Skip to main content

Les matchs à l'extérieur hantent à nouveau les Hawks

Ils perdent un quatrième match extérieur sur cinq à la suite de leur revers face aux Blues à la Classique hivernale

par Amalie Benjamin @amaliebenjamin / Journaliste NHL.com

ST. LOUIS -- Les Blackhawks de Chicago ont quitté la patinoire la tête basse. Ils regardaient sans cesse derrière eux pour voir les joueurs des Blues de St. Louis lever leurs bâtons en guise d'appréciation envers leurs partisans au Busch Stadium à la suite de leur triomphe de 4-1 lors de la Classique hivernale Bridgestone 2017 de la LNH, lundi.

Les Blackhawks n'avaient cependant pas besoin de regarder, ils connaissaient le refrain.

Chicago a participé à cinq matchs à l'extérieur. Ils en ont disputé un à chacune des quatre dernières saisons. Le capitaine des Blackhawks Jonathan Toews, qui a inscrit deux buts et récolté quatre aides, est le meneur au chapitre des points depuis l'instauration de ces matchs extérieurs. Toews, Patrick Kane, Duncan Keith et Brent Seabrook ont tous participé à ces cinq rencontres.

Malgré toute cette expérience, les résultats sont décevants. Les Blackhawks montrent une fiche de 1-4-0 dans ces parties extérieures, avec un résultat combiné de 10-2 au cours des deux dernières années. Ils avaient été battus 6-1 par le Wild du Minnesota lors du match de la Série des stades, le 20 février dernier.

« Aujourd'hui, nous voulions faire du meilleur boulot et offrir une bien meilleure performance lors de cette partie à l'extérieur, a indiqué Kane. Pour une raison que j'ignore, nous avons non seulement perdu, mais nous n'avons pas bien joué dans ces matchs. »

« C'est frustrant, car c'est un match qui est diffusé partout et on lui accorde beaucoup d'attention. Vous voulez offrir un bon spectacle pour les amateurs. Parfois, nous y pensons un peu trop au lieu de faire les choses simplement. »

Les joueurs des Blackhawks savaient pourtant à quoi s'attendre. Ils avaient vécu cette situation auparavant. Ils savaient ce qu'ils avaient à accomplir, mais ils n'ont pu le faire accordant trois buts en troisième période, dont deux par Vladimir Tarasenko, lors de ce revers face aux Blues.

« Nous en avions parlé un peu. Avant de disputer ce match, nous savions que nos performances lors de ces parties n'avaient pas été extraordinaires, a avoué Kane. C'était dans nos pensées. Tous les joueurs de l'équipe étaient bien au courant de la situation. »

Pourtant, les Blackhawks n'ont pas remédié à la situation. Même si Chicago a tenu son bout face aux Blues au cours des deux premières périodes, incluant le but de Michal Kempny à 1:02 au début du premier vingt et le but égalisateur de Patrik Berglund à 7:45 du second, tout s'est écroulé au cours du dernier engagement.

Les Blackhawks ont obtenu leur premier tir au but à 10:13 de la troisième. Pendant ce temps, les Blues en avaient décoché sept. Après avoir tenu Chicago en échec lors d'une attaque à cinq, les Blues ont marqué à 12:05 quand la passe de Tarasenko à Jori Lehtera ne s'est jamais rendue à destination, frappant plutôt le patin du défenseur Niklas Hjalmarsson des Blackhawks avant de se retrouver au fond du but. Moins de 7:55 plus tard, les Blackhawks quittaient la patinoire déçus et frustrés.

Cette Classique hivernale amène également d'autres préoccupations importantes: Les Blackhawks affichent un dossier de 1-4-1 à leurs six derniers affrontements. Cinq de ces matchs ont été disputés sans les services de l'attaquant Marian Hossa, qui est sur un pied d'égalité au premier rang des buteurs de l'équipe avec 16. Hossa a quitté le match en première période lors de la défaite des siens face aux Sénateurs d'Ottawa le 20 décembre et n'a pas joué depuis.

« Il nous manque énormément, a mentionné Keith. Il est une part importante de notre équipe autant offensivement que défensivement. C'est un attaquant de puissance, il conserve toujours la rondelle et il est très difficile de la lui enlever. Il améliore toutes les facettes de notre jeu, que ce soit en possession de rondelle et comment jouer intelligemment avec celle-ci. Il est un bon exemple pour nous tous. »

Hossa a patiné le premier janvier et son état s'est amélioré, mais pas assez pour être en mesure de participer à cette Classique hivernale. On espère le revoir en uniforme sous peu.

Et les Blackhawks ont besoin d'aide. Le calendrier leur est favorable lors des prochains matchs avec quatre rencontres de suite à domicile face aux Sabres de Buffalo, aux Hurricanes de la Caroline, aux Predators de Nashville et aux Red Wings de Detroit. Pour le moment, aucune de ces quatre équipes ne prendrait part aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

« Nous avons perdu cinq de nos six dernières parties, il est temps de se mettre en marche, a avoué Kane. Nous disputerons quatre matchs de suite à domicile. Nous devons nous retrouver et jouer comme nous le faisions, Nous devons mieux jouer et accumuler les points lors de ces matchs.

« Nous devons faire en sorte que 2017 soit une bonne année. »

En voir plus