Skip to main content

Les Panthers n'ont plus d'excuses, dit Barkov

Le capitaine espère que les nouvelles acquisitions aideront la Floride à retourner en séries

par Jon Lane @JonLaneNHL / Journaliste NHL.com

Aleksander Barkov en a assez d'attendre.

Le joueur de centre des Panthers de la Floride a hâte de retourner aux États-Unis et d'entamer le camp d'entraînement en septembre. Il est déterminé à prouver que cette saison sera complètement différente des précédentes, qui ont été marquées par plusieurs déceptions. Les Panthers (36-32-14) ont raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la sixième fois en sept saisons en 2018-19.

Il a été clair dans ses attentes pour 2019-20 : les saisons d'échec, c'est terminé.

À LIRE AUSSILes Panthers croient que Bobrovsky leur permettra d'aller en séries | Mise à jour : Panthers de la Floride

« Nous n'avons plus d'excuses », a déclaré Barkov à LNH.com depuis son domicile à Tampere, en Finlande. « Nous n'en aurons pas besoin. Nous aurons du succès en saison régulière, et j'espère que nous nous qualifierons pour les séries et que nous connaîtrons un long parcours. »

Une reconstruction majeure est survenue en Floride depuis la fin de la saison dernière. L'entraîneur Joel Quenneville, triple champion de la Coupe Stanley avec les Blackhawks de Chicago (2010, 2013, 2015), a été embauché pour remplacer Bob Boughner, le 8 avril. Le gardien Sergei Bobrovsky, double gagnant du trophée Vézina, a paraphé un contrat de sept ans pour remplacer Roberto Luongo, qui a pris sa retraite le 26 juin. Trois joueurs ayant vécu de longs parcours en séries, le défenseur Anton Stralman et les attaquants Noel Acciari et Brett Connolly, ont également rejoint l'équipe.

Toutes les pièces sont en place. Tout ce qui manque, ce sont les victoires.

« Même auparavant, je crois que nous avions une équipe assez bonne pour au moins atteindre les séries et connaître un peu de succès, a noté Barkov. Mais à l'aube d'une nouvelle saison, tu ne veux pas t'attarder sur le passé. Tu veux penser à la nouvelle saison. Nous avons quelques bons joueurs et un nouvel entraîneur.

« Je crois que tous les gars dans notre vestiaire ont comme objectif de gagner, d'atteindre les séries et d'aller loin. C'est frustrant de ne pas atteindre les séries avec la formation que nous avions ces dernières années. Tu ne peux que blâmer les joueurs. Mais il n'y a aucune raison de s'attarder sur le passé. Nous ne regardons que vers l'avenir et je pense que nous sommes enthousiastes. »

Video: NJD@FLA: Barkov bat le record d'équipe

Les racines de Barkov chez les Panthers sont bien ancrées depuis qu'il a été sélectionné avec le deuxième choix du Repêchage 2013 de la LNH. Il a accepté un contrat de six ans, le 25 janvier 2016, et a été nommé capitaine le 17 septembre 2018. Cependant, la Floride a participé aux séries éliminatoires une seule fois lors de sa carrière de six saisons dans la LNH, une élimination en six matchs face aux Islanders de New York en première ronde des séries dans l'Association de l'Est en 2016. Cette année-là, les Panthers avaient établi des records d'équipe pour les victoires (47) et les points (103). Ils ont fini la saison dernière à 12 points des Blue Jackets de Columbus dans la course pour la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries dans l'Est.

À la suite d'une saison morte occupée, l'équipe s'en va à nouveau dans la bonne direction.

« Nous avons un noyau solide », a affirmé le directeur général des Panthers Dale Tallon. « Les joueurs sont tous déçus par la saison dernière. L'acquisition de [Quenneville] va certainement faire une grande différence. Je crois que l'attitude de l'équipe sera très différente. Il y aura beaucoup de respect. Nos joueurs feront ce qu'ils doivent faire. Nous croyons tous que nous pourrons avoir du succès grâce aux transactions que nous avons réalisées cet été. »

À l'avant-garde se trouve Barkov, dont les statistiques se sont considérablement améliorées au cours des deux dernières saisons. Ses 96 points (35 buts) la saison dernière ont battu le record des Panthers, établi par Pavel Bure en 1999-2000. Les joueurs ont reçu beaucoup de soutien de l'état-major et du propriétaire Vincent J. Viola, qui a approuvé les acquisitions récentes et a fait de la Floride une destination de choix pour d'autres raisons que le soleil, les palmiers et South Beach.

« Il est bon pour nous, les joueurs, a souligné Barkov. Il veut gagner, tu peux le voir dans ses yeux. Tu ne peux pas vraiment en demander plus d'un propriétaire. Il est dévoué et il veut que chaque joueur et chaque dirigeant soient aussi dévoués. Je crois que nous avons le bon groupe maintenant. »

Le défi pour Barkov est de guider ce groupe jusqu'à la prochaine étape dans la LNH. Il veut changer le cours des choses en Floride du Sud après avoir déjà gagné la confiance de son nouvel entraîneur.

Video: MIN@FLA: 2e but de Matheson, 5e passe de Barkov

« Quel pro! », s'est exclamé Quenneville à propos de Barkov. « C'est un mordu de hockey. Son dévouement est sans égal. C'est emballant, c'est encourageant quand ton leader et meilleur joueur agit de cette façon. Il est plutôt tranquille, mais il s'occupe de ses affaires de la bonne façon. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.