Skip to main content

Poolers : Top-25 des gardiens

Marc-André Fleury est redevenu le gardien qu'il était l'an dernier à Vegas

par Nicolas Ducharme @NicolasDucharme / Journaliste LNH.com

Les lendemains de la saison magique de l'an dernier ont été difficiles pour les Golden Knights de Vegas. Après 20 matchs, la fiche de l'équipe était de 8-11-1, et le gardien Marc-André Fleury n'arrivait pas à faire preuve de constance. Or, depuis huit rencontres, l'équipe est la troisième meilleure de la Ligue (6-2-0). Un réveil qui s'est fait en même temps que le gardien a retrouvé ses bonnes vieilles habitudes.

À LIRE AUSSI: Trois joueurs qui pourraient vous aider cette semaine | Top 50 défenseurs | Top 100 attaquants

La date du 18 novembre pourrait être le point tournant de la saison des Golden Knights. La victoire de 6-3 face aux Oilers d'Edmonton a lancé Fleury sur une séquence de six victoires consécutives, la deuxième plus longue cette saison après celle de huit parties de Carter Hutton des Sabres de Buffalo. Cette séquence de Fleury a pris fin samedi soir face aux Oilers, ironiquement.

Durant cette période, le Québécois a maintenu une fiche de 6-1-0, une moyenne de buts accordés de 1,85 et un pourcentage d'arrêts de ,938. Il a aussi signé deux blanchissages. 

Pendant ce temps, les Golden Knights ont remporté cinq matchs en cinq sorties, du 21 au 29 novembre. C'était seulement la deuxième fois de la saison que la troupe de Gerard Gallant gagnait au moins deux parties consécutives. Des succès qui sont clairement liés aux performances de Fleury, qui n'a pas accordé plus de trois buts dans le même match depuis le 16 novembre.

Soudainement, Fleury reprend ses couleurs de l'an dernier, quand il avait été spectaculaire en affichant ses meilleures statistiques en carrière avec une m.b.a. de 2,24 et un % arr. de ,927 en 46 matchs. Ses succès coïncident aussi avec le retour de suspension du défenseur Nate Schmidt et du réveil offensif de Max Pacioretty, qui a amorcé une séquence de 11 pts en sept matchs. Deux événements qui se sont produits lors de ce fameux match du 18 novembre.

Video: VGK@CHI: Fleury frustre les Blackhawks en 1re période

Or, c'est le nombre de matchs joués qui m'inquiète dans le cas de Fleury. Jusqu'à présent, il a amorcé 24 des 28 parties des Golden Knights. À ce rythme, il prendra part à 70 rencontres cette saison. C'est beaucoup pour un gardien qui n'a disputé que 84 matchs lors des deux dernières saisons, ennuyé par des blessures.

Gallant n'aura pas d'autre choix que de faire éventuellement confiance au deuxième gardien de l'équipe Malcom Subban, qui n'a rien brisé cette année avec une m.b.a. de 4,02 et un % arr. de ,859 en cinq matchs. Sinon, il y a un risque réel de blessure ou de fatigue accumulée qui coûtera cher à l'équipe en fin de saison lorsqu'elle tentera de se qualifier pour les séries éliminatoires.

Donc, pour les poolers qui possèdent Fleury, attendez-vous à ce qu'il soit moins occupé dans les prochaines semaines. Avec de telles performances, le portier de Sorel-Tracy continue de grimper dans le classement hebdomadaire des gardiens pour les poolers que voici :

1. Frederik Andersen, TOR
La semaine dernière : 1er

2. Pekka Rinne, NSH
La semaine dernière : 2e

3. Semyon Varlamov, COL
La semaine dernière : 7e

L'Avalanche ne cesse de gagner, et pendant que son premier trio fait la pluie et le beau temps, Varlamov continue d'exceller devant son filet. Surtout, il est plus constant que les trois gardiens qui le suivent dans ce classement.

4. Connor Hellebuyck, WPG
La semaine dernière : 3e

5. Devan Dubnyk, MIN
La semaine dernière : 4e

6. Sergei Bobrovsky, CBJ
La semaine dernière : 5e

7. Andrei Vasilevskiy, TBL
La semaine dernière : 6e

8. John Gibson, ANA
La semaine dernière : 8e

9. Braden Holtby, WSH
La semaine dernière : 9e

10. Marc-André Fleury, VGK
La semaine dernière : 12e

11. Carter Hutton, BUF
La semaine dernière : 10e

12. Ben Bishop, DAL
La semaine dernière : 11e

13. Thomas Greiss, NYI
La semaine dernière: 15e

14. Tuukka Rask, BOS
La semaine dernière : 16e

15. Carey Price, MTL
La semaine dernière : 14e

16. Henrik Lundqvist, NYR
La semaine dernière : 17e

17. David Rittich, CGY
La semaine dernière : 18e

18. Jimmy Howard, DET
La semaine dernière : 20e

19. Martin Jones, SJS
La semaine dernière : 13e

Il est le grand responsable du fait que les Sharks se retrouvent en 13e place au classement général. Son adjoint Aaron Dell a été dans l'action aussi souvent que lui lors des six derniers matchs. Sa valeur pour les poolers est à son plus bas depuis longtemps.

20. Antti Raanta, ARI
La semaine dernière : 19e

21. Casey DeSmith, PIT
La semaine dernière : 21e

22. Curtis McElhinney, CAR
La semaine dernière : s.o.

Les Hurricanes semblent avoir arrêté leur choix dans la lutte à trois pour le poste de partants entre Petr Mrazek, Scott Darling et Curtis McElhinney. Darling a été soumis au ballotage et n'est plus dans les plans de l'équipe. Pendant ce temps, McElhinney n'a subi aucune défaite en temps régulier à ses cinq derniers départs et n'a pas cédé plus de deux buts par match lors de cette séquence (m.b.a. de 1,39; % arr. de ,961). Les Hurricanes semblent avoir trouvé leur homme.

23. Mikko Koskinen, EDM
La semaine dernière : 24e

24. Keith Kinkaid, NJD
La semaine dernière : 23e

25. Jaroslav Halak, BOS
La semaine dernière : 25e

Ont quitté le top-25 

Brian Elliott, PHI
Il est blessé et même lorsqu'il reviendra au jeu, les succès ne sont pas au rendez-vous pour les Flyers.

À surveiller

Adin Hill, ARI
Avec la blessure d'Antti Raanta, les Coyotes ont rappelé Hill pour seconder Darcy Kuemper. C'est finalement lui qui a été placé dans le siège du conducteur. En quatre match (deux départs), il a signé trois victoires, en plus de maintenir une m.b.a. de 0,39 et un % arr. de ,984. Il ne pourra pas maintenir ces performances, mais c'est un petit échantillon des plus intéressants.

 

Consultez le classement de la semaine dernière

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.