Skip to main content

Un dernier chapitre victorieux pour Rexall Place

Deux buts en 18 secondes lancent Edmonton vers la victoire contre Vancouver

par Derek Van Diest / Correspondant NHL.com

EDMONTON - L'attaquant recrue Connor McDavid a aidé les Oilers d'Edmonton à remporter leur dernier match dans la LNH au Rexall Place de la même façon que Wayne Gretzky l'avait fait pour leur premier.

McDavid a récolté trois points (un but et deux aides) dans un gain de 6-2 contre les Canucks de Vancouver, mercredi, à l'occasion de la dernière rencontre tenue à l'aréna qui avait été le domicile des Oilers depuis 1974.

« Ç'a été une soirée très spéciale, nous avons disputé un bonne rencontre pour la dernière ici, tout le monde voulait que ce soit le cas, a déclaré McDavid. Tout le monde a compris le message lancé par les entraîneurs et nous étions prêts à jouer. Les partisans ont été derrière nous tout au long de la saison même si nous ne leur avons pas donné grand-chose à célébrer. Ce soir, ils ont été fantastiques. La dernière minute a été très spéciale. Nous tentions simplement de savourer le moment, de le vivre à fond pour la dernière fois ici. »

La première victoire d'Edmonton dans la LNH au Rexall Place, qui s'appelait le Northlands Coliseum à l'époque, a été décrochée le 19 octobre 1979. Gretzky avait amassé trois points (trois mentions d'aide) dans un gain de 6-3 contre les Nordiques de Québec.

Video: Les Oilers emportent le dernier match au Rexall Place

Patrick Maroon a marqué deux buts et Taylor Hall a connu une soirée d'un but et deux aides, mercredi, tandis que Nail Yakupov et Leon Draisaitl ont inscrit les autres filets au profit d'Edmonton (31-43-7), qui a stoppé à trois sa série de défaites. Jordan Eberle a quant à lui enregistré deux aides et le gardien Cam Talbot a bloqué 25 des 27 tirs dirigés vers lui.

« Je crois que ce match était très important aux yeux des joueurs, a affirmé Maroon. Ces partisans sont probablement les meilleurs dans la LNH et tout ce qu'ils veulent c'est une participation aux séries; et nous avons joué comme une équipe digne des séries ce soir. Ce sont les meilleurs et nous voulions donner un spectacle à ces partisans. Ils y ont mis de la passion et de la fierté, alors nous devions faire de même pour eux. Nous devrions normalement nous présenter ici et jouer avec ardeur à tous les matchs. En espérant que la saison prochaine, nous pourrons avoir une bonne équipe et jouer en affichant du caractère, pour ainsi gérer le jeu de la bonne façon au lieu d'aller dans la direction opposée. »

Les Oilers, qui ont fait leurs débuts dans l'Association mondiale de hockey, s'installeront dans leur nouvel aréna, Rogers Place, en vue de la saison 2016-17 de la LNH. Une cérémonie de clôture pour Rexall Place, auquelle plus de 150 anciens des Oilers participaient, a eu lieu après la rencontre.

Draisaitl a marqué le dernier but dans l'histoire de l'aréna, à l'occasion d'un jeu de puissance, au moment où il restait 1:57 à jour en troisième période. Il a accepté une passe de Hall en s'amenant devant le filet et il a aussitôt battu le gardien des Canucks Jacob Markstrom.

« Évidemment c'était très spécial, en raison de l'histoire de ce bâtiment », a souligné Draisaitl après avoir serré la main de Gretzky dans le vestiaire. « Je ne sais pas s'il y a des mots pour le décrire avec justesse. Ces dernières années ne se sont pas déroulées comme on aurait pu l'espérer, mais les partisans continuent de se présenter, ils continuent de nous encourager, ils sont tout aussi bruyants. En espérant que dans le futur, nous pourrons leur en donner davantage. »

Edmonton a pris une avance de 5-1 quand Maroon et Hall ont trouvé le fond du filet à 18 secondes d'intervalle au milieu de la troisième période. Maroon a marqué à 9:08 quand, placé à la droite de Markstrom, il a avancé son bâton pour rediriger une passe de Jordan Eberle dans le filet. Hall a marqué à son tour à 9:26, coupant vers le filet après avoir filé à l'aile gauche et glissant le disque sous le gardien des Canucks.

Matt Bartkowski et Bo Horvat ont enfilé les buts de Vancouver (30-37-13). Markstrom a réalisé 32 arrêts.

« Je crois simplement que si vous acceptez d'être moyen, vous allez être seulement moyen, a noté l'entraîneur des Canucks Willie Desjardins. Ce soir, nous avons accepté d'être moyens. Nous n'avons pas bataillé suffisamment. Nous avons donné une bonne poussée en début de troisième période, mais ils ont profité d'un petit coup de chance sur leur but qui a porté le score à 4-1, et ça nous a sorti du match. Nous n'avons pas connu un grand match. J'ai trouvé que nous avons eu un bon départ. Ils en ont marqué un, nous avons eu l'occasion de répliquer en avantage numérique mais notre jeu de puissance n'a pas bien fait (0-en-4). »

Yakupov a réussi le premier but de la soirée à 8:27 du deuxième engagement. Il a saisi la rondelle le long de la bande à l'aile droite que Mark Fayne avait harponnée vers lui, puis il a tiré au-dessus de l'épaule de Markstrom. 

Maroon a doublé l'avance des Oilers à 13:16, alors qu'il a intercepté une passe mal avisée de l'attaquant des Canucks Emerson Etem vers l'enclave et battu Markstrom d'un tir dans le haut du filet.

McDavid a porté le score à 3-0 à 17:26 en reprenant le retour d'un tir à l'embouchure du filet. McDavid avait lui-même initié la séquence de jeu, mettant la table au profit d'Eberle devant le filet. Ce dernier a raté son tir, mais McDavid a été le premier à mettre le bâton sur le disque devant Markstrom.

« Nous avons joué de mieux en mieux à mesure que le match avançait, a fait remarquer l'entraîneur des Oilers Todd McLellan. Nous n'avons pas obtenu beaucoup de tirs, nous avons laissé passer plusieurs possibilités de tentatives de tir, nous avons trop cherché la finesse; mais quand nous avons commencé à jouer et à diriger le disque vers leur gardien, nous avons commencé à obtenir des supériorités numériques et ç'a fait la différence. »

Bartkowski a répliqué pour Vancouver à 5:21 de la troisième. Son long tir a flotté au travers la circulation lourde et trompé la vigilance de Talbot. Horvat a marqué l'autre but des Canucks à 12:09 pour un score de 5-2. Il a réussi une belle feinte qui a médusé le défenseur des Oilers Jordan Oesterle dans le cercle droit des mises en jeu, a coupé vers le filet et battu Talbot.

« Ce soir, nous n'avions pas assez d'émotion, pas assez de passion, a déclaré le capitaine des Canucks Henrik Sedin. Nous n'avons pas tiré assez souvent au but. Nous avons eu des opportunités de tirer, mais nous avons plutôt gardé la rondelle et essayé de réaliser des jeux. »

Daniel Sedin et lui ont été blanchis au Rexall Place pour une rare fois depuis leurs débuts dans la LNH.

« Ce bâtiment a toujours été formidable, j'ai toujours eu du plaisir à venir jouer ici, a dit Henrik Sedin. La glace a toujours été très bonne et elle favorisait notre style de jeu. La foule était toujours bonne, toujours bruyante. Je me souviens qu'à nos cinq, six, sept premières années, la rivalité était là, nous avions des bonnes équipes et ils nous donnaient du fil à retordre ici. C'était toujours plaisant de venir ici. »

Les Oilers ont été privés des services du défenseur Darnell Nurse pendant presque toute la rencontre, lui qui a quitté à 13:30 du premier engagement après avoir reçu la rondelle dans la gorge. Nurse s'est avancé pour bloquer un tir décoché par le défenseur des Canucks Andrey Pedan et le disque a glissé le long de son bâton avant de l'atteindre.

Les Oilers disputeront leur dernier match de la saison à Vancouver ce samedi. Entre-temps, les Canucks rendront visite aux Flames de Calgary, jeudi.

« C'était formidable, c'était la réaction dont nous avions besoin. J'ai trouvé que nous avons bien joué dans les deux sens de la patinoire, a déclaré Eberle. Nos unités spéciales ont été exceptionnelles, tant le jeu de puissance que le désavantage numérique. C'était une bonne façon de conclure tout ça. »

En voir plus