Skip to main content

Les Oilers attendent de grandes choses d'Adam Larsson

Les vétérans s'ennuieront de Taylor Hall, mais ils comprennent la décision d'acquérir le jeune défenseur

par Derek Van Diest / Correspondant LNH.com

EDMONTON -- Les vétérans des Oilers d'Edmonton savaient que des modifications allaient venir après que l'équipe eut raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une 10e saison consécutive.

Or, c'était encore difficile pour eux de croire que l'ailier gauche Taylor Hall a été échangé aux Devils du New Jersey en retour du défenseur Adam Larsson le 29 juin.

« Je l'ai vu sur Twitter. Cela est venu de nulle part, c'était une surprise, a lancé le centre des Oilers Ryan Nugent-Hopkins. Après avoir passé cinq ans avec lui, c'est difficile de le voir partir. Mais on en a discuté pendant les dernières années et nous comprenions que de telles choses allaient se passer parce que nous étions dans la même position depuis plusieurs ans, j'espère que nous pourrons sortir de notre torpeur et que nous commencerons à redresser la barre. »

Hall, 24 ans, a été sélectionné par les Oilers avec le tout premier choix du repêchage 2010 de la LNH. On s'attendait à ce qu'il soit la pierre angulaire de la reconstruction des Oilers, qui ont perdu dans le match no 7 de la Finale de la Coupe Stanley contre les Hurricanes de la Caroline lors de leur dernière participation aux séries éliminatoires en 2006.

Hall s'est transformé en un des attaquants les plus prolifiques dans la LNH, menant les Oilers la saison dernière avec 25 buts et 65 points en 82 rencontres. L'équipe ne s'est toutefois pas améliorée, poussant le directeur général Peter Chiarelli à apporter de grosses modifications à son alignement.

« J'étais au Mexique pour le mariage de ma sœur, a noté l'ailier droit Jordan Eberle. J'ai ouvert mon cellulaire et j'ai reçu beaucoup de textos. Je ne savais pas quoi dire. J'étais étonné. Je pensais que quelque chose allait arriver, mais j'ignorais ce que l'avenir nous réservait. »

Les Oilers (31-43-8) ont terminé au septième rang dans la section Pacifique la saison dernière, malgré quatre choix no 1 (Hall en 2010, Nugent-Hopkins en 2011, Nail Yakupov en 2012 et Connor McDavid en 2015) dans l'alignement. Edmonton n'a pu finir une saison mieux que 12e dans le classement de l'Association de l'Ouest depuis 2007-08.

« Il nous manquera, il est un excellent joueur et un grand ami, et il faisait grande partie de cette organisation, a déclaré l'attaquant Matt Hendricks. Mais, comme tout le monde le dit, c'est une entreprise et nous devons nous améliorer, la défensive étant un des aspects auxquels nous devions nous améliorer. Nous avons eu besoin de trouver un défenseur et j'ai hâte de jouer avec Adam. »

Larsson, 23 ans, a été choisi par les Devils avec la quatrième sélection du repêchage 2011. Il a marqué trois buts et récolté 18 points en 82 parties la saison dernière au New Jersey et il représente le défenseur droitier dont les Oilers avaient désespérément besoin.

« Je l'ai rencontré lundi, il est un jeune homme génial, un peu réservé, je devrai changer cela un peu, mais j'ai vraiment hâte de jouer avec lui », a dit Hendricks avant de prendre le départ à l'événement professionnel-amateur dans le cadre du tournoi du golf Syncrude Oil Country, présenté par le Oilers Entertainment Group. « J'ai eu l'occasion de parler avec [l'entraîneur des Devils] John Hynes quand j'ai participé au Championnat mondial et il m'a fait savoir quelle sorte de joueur [Larsson] est. J'ai hâte d'être son coéquipier et de l'aider à se mettre à l'aise à Edmonton pour nous aider à redresser le navire. »

Larsson était excité de rejoindre une jeune équipe qui déménagera à un nouvel aréna, le Rogers Place, au début de la saison 2016-17.

Hall, de l'autre côté, était d'abord déçu de quitter Edmonton, déclarant que son échange était « une accusation contre moi en tant que joueur ».

« Je sais qu'il était un peu déçu, a dit Eberle. Il voulait vraiment être ici quand les choses commençaient à s'améliorer, en plus de jouer dans le nouvel aréna. Je pense que c'était excitant pour lui. Je pense qu'il a pris quelques semaines pour digérer la nouvelle et je crois qu'il est maintenant excité de relever le nouveau défi au New Jersey et d'évoluer dans l'Est. »

Avant la transaction, Edmonton a sélectionné l'ailier droit Jesse Puljujarvi en première ronde (no 4) du repêchage 2016. Les Oilers ont ensuite mis l'attaquant Milan Lucic sous contrat lors de la première journée du marché des joueurs autonomes, le 1er juillet. Les deux joueurs devraient combler un vide dans l'attaque laissé par le départ de Hall.

« Avec Lucic, nous savons tous ce qu'il apporte, a dit Hendricks. Je n'ai jamais joué dans son équipe, je l'ai souvent affronté, j'ai joué dans une série éliminatoire contre lui pendant mon séjour à Washington. Il est une bête, nous en avons besoin de plus. Je suis emballé qu'il vienne ici. Il a la mentalité d'un joueur de premier trio, il joue des minutes dures au sein du premier trio et dans la première unité en avantage numérique. Il a connu beaucoup de succès là et il apportera un autre élément important à notre équipe. »

Les Oilers manqueront les talents dynamiques de Hall, ainsi que son leadership dans le vestiaire, mais ils espèrent être une meilleure équipe cette saison.

« Taylor peut fournir des points à un moment donné dans le match, c'est difficile de trouver des joueurs comme ça, a dit Hendricks. Nous voulons nous améliorer, mais ça ne se passe pas en faisant une seule grosse transaction, il faut du temps et nous croyons qu'Adam deviendra un joueur clé pour nous qui nous aidera à devenir une meilleure équipe qui se bat pour une place dans les séries. »

En voir plus