Skip to main content

Les Oilers ont fait un grand pas vers l'avant

Après avoir terminé à l'avant-dernier rang l'an dernier, ils sont passés tout près de la Finale d'Association

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste LNH.com

ANAHEIM - À quel point les Oilers ont-ils fait des progrès au cours de la saison 2016-17?

Les Oilers ont perdu 2-1 contre les Ducks d'Anaheim lors du septième match de la deuxième ronde de l'Association de l'Ouest au Honda Center mercredi, mais l'entraîneur Todd McLellan pensait différemment.

« Les équipes auxquelles nous avons fait face, les séries, les hauts et les bas, nous avons pratiquement obtenu un baccalauréat en un mois et cette expérience va être très, très utile », a-t-il laissé entendre.

Les Oilers ont éliminé les Sharks de San Jose en six matchs au premier tour et ont gagné les deux premiers matchs contre Anaheim avant d'être ralentis par les expérimentés Ducks.

Edmonton a inscrit le premier but du septième match, mais n'a pu battre à nouveau John Gibson.

« Ça va prendre du temps pour passer par-dessus, a dit le capitaine des Oilers Connor McDavid. Il y a beaucoup de positif à retenir de cette année. Nous n'aurons plus à répondre aux questions concernant notre expérience, ce qui est très bien.

« L'an prochain, nous serons dans une situation similaire et nous serons en mesure de regarder ça, de sentir la déception et de nous rappeler à quel point c'est plate. »

McDavid voyait déjà le portrait d'ensemble même après la défaite.

« Vous regardez n'importe quelle équipe qui a gagné et qui a été bonne durant plusieurs années, et ça commence avec une déception, a-t-il dit. Nous avons franchi un grand pas.

« Si vous nous aviez dit que nous pousserions cette série de deuxième ronde en sept matchs contre les Ducks, je ne crois pas que personne vous aurait cru au mois d'octobre. Nous avons réussi à le faire. Nous pouvons garder la tête haute. Évidemment, nous ne voulions pas terminer la saison comme ça. Je crois en ce groupe. Nous serons de retour. »

Edmonton ne s'était pas qualifié pour les séries éliminatoires depuis 2006 et avait récolté 70 points la saison dernière (31-43-8). Cette saison, ils ont enregistré 103 points et ont conclu au deuxième échelon dans la section Pacifique.

« Je ne crois pas que personne pensait que nous serions ici, à une période de la finale d'association, a déclaré le gardien Cam Talbot, qui a repoussé 28 lancers. Je suis très fier de faire partie de ce groupe et j'ai hâte aux prochaines années.

« De terminer dans la cave l'an dernier puis de revenir fort et de grandir en tant qu'équipe cette année, c'est énorme. Vous voyez que nous sommes passés à l'autre étape. »

L'attaquant des Oilers Leon Draisaitl, qui a eu un impact majeur au deuxième tour avec 13 points (cinq buts, huit aides) en sept matchs, croit que l'expérience aidera les siens.

« Il y avait plusieurs gars qui n'avaient jamais vécu ça et maintenant nous savons comment gérer cette situation si nous participons aux séries l'an prochain, a dit Draisaitl. Je crois que ça va nous aider un peu. Ils avaient l'expérience et nous avons poussé la série en sept matchs. Un but a fait la différence. »

Les Oilers se considéraient comme une véritable menace et croyaient en leur groupe. C'est ce qui rend la pilule plus difficile à avaler pour le défenseur Adam Larsson.

Larsson s'est imposé à la ligne bleue des Oilers au cours de la saison. Son impact s'est fait sentir en séries, lui qui a notamment joué durant 44 :58 dans un gain de 4-3 en deuxième prolongation lors du match no 5.

« C'est toujours un peu le vide quand vous perdez, a dit Larsson. Nous avons bataillé jusqu'à la fin et nous avons manqué de jus. Je crois que nous pouvons être fiers. Nous avons fait beaucoup de bonnes choses au cours de la saison, mais c'est difficile en ce moment. 

« Nous sentions que nous avions l'équipe pour aller plus loin que ça. C'est décevant de ne pas avoir fait le travail, mais nous avons avancé cette année et ça fait vraiment mal en ce moment. »

McLellan a précisé que même si l'équipe avait surpris cette saison, il ne voulait pas que les amateurs pensent que les Oilers sont satisfaits.

« Nous n'avons pas participé aux séries juste pour jouer, nous sommes venus pour gagner », a-t-il affirmé.

Mais le futur fera en sorte que le réveil sera un peu plus facile jeudi.

« Il n'y a pas si longtemps, quand nous venions ici en saison régulière, nous parlions de tenter de survivre, a rappelé McLellan. Maintenant nous pouvons rivaliser avec ces équipes. Nous allons dans la bonne direction. Nous avons fait de bonnes choses, gagné beaucoup d'expérience.

« Je pense que ce que nous avons fait au deuxième tour a solidifié notre identité d'équipe qui n'abandonne jamais. Il y a encore un peu d'inconstance dans notre jeu, mais nous allons grandir et corriger ça. Nous n'étions pas impressionnés par le plateau des séries. Nous sommes venus sans expérience et nous avons bien rivalisé. C'est bon signe. »

En voir plus