Skip to main content

Les meilleurs défenseurs qui seront joueurs autonomes

Green, Cole et de Haan retiennent l'attention en vue du 1er juillet

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

Mike Green possède une qualité que les équipes de la LNH trouveront particulièrement intéressante lorsque la période de joueurs autonomes s'ouvrira le 1er juillet.

Il lance de la droite.

« Quand on regarde dans le monde du hockey, il y a une carence à cet endroit », souligne le directeur général des Flyers de Philadelphie Ron Hextall à propos du nombre de défenseurs droitiers disponibles.

À LIRE : Les meilleurs attaquants disponibles

Mais Green, qui a passé les trois dernières saisons avec les Red Wings de Detroit, n'est pas le seul défenseur intéressant qui sera potentiellement disponible à titre de joueur autonome sans compensation.

LNH.com dresse un portrait des meilleurs défenseurs qui seront joueurs autonomes sans compensation et qui devraient être disponibles quand le marché s'ouvrira dimanche.

Mike Green, Red Wings de Detroit

Green, 32 ans, a amassé 33 points (huit buts, 25 passes) en 66 matchs. Les blessures l'ont ralenti dans les dernières saisons : une blessure au cou l'a ennuyé durant la deuxième moitié de la dernière saison et a mené à une visite chez le chirurgien le 5 avril, mais il devrait être retour en pleine forme pour le camp d'entraînement en septembre.

Video: PAC@ATL: Green complète une belle pièce de jeu

Choisi par les Capitals de Washington avec le choix no 29 du repêchage 2004, Green a amassé 464 points en 787 matchs en carrière. Ses 142 buts le placent au cinquième rang chez les défenseurs depuis qu'il a fait ses débuts dans la LNH en 2005-2006 et il occupe le 10e rang au chapitre des points. Il a marqué 31 buts en 2008-2009, le meilleur total pour un défenseur depuis que Kevin Hatcher en avait inscrit 34 en 1992-1993.

Green a une fiche de 10 buts et 27 passes en 76 parties éliminatoires.

Destination possible : Red Wings de Detroit, Flyers de Philadelphie, Flames de Calgary

Ian Cole, Blue Jackets de Columbus

Cole est un arrière gaucher fiable qui a aidé les Penguins de Pittsburgh à remporter la Coupe Stanley en 2016 et 2017. Âgé de 29 ans, il a amassé 20 points à ses deux dernières saisons.

Choisi par les Blues de St. Louis avec le choix no 18 du repêchage de 2007, Cole a amassé 97 points (20 buts, 77 aides) en 405 matchs avec les Blues, les Penguins et les Blue Jackets. Lors des dernières séries éliminatoires, il a amassé trois passes en six matchs, pour un total de 17 points en 62 rencontres de séries.

Le leadership de Cole et son sens du hockey lui ont valu les félicitations de ses coéquipiers durant les deux périples vers la Coupe Stanley de Pittsburgh et il devrait être en mesure d'en faire profiter sa nouvelle équipe.

Destinations possibles : Sabres de Buffalo, Coyotes de l'Arizona, Canucks de Vancouver.

Jack Johnson, Blue Jackets de Columbus

Utilisé majoritairement dans un rôle de défenseur défensif, Jack Johnson est aussi en mesure de donner une touche offensive à son jeu. Il n'a réussi que 11 points (trois buts, huit passes) en 77 matchs en 2017-2018, mais lors de ses 12 saisons dans la LNH, il a connu des campagnes d'au moins 30 points quatre fois et de 40 points à deux occasions, sa plus récente en 2014-2015.

Toutefois, Johnson a été rayé de la formation lors des sept dernières parties de la saison régulière et les six matchs de séries éliminatoires. Il avait demandé à être échangé à la date limite des transactions, mais Columbus n'a pas été en mesure de le faire. Il semble donc certain qu'il ne sera pas de retour en Ohio.

Mercredi, certains médias ont rapporté qu'il pourrait s'être entendu avec les Penguins de Pittsburgh avant le 1er juillet.

Troisième choix du repêchage de 2005 par les Hurricanes de la Caroline, Johnson a réussi 278 points en 788 matchs avec avec Kings de Los Angeles et les Blue Jackets. Il a obtenu 21 points en 23 matchs des séries éliminatoires.

Destination possible : Islanders de New York, Avalanche du Colorado, Ducks d'Anaheim, Penguins de Pittsburgh

Calvin de Haan, Islanders de New York

De Haan, 27 ans, a disputé son dernier match de la saison le 16 décembre, lui qui a subi une blessure à l'épaule qui a nécessité une chirurgie. Il avait récolté 12 points (un but, 11 passes) en 33 matchs. De Haan possède des qualités offensives, mais il est de plus en plus un défenseur fiable. Il a obtenu un différentiel plus-moins de plus-26 dans ses deux dernières saisons, même si son équipe a raté les séries de la Coupe Stanley.

Video: VAN@NYI: de Haan bat Nilsson de la pointe

Le défenseur, qui évolue avec les Islanders depuis que l'équipe l'a repêché au 12e échelon en 2009, a amassé 81 points (12 buts, 69 passes) en 304 matchs. Il a été victime des blessures et a été limité à deux saisons d'au moins 65 matchs lors des six dernières années. Sa meilleure campagne a été en 2016-2017, quand il a amassé 25 points (cinq buts, 20 passes) en 82 parties.

Destinations possibles : Islanders de New York, Red Wings de Detroit, Canadiens de Montréal

Dan Hamhuis, Stars de Dallas

Auteur de 24 points (trois buts, 21 passes) en 80 matchs la saison dernière, sa meilleure récolte depuis 2012-2013, Hamhius montre encore à 35 ans d'excellentes aptitudes en matière de durabilité et de sens du hockey. Depuis 2003-2004, il a disputé 1031 matchs dans la LNH. Seul Zdeno Chara des Bruins de Boston a fait mieux avec 1043 rencontres. En 11 saisons, Hamhuis a raté quatre matchs ou moins lors de 11 campagnes, en plus de jouer en moyenne 21 minutes par match lors de 13 de ses 14 années.

Après avoir été le 12e choix du repêchage de 2001 par les Predators de Nashville, Hamhuis a obtenu 343 points (59 buts, 284 passes) en carrière avec les Predators, les Canucks de Vancouver et les Stars.

Destination possible : Stars de Dallas, Sabres de Buffalo, Rangers de New York

John Moore, Devils du New Jersey

Moore, 27 ans, a enregistré 18 points (sept buts, 11 passes) en 81 matchs cette saison. Celui qui a une moyenne de temps de jeu de 20:01 par match depuis le début de carrière a obtenu une passe en cinq parties de séries éliminatoires avec les Devils.

Le prochain point de Moore dans la LNH sera son 100e en 447 matchs depuis que les Blue Jackets en avaient fait le 21e choix du repêchage de 2009. Il a aussi évolué pour les Rangers de New York, les Coyotes de l'Arizona.

Destination possible : Sénateurs d'Ottawa, Golden Knights de Vegas, Penguins de Pittsburgh

Toby Enstrom, Jets de Winnipeg

Dans une saison de 43 matchs où il a été ennuyé par les blessures, Enstrom, 33 ans, a amassé six points, dont un seul but. Son temps de jeu moyen est passé de 21:54 en 2016-2017 à 17:03. Il a été blanchi de la feuille du marqueur durant ses 11 parties en séries éliminatoires.

Membre de la concession des Thrashers d'Atlanta/Jets de Winnipeg depuis ses débuts dans la LNH - il avait été le choix no 239 du repêchage de 2003-, Enstrom a amassé 308 points en 719 matchs. Après avoir été retranché lors du match no 5 de la deuxième ronde des séries contre Nashville, il aurait toutefois indiqué aux Jets qu'il ne serait pas de retour.

Destinations possibles : Coyotes de l'Arizona, Oilers d'Edmonton, Wild du Minnesota

Alexei Emelin, Predators de Nashville

Au sein des Predators de Nashville, Emelin a amassé neuf points (un but, huit passes) en 76 parties cette saison, en plus de jouer en moyenne 16:53 par rencontre. Il a mené son équipe avec 181 mises en échec. En séries, il a été blanchi en 10 matchs, alors que son temps de jeu moyen est passé à 11:19.

Video: NSH@DAL: Emelin ouvre la marque dans la 1re minute

L'ancien des Canadiens de Montréal, qui l'avaient choisi en troisième ronde (84e) lors du repêchage de 2004, a obtenu 81 points en 456 matchs, et cinq en 39 rencontres éliminatoires. Il a été sélectionné au repêchage d'expansion par les Golden Knights de Vegas, qui l'ont échangé aux Predators en retour d'un choix de troisième ronde en 2019.

Destination possible : Capitals de Washington, Wild du Minnesota, Coyotes de l'Arizona

Thomas Hickey, Islanders de New York

Hickey, 29 ans, a connu sa meilleure saison avec 25 points (cinq buts, 20 passes) en 69 matchs cette année. Son différentiel de plus-20 est plus du double de sa meilleure campagne, plus-9 en 2012-2013.

Les Kings de Los Angeles avaient repêché Hickey au quatrième rang du repêchage de 2007, mais il n'a jamais enfilé leur uniforme. Les Islanders ont fait appel à ses services par l'entremise du ballotage en janvier 2013. Il a obtenu 111 points en 409 matchs avec New York, dont cinq buts en prolongation, et six points en 20 rencontres éliminatoires.

Destination possible : Red Wings de Detroit, Islanders de New York, Wild du Minnesota

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.