelé les Penguins de Pittsburgh de quatre buts, incluant trois en l'espace de 2:18 en première période, en route vers un gain sans appel de 5-1 qui leur confère l'avance 2-1 après trois duels de la finale de l'Association de l'Est.

Le gardien québécois Marc-André Fleury a encaissé quatre buts sur seulement neuf lancers, avant d'être remplacé par Matt Murray.

Malmenés dans tous les aspects du jeu, les Penguins parviendront-ils à s'en remettre? Les champions en titre sont frustrés et amochés physiquement. La grande inconnue maintenant est de savoir s'ils vont réitérer leur confiance à l'endroit de Fleury, brillant en remplacement de Murray qui s'est blessé tout juste avant de premier match des séries.

Video: Un bon départ aide les Sénateurs à l'emporter

« Je m'attends de jouer le prochain match. Je l'espère », a commenté Fleury, en précisant ne pas avoir eu de discussion avec l'entraîneur Mike Sullivan. « J'ai bien joué depuis le début des séries. Je ne pense pas qu'un match change tout. »

Murray a été un rouage important dans la conquête de la Coupe Stanley des Penguins, il y a un an. Mercredi, le gardien recrue a bloqué 19 des 20 lancers auxquels il a fait face.

« Je ne me suis pas arrêté à penser à ça, a commenté Sullivan. Si j'ai procédé à un changement de gardiens, c'était pour plus d'une raison. C'était pour sonner le réveil de l'équipe. Nous allons digérer la défaite et dormir là-dessus. »

Des lions en cage

Blanchis 1-0 dans la deuxième rencontre, les Sénateurs sont sortis comme des enragés en échec-avant. Dès la 48e seconde, Mike Hoffman trompait la vigilance de Fleury en tentant sa chance de derrière le filet.

Le défenseur Marc Methot a fait 2-0 à 10:34 en recevant l'aide du défenseur Ian Cole des Penguins qui a logé par inadvertance le retour de tir derrière Fleury.

Derick Brassard et Zack Smith ont enchaîné en l'espace de 24 secondes à la 13e minute. Le triplé inscrit en 2:18 a amélioré une marque d'équipe en séries. Le record de 4:00 pour les trois filets les plus rapprochés tenait depuis 2002.

C'en était fait des Penguins, qui ont vu Craig Anderson repousser leurs plus menaçantes attaques. Anderson n'a cédé que devant Sidney Crosby, terminant la soirée avec 25 arrêts.

Kyle Turris a été l'autre marqueur des gagnants. Turris, Hoffman, Methot et Brassard ont de plus amassé une passe chacun.

Tout n'a pas été rose pour les Sénateurs qui ont perdu les services de l'attaquant Alexandre Burrows en deuxième période.

« Il a subi une blessure au bas du corps, a précisé l'entraîneur Guy Boucher. Nous verrons comment il se sentira jeudi en souhaitant qu'il puisse être de la partie vendredi. »

But du match

Celui de Hoffman qui a été annonciateur d'une éprouvante et interminable soirée pour les Penguins.

Video: PIT@OTT, #3: Hoffman marque dans la 1re minute

Arrêt du match

Anderson qui frustre Carter Rowney en infériorité numérique, à 7:30 de la deuxième période avec le score 4-0.

Video: undefined

Sous le radar

Zack Smith n'a pas que réussi son premier but en séries cette année. Il a dominé les siens au chapitre des tirs au but cadrés, avec quatre, à égalité avec Mark Stone, et des mises en échec, avec cinq. Il a de plus effectué trois autres tentatives de lancer en plus de bloquer un tir en défense.

Jeu du match

Le but de Brassard qui a porté la marque à 3-0. Sur la séquence, le vétéran défenseur Mark Streit des Penguins a mal paru.

Video: PIT@OTT, #3: Brassard complète la passe de MacArthur

« Nous savions que plusieurs de leurs défenseurs sont blessés. Ça faisait partie du plan d'exercer une forte pression en patinant et en projetant la rondelle derrière eux », a avoué l'attaquant Brassard.

Ce qu'ils ont dit

« Nous devons être plus prêts à amorcer les matchs. D'accorder un but très tôt à une équipe qui joue chez elle, ça lui insuffle énormément d'énergie. Vous ne vous donnez pas une chance de l'emporter en cédant quatre buts dès la première période. Ce n'est pas comme si nous avions permis plusieurs occasions de marquer. Ça n'a pas été le cas. Mais on aurait dit que tous leurs tirs rentraient dans le but. » -- L'entraîneur des Penguins Mike Sullivan.

« Ils ont eu des bonds favorables sur leurs deux premiers buts, mais ils ont travaillé fort pour avoir de la chance. Il faut leur donner du mérite pour ça. Ils ont commencé le match avec beaucoup de force. » -- Le joueur de centre Sidney Crosby des Penguins.

Ce qu'il faut savoir

Les Sénateurs ont réussi à décontenancer Evgeni Malkin et Phil Kessel depuis quelques matchs. Les deux attaquants vedettes affichent beaucoup de frustration. Le défenseur Dion Phaneuf des Sénateurs ne rate pas une occasion de secouer son ancien coéquipier des Maple Leafs, Kessel.

La suite

Les Sénateurs pourront porter un dur coup au moral des Penguins en remportant le match no 4 chez eux, vendredi (20 h (HE); TVA Sports, CBC, NBCSN).

En voir plus