Skip to main content

Un duel entre quatre des plus gros canons de la LNH

Grâce à McDavid, Draisaitl, Marchand et Pastrnak, le duel entre les Oilers et les Bruins pourrait se transformer en festival offensif

par Amalie Benjamin @AmalieBenjamin / Journaliste NHL.com

BOSTON - De sa position d'entraîneur-chef des Bruins de Boston, Bruce Cassidy a rarement la chance d'apprécier les jeux spectaculaires que ses joueurs, ou encore ceux de l'adversaire, exécutent. Il le fait habituellement le lendemain, lorsqu'il visionne la vidéo du match pour voir ce qu'il a manqué ou ce qu'il aurait pu améliorer.

C'est donc dire que dimanche, il pourrait avoir beaucoup de plaisir. Ou pas.

Quatre des cinq meilleurs marqueurs de la LNH - Connor McDavid (64 points), Leon Draisaitl (63), David Pastrnak (60) et Brad Marchand (59) - croiseront le fer samedi au TD Garden (13 h H.E; ESPN+, SN, NESN, NHL.TV) alors que les Bruins et les Oilers d'Edmonton s'affronteront dans ce qui pourrait être un festival offensif.

Seul Nathan MacKinnon, et ses 63 points dans l'uniforme de l'Avalanche du Colorado, ne sera pas de la partie.

« Je vais regarder la vidéo le lendemain, je le fais toujours, a indiqué Cassidy. Ce sera probablement une des meilleures parties de l'année. Tu veux trouver des moyens de les empêcher de se retrouver sur la feuille du marqueur. C'est ce que je vais devoir analyser le lendemain. »

À LIRE : Les Bruins demeurent en troisième place du Super 16 | POOLERS : Le top-100 des attaquants

C'est loin d'être assuré que son équipe pourra réussir cette mission, surtout avec McDavid (22 buts) et Draisaitl (23 filets) sur le banc adverse. Une scène que le président des Oilers Bob Nicholson a été témoin à de nombreuses reprises cette saison, alors que McDavid et Draisaitl s'imposent comme deux des meilleurs joueurs au monde.

« C'est incroyable de voir des joueurs de ce calibre offrir des matchs de la sorte », a-t-il dit. 

« Connor, c'est un joueur générationnel, et Leon a vraiment progressé. Il y a plusieurs choses à dire sur eux. Ils peuvent encore améliorer des choses, mais ils sont spectaculaires et divertissants. On a hâte à ce match contre les Bruins. »

Comme tout le monde.

Avec 30 buts, Pastrnak n'est plus qu'à huit de son record personnel. Quant à Marchand, la présente campagne n'a fait que confirmer qu'il était dans l'élite de la LNH avec ses 20 buts et 39 passes. Cette saison, 22 joueurs de la LNH qui ont disputé au moins 35 parties ont une moyenne de plus d'un point par match. Ces quatre athlètes - en compagnie de MacKinnon - sont les meilleurs. 

« Dans les dernières années, la Ligue a essayé de créer des conditions positives à l'offensive et à la création de buts, a rappelé McDavid. Je crois que ça fonctionne. C'est quand même difficile de produire et marquer, mais les opportunités offensives sont en hausse et on le voit dans les statistiques des gars. »

Video: EDM@VGK: McDavid fait preuve de patience contre Vegas

McDavid espère-t-il un festival offensif samedi, comme plusieurs? Pas vraiment, a-t-il rapidement répondu, vendredi lors de l'entraînement des Oilers à l'Université de Boston.

« Je pense que ce sera un match plus défensif, a-t-il mentionné, en ajoutant que c'était ce sur quoi l'équipe se concentrait en ce moment. « Si on marque beaucoup de buts, ce sera un plus. »

Mais où est le plaisir là-dedans? Surtout avec des joueurs comme McDavid, Draisaitl, Pastrnak et Marchand sur la glace. 

C'est peut-être pourquoi des deux côtés, le but premier sera de garder la rondelle loin des meilleurs joueurs de l'adversaire et de garder le contrôle du disque pour le refiler à nos meilleurs éléments.

Avec raison, puisque les superbes buts et les passes spectaculaires n'ont pas donné les résultats escomptés récemment pour les deux équipes, qui connaissent une baisse de régime. Les Bruins ont subi cinq défaites en temps supplémentaire lors de leurs huit derniers matchs et ils ont une fiche de 4-4-6 à leurs 14 dernières rencontres. 

Quant aux Oilers, leur descente s'est amorcée à la fin du mois de novembre, et ils ont un dossier de 5-10-2 à leurs 17 dernières parties.

Video: BUF@BOS: Pastrnak et Marchand unissent leurs efforts

Les deux équipes ont donc besoin de ces précieux points, peu importe la manière, que ce soit avec une explosion offensive ou une victoire de 1-0. 

« Je suis certain que pour les partisans, ce sera un bon match, a affirmé Draisaitl. Je ne pense pas que nous quatre et nos équipes respectives voyons cela de la même façon. Ce sont les Oilers contre les Bruins, tout simplement. Il faut trouver un moyen de les arrêter. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.