Skip to main content

Les Oilers à la recherche de solutions

Les prestations en défense et devant le filet font défaut; l'équipe a échappé la première position dans la section Pacifique

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

EDMONTON - Les Oilers connaissent leurs premiers moments difficiles de la saison. De l'adversité qui pourrait reléguer aux oubliettes le bon début de calendrier que l'équipe avait connu.

Après avoir amorcé la saison avec une fiche de 8-2-1, les Oilers ont subi une défaite de 4-1 contre les Maple Leafs de Toronto au Rogers Place, samedi. Il s'agissait de leur quatrième revers de suite, le septième à leurs neuf dernières rencontres (2-6-1).

À LIRE AUSSIEichel produit sans l'aide du jeu de puissanceBoucher : L'ancêtre des statistiques avancées, ce mal aimé

« La marge d'erreur dans cette Ligue est vraiment petite », a mentionné l'attaquant Alex Chiasson, qui a inscrit le seul but de son équipe, samedi. « Ce n'est pas comme si on ne se présentait pas. On est là, mais il nous en manque un peu, et ce n'est pas suffisant. »

Les Oilers ont lancé la campagne avec cinq victoires de suite et ils se sont installés au sommet de la section Pacifique durant les mois d'octobre et novembre, mais après avoir maintenu un dossier de 10-11-3 lors de leurs 24 dernières rencontres, ils ont été dépassés par les Coyotes de l'Arizona en première place. Ils sont maintenant à égalité au deuxième rang avec les Flames de Calgary.

Or, récemment, c'est la traversée du désert. Les Oilers ont eu l'avance durant un total de 4:35 lors de leurs quatre derniers matchs, et ils tiraient de l'arrière par au moins deux buts avant même la fin de la première période lors de leurs deux dernières défaites.

Samedi, les Maple Leafs n'ont même pas eu besoin de cinq minutes de jeu pour voir Alexander Kerfoot inscrire le premier but du match.

« Plusieurs personnes ont parlé de ça, mais je pense qu'on a eu un bon début de match [samedi], a souligné le capitaine Connor McDavid. Oui, ils ont marqué très rapidement, et on se retrouvait en arrière, mais je pense que notre niveau de compétitivité était bon. On travaillait fort. »

Video: TOR@EDM: Kerfoot y va d'un tir sous la barre

Edmonton n'aura pas le temps de respirer, puisque leurs prochains adversaires seront les Stars de Dallas, qui viennent de remporter quatre de leurs cinq derniers matchs, lundi, et les champions en titre de la Coupe Stanley, les Blue de St. Louis, mercredi.

« Perdre quatre matchs de suite, ça ne passe pas. On doit trouver un moyen de coller les victoires et ça commence à l'étranger. C'est une bonne opportunité pour notre groupe d'affronter deux bonnes équipes et de voir comment on se mesure. »

Les Oilers devront trouver des solutions, eux qui ont développé de mauvais plis dernièrement.

Les gardiens Mikko Koskinen et Mike Smith ont un pourcentage d'arrêts de ,887 à cinq-contre-cinq lors des 10 dernières rencontres. On ne peut toutefois pas reprocher grand-chose à Koskinen face aux Maple Leafs, lui qui a effectué 28 arrêts.

La défensive connaît aussi des ratés. Lors des 10 premières rencontres de la saison, Edmonton a accordé 24 buts. Ce chiffre est de 39 lors des 10 dernières. 

« On faisait des erreurs en début de saison, mais on comptait tant de buts que ça ne paraissait pas, a expliqué l'entraîneur-chef Dave Tippett. Nos gardiens étaient vraiment bons aussi. Chaque match est différent, mais lors des derniers, nous avons permis trop de chances de marquer et on avait de la difficulté à rester dans la partie. »

Le redoutable duo de McDavid et Leon Draisaitl, qui a enflammé la LNH en début de saison, a ralenti récemment, si bien qu'il a même été séparé à quelques occasions lors des cinq derniers matchs.

McDavid est toujours installé au sommet des marqueurs de la LNH avec 57 points en 35 parties, mais sa production s'est « calmée » avec 10 points en neuf matchs. Ce qui a fait le plus mal, c'est une séquence de quatre rencontres sans s'inscrire à la feuille du marqueur, dont samedi contre les Maple Leafs.

Video: TOR@EDM: Chiasson utilise sa vitesse en A.N.

Draisaitl, qui a obtenu une passe samedi, est au deuxième rang des pointeurs de la LNH avec 56 points en 35 parties. Il a aussi connu une séquence à vide avec trois matchs sans inscrire de points lors des neuf dernières rencontres. Il avait connu trois parties du genre lors de ses 26 premières de la saison.
 
Et ce qui est le plus inquiétant pour les Oilers, c'est qu'à cinq-contre-cinq, ils ont accordé 32 buts et n'en ont inscrit que 16 lors des 10 dernières parties. Edmonton a peut-être le meilleur jeu de puissance de la LNH, mais ses efforts sont annulés par la performance de l'équipe lors du reste du match.

« On doit être meilleurs à cinq-contre-cinq, a dit McDavid. Nos unités spéciales vont bien. On doit trouver un moyen de créer des buts et d'empêcher la rondelle de rentrer. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.