Skip to main content

Les Panthers ont la Coupe Stanley dans leur mire

La Floride parmi les favoris en vue de la saison 2016-17 en raison d'ajouts à sa brigade défensive et d'un groupe de jeunes attaquants talentueux

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

La lutte entre le Lightning de Tampa Bay et les Panthers de la Floride pour la suprématie sur la glace dans l'État de la Floride s'annonce de plus en plus serrée.

Le Lightning, qui a atteint la Finale de la Coupe Stanley en 2015 et s'est incliné en sept matchs en finale d'Association de l'Est la saison dernière, semble avoir fait le nécessaire pour demeurer au sommet de la LNH après une semaine fructueuse au cours de laquelle l'équipe a notamment conclu une nouvelle entente avec son capitaine Steven Stamkos tout en prolongeant les contrats du défenseur Victor Hedman et du gardien de but Andrei Vasilevskiy.

 

Or les Panthers ne se sont pas tourné les pouces tandis que leurs voisins à l'Ouest se préparaient pour la saison à venir. En fait, rares sont les organisations qui ont autant bougé durant la saison morte que celle des Panthers.

Les Panthers ont dévoilé un nouveau logo et congédié leurs responsables de l'équipement, et ce, malgré avoir terminé au sommet de la section Atlantique et établi un record d'équipe en récoltant 103 points au classement.

Le défenseur Jason Demers a paraphé samedi un contrat de cinq ans qui serait d'une valeur de 22,5 millions $, soit 4,5 millions $ par saison. Il s'agissait de la dernière d'une série de décisions qui indiquent que les Panthers et leur direction dynamique menée par le président Vincent Viola veulent sérieusement prendre les moyens nécessaires pour remporter la Coupe Stanley.

« C'est l'impression que la situation me donne », a commenté Demers. « L'équipe s'y est prise de la bonne manière. L'organisation a fait preuve de patience. Elle a laissé le temps nécessaire aux jeunes espoirs de se développer et elle récolte désormais les fruits de sa patience. Le temps est venu de saisir l'occasion qui se présente et de se servir des succès de la saison dernière comme tremplin. »

La saison dernière, bien que les Panthers eurent été éliminés en six matchs par les Islanders de New York en première ronde des séries de la Coupe Stanley de l'Association de l'Est, l'équipe a fort probablement connu sa meilleure saison depuis 1996, alors qu'elle avait atteint la Finale de la Coupe Stanley. Bien qu'elle n'ait plus remporté de série depuis, l'organisation semble être en bonne posture pour retrouver la voie du succès en série grâce à l'apport de jeunes joueurs de talent comme le défenseur Aaron Ekblad et les attaquants Aleksander Barkov, Jonathan Huberdeau, Nick Bjugstad, Vincent Trocheck et Reilly Smith, tous bien encadrés par Jaromir Jagr, vétéran de 44 ans.

C'est pour cette raison que la décision des Panthers de remanier la direction et le personnel chargé du recrutement a laissé bien des observateurs perplexes. Tout a commencé lorsque Dale Tallon a été promu président des opérations de l'équipe et que Tom Rowe, jusque-là adjoint du directeur général, l'a remplacé à titre de directeur général.

Scott Luce, directeur du dépistage, Erin Ginnell, directeur du dépistage amateur, et Mike Dixon, directeur des opérations, qui étaient depuis longtemps en poste, ont tous été congédiés. Eric Joyce et Steve Werier, superviseurs du département analytique de l'équipe, ont été promus adjoints du directeur général tandis que Jason Bakula et Toby O'Brien ont été nommés codirecteurs du dépistage amateur.

En effectuant également l'embauche à temps partiel de Cam Lawrence et de Josh Weissbock , experts en statistiques avancées, en prévision du repêchage 2016 de la LNH, l'organisation a confirmé qu'elle mise manifestement de plus en plus sur les statistiques analytiques avancées.

Il ne fait aucun doute que les bons taux de possession de rondelle de Demers (classé deuxième chez les défenseurs des Stars la saison dernière avec un pourcentage de tentative de tir de 54,14 pour cent) ont piqué l'intérêt des Panthers.

« Nous sommes ravis de pouvoir compter sur les services de Jason et sommes heureux qu'il nous ait choisis », a déclaré Rowe. « Il jouera un rôle important au sein de notre brigade défensive et aidera notre jeu de transition et nos unités spéciales. Il s'agit d'une autre entente importante pour nous durant cette saison morte. »

L'arrivée de Demers, défenseur de 28 ans tirant de la droite, est le point final du remaniement de la ligne bleue des Panthers. L'équipe a acquis les droits du défenseur Keith Yandle, 29 ans, des Rangers de New York et a conclu avec lui une entente de sept ans qui devrait lui rapporter 6,35 millions $ par saison. Les Panthers ont ensuite acquis Mark Pysyk, 24 ans, des Sabres de Buffalo lors du repêchage. Tout comme le Lightning avec Hedman, les Panthers ont pris soin de fidéliser l'une de leurs pierres angulaires en concluant une entente de huit ans d'une valeur de 60 millions $ avec Ekblad, lauréat du trophée Calder 2015.

Même si les Panthers ont perdu les services du défenseur Brian Campbell, qui a signé avec les Blackhawks de Chicago à titre de joueur autonome sans restriction, ils peuvent toujours compter sur Ekblad, Yandle, Demers et Pysyk pour relancer rapidement l'attaque et contrôler la rondelle.

« Idéalement, grâce à ces ajouts à la ligne bleue, nous refilerons rapidement le disque à nos attaquants de talent », a déclaré Demers.

Rowe n'a pas uniquement remanié la défensive de l'équipe. Tandis que le gardien de but de 37 ans Roberto Luongo se remet d'une chirurgie à la hanche, Rowe a renforcé vendredi la situation devant le filet des Panthers en s'entendant avec James Reimer sur un contrat de cinq saisons d'une valeur annuelle de 3,4 millions $ après avoir précédemment acquis Reto Berra de l'Avalanche du Colorado.

D'après plusieurs sources, Rowe se serait également entendu samedi avec Trocheck, joueur autonome avec compensation, paraphant avec ce dernier un contrat de six ans d'une valeur annuelle de 4,75 millions $. Plus tôt, Rowe avait acquis vendredi les attaquants de soutien Colton Sceviour et Jonathan Marchessault sur le marché des joueurs autonomes sans compensation.

Ces changements à tous les paliers de l'organisation, malgré une saison couronnée de succès, envoient un message clair : l'organisation ne se contentera plus d'une participation en séries.

Les Panthers, comme le Lightning, veulent gagner immédiatement et Demers est impatient de pouvoir contribuer aux succès de sa nouvelle équipe.

« Je suis les progrès de cette équipe depuis un moment et je me réjouis de me joindre aux Panthers », a-t-il confié. « L'équipe regorge de jeunes joueurs talentueux. Les Panthers pourraient connaître du succès durant plusieurs années. Le noyau de l'équipe est solide… En fin de compte, nous jouons pour gagner des matchs et remporter la Coupe. Et cette organisation fait tout en ses moyens depuis quelques années pour y arriver. Bref, c'est le moment idéal de jouer en Floride. »

 

 

En voir plus