Skip to main content

Poolers : Top-25 des gardiens

Jordan Binnington profite grandement du jeu défensif des Blues

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Pour les poolers qui avaient besoin d'un gardien au beau milieu de la saison, l'arrivée spectaculaire de Jordan Binnington dans la LNH s'est avérée une bénédiction. Le gardien des Blues de St. Louis présente d'incroyables statistiques et il n'a perdu que trois de ses 17 premiers départs dans la LNH.

Jusqu'à présent, le portier a une fiche de 14-2-1 avec une moyenne de buts accordés de 1,58 et un pourcentage d'arrêts de ,939. Il a aussi enregistré quatre blanchissages durant cette période. Il s'est établi comme le gardien partant de l'équipe, reléguant Jake Allen au rôle de réserviste. 

On doit toutefois se poser la question suivante : ces performances de Binnington sont-elles uniquement le fruit de son travail ou les joueurs des Blues ont-ils complètement changé leur style de jeu à son arrivée en comparaison à ce qu'ils offraient avant le 17 janvier, date où le gardien de 25 ans a effectué son premier départ de la saison dans la LNH - son deuxième en carrière?

POOLERS : Le top-100 des attaquants | Le top-50 des défenseurs

Après tout, les Blues étaient alors 22e dans au classement général de la LNH et une participation aux séries éliminatoires semblait de plus en plus impossible.Depuis, St. Louis a la meilleure fiche de la LNH (13-3-0, 26 points) et s'est hissé au troisième rang de la section Centrale.

Alors, les Blues ont-ils métamorphosé leur style de jeu complètement depuis le 17 janvier?

La réponse est oui… mais pas tant.

Les Blues ont en effet amélioré leur défensive depuis que Binnington a effectué son premier départ de la saison, mais ils étaient déjà excellents dans leur propre zone cette saison. Avant l'arrivée de Binnington, ils étaient la deuxième formation à accorder le moins de tirs au but, toutes situations confondues, et cinquième pour le nombre de tirs contre à cinq contre cinq par période de 60 minutes.

Là où les Blues ont procédé à des améliorations, c'est au chapitre des tirs dangereux accordées par tranche de 60 minutes. Parmi les 31 gardiens les plus utilisés dans la LNH avant le 17 janvier, Allen était le 14e portier à faire face au plus de tirs dangereux par 60 minutes selon le site NaturalStatTrick.com. Binnington est celui qui en a affronté le moins depuis le 17 janvier, que ce soit à cinq contre cinq ou toutes situations confondues. 

Video: BOS@STL: Binnington vole Backes avec la mitaine

 

Le jeu en désavantage numérique des Blues s'est aussi amélioré, passant du 15e rang au 10e depuis la mi-janvier. De plus, depuis le rappel de Binnington, le défenseur étoile Alex Pietrangelo n'a pas raté un seul match pour les Blues. Il avait dû s'absenter durant 10 rencontres en décembre, blessé à la main. 

Binnington est aussi le gardien qui a fait face aux moins de lancers par tranche de 60 minutes depuis le 17 janvier dans la LNH. Bref, même lorsqu'il est devant le filet, il dépense beaucoup moins d'énergie que tous les autres portiers du circuit.

L'acquisition de Binnington semble donc un excellent coup pour les poolers, particulièrement jusqu'à la fin de la présente saison. Les Blues ne dérougissent pas et ont remporté 12 de leurs 14 derniers matchs. Elle fait aussi très mal paraître Allen, qui n'a pas su performer malgré les éléments devant lui.

Par contre, je resterais prudent en ce qui a trait à payer le gros prix pour faire l'acquisition de Binnington dans un pool à long terme permettant les transactions. Peut-il maintenir de telles performances sur plusieurs saisons, surtout si la défensive des Blues devient moins efficace qu'elle l'est cette année? Rien n'est moins sûr, même s'il a affiché de bonnes statistiques dans la Ligue américaine au cours de sa carrière.

Grâce à ses performances récentes, Binnington fait un saut jusqu'à la 11e place au classement des 25 meilleurs gardiens pour les poolers de LNH.com


Voici le top-25 des gardiens de la LNH pour les poolers:

1. Andrei Vasilevskiy, TBL
La semaine dernière : 1er

2. Frederik Andersen, TOR
La semaine dernière : 2e

3. Connor Hellebuyck, WPG
La semaine dernière : 3e

4. Pekka Rinne, NSH
La semaine dernière : 7e

5. Martin Jones, SJS
La semaine dernière : 5e

6. Sergei Bobrovsky, CBJ
La semaine dernière : 16e
Bobrovsky a remporté sept de ses neuf derniers départs avec d'excellentes statistiques (1,79; ,937) dont trois blanchissages. Les Blue Jackets viennent d'aller chercher de gros morceaux afin de terminer très haut au classement et entrer en séries éliminatoires en force. Bobrovsky fera partie de cette équation et c'est pourquoi il fait un tel saut au classement.

7. Marc-André Fleury, VGK
La semaine dernière : 4e
Les Golden Knights connaissent des difficultés avec seulement trois victoires en 10 matchs. Fleury (2-4-1; 3,66; ,882) n'est pas différent. Sa valeur chute pour les poolers même s'il obtient beaucoup de temps de jeu.

8. Carey Price, MTL
La semaine dernière : 9e
Contrairement aux deux gardiens qui le suivent au classement, Price dispute la grande majorité des matchs des Canadiens, ce qui n'est pas le cas de Tukka Rask et Robin Lehner, qui voient Jaroslav Halak et Thomas Greiss être utilisés fréquemment, ce qui diminue leur valeur pour les poolers.

9. Tuukka Rask, BOS
La semaine dernière : 8e

10. Robin Lehner, NYI
La semaine dernière: 10e

11. Jordan Binnington, STL
La semaine dernière : 14e

12. Braden Holtby, WSH
La semaine dernière : 12e

13. Matt Murray, PIT
La semaine dernière : 11e

14. Ben Bishop, DAL
La semaine dernière : 13e
Après avoir raté près de trois semaines d'activités, Bishop est de retour au jeu pour les Stars.

15. Curtis McElhinney, CAR
La semaine dernière : 19e
Les deux gardiens des Hurricanes - McElhinney et Petr Mrazek - excellent depuis le début du mois de février et l'équipe accumule les victoires. McElhinney est fort probablement disponible dans votre pool et il peut représenter une acquisition de dernière seconde qui donnera quelques points précieux, plutôt qu'un gardien plus établi mais dont l'équipe ratera les séries éliminatoires

16. David Rittich, CGY
La semaine dernière : 6e
Il a été un des gardiens les moins performants depuis deux semaines (% arr. de ,810) et son temps de jeu a drastiquement chuté à Calgary. Mike Smith semble en voie de reprendre son rôle de partant.

17. Devan Dubnyk, MIN
La semaine dernière : 17e

18. Semyon Varlamov, COL
La semaine dernière : 23e
Varlamov a de bonnes statistiques individuelles depuis près de trois semaines, mais il manque de chance, comme le démontre sa fiche de 4-2-3. Si l'Avalanche veut être des séries éliminatoires, elle devra appuyer son gardien.

19. Jacob Markstrom, VAN
La semaine dernière : 18e

20. Carter Hart, PHI
La semaine dernière : 15e

21. Darcy Kuemper, ARI
La semaine dernière: 22e

22. Henrik Lundqvist, NYR
La semaine dernière : 20e

23. John Gibson, ANA
La semaine dernière : 21e

24. Linus Ullmark, BUF
La semaine dernière : 24e

25. James Reimer, FLA
La semaine dernière : s.o.
 

À surveiller

Mike Smith, CGY
Pourquoi Mike Smith n'est-il pas dans ce classement plutôt que David Rittich? Après tout, il a disputé plus de matchs que son coéquipier dans les trois dernières semaines et il a affiché de meilleures statistiques avec une équipe performante comme les Flames.
C'est vrai, mais Smith a le don de livrer des performances inconstantes, et à 36 ans, il est très fragile. Je m'attends donc à ce qu'on offre d'autres chances à Rittich à titre de partant. 

 

Consultez le classement de la semaine dernière

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.