Skip to main content

Les Maple Leafs sélectionnent Auston Matthews

Matthews devient le premier Américain à être le choix no 1 du repêchage de la LNH depuis Patrick Kane en 2007

par Mike G. Morreale @mikemorrealenhl / Journaliste NHL.com

BUFFALO - Le centre Auston Matthews est passé d'un marché de hockey non traditionnel à la « Mecque du hockey ».

Matthews, un natif de Scottsdale, en Arizona, a été sélectionné par les Maple Leafs de Toronto avec le premier choix au total du repêchage 2016 de la LNH au First Niagara Center vendredi.

« Toronto est la Mecque du hockey, le centre de l'univers du hockey, a imagé Matthews. Les gens aiment vraiment les Maple Leafs. Il s'agit d'une très bonne ville de sports en général, mais surtout pour les Leafs. »

Matthews est le septième joueur né aux États-Unis à être repêché au tout premier rang, le premier depuis que Patrick Kane a été choisi par les Blackhawks de Chicago en 2007. Après avoir entendu son nom être appelé par le directeur du personnel des joueurs des Maple Leafs Mark Hunter, Matthews a donné une accolade à son père et sa mère.

Video: Les Maple Leafs sélectionnent Auston Matthews

« J'étais un peu émotif, a admis Matthews. Ma mère était debout et elle pleurait. Mes deux parents ont tellement fait pour moi tout au long de ma carrière. Tous les sacrifices qu'ils ont faits rendent ce moment très spécial pour nous tous. Je pense qu'ils tentent simplement d'assimiler ce moment. »

Le père d'Auston, Brian Matthews, s'est entretenu avec le NHL Network après que Toronto eut effectué son choix.

« J'ai de la difficulté à trouver les mots afin d'exprimer mes sentiments, a indiqué Brian Matthews. Il est un jeune fantastique et ce moment est incroyable. Nous ne lui avons peut-être pas offert le meilleur environnement de hockey dans sa jeunesse, mais il en a tiré le meilleur parti. »

Matthews affirme qu'il est très enthousiaste d'avoir la chance de porter le chandail des Maple Leafs.

« Il s'agit d'un rêve qui devient réalité et d'un immense honneur, surtout qu'il s'agit d'une organisation aussi prestigieuse que les Maple Leafs de Toronto, a déclaré Matthews. J'ai l'intention de simplement être moi-même, d'être un bon coéquipier, de travailler fort et d'utiliser mes aptitudes au meilleur de mes capacités. »

Le directeur général des Maple Leafs Lou Lamoriello a le sentiment qu'un brillant avenir attend Matthews.

« Il arrive très rarement que l'on puisse obtenir un centre de son gabarit et aussi complet, a souligné Lamoriello. Il est efficace sur toute la surface de la patinoire, et nous sommes très heureux. »

Plusieurs s'attendent à ce que Matthews occupe un poste sur l'un des deux premiers trios dès la fin du camp d'entraînement sous les ordres de l'entraîneur des Maple Leafs Mike Babcock en 2016-17. Il y a de fortes chances qu'il amorce la saison à titre de deuxième centre de Toronto derrière Nazem Kadri. Aucun centre n'a atteint le plateau des 30 buts en une saison pour les Maple Leafs depuis Mats Sundin, qui a récolté 32 buts et 78 points en 74 matchs en 2007-08.

« Je ne crois pas vraiment être [un sauveur pour les Maple Leafs], a prévenu Matthews. Le hockey est un sport d'équipe, et je veux évidemment être un joueur d'impact. Je veux rendre cette équipe meilleure et m'améliorer chaque jour, alors c'est mon objectif. Il s'agit d'un marché de hockey passionné, mais je pense que je pourrai m'y faire. »

Matthews, qui a évolué avec les Lions de Zurich dans la Ligue nationale A, la meilleure ligue professionnelle en Suisse, s'est classé en tête de la liste des patineurs internationaux admissibles au repêchage 2016, selon le Bureau central de dépistage.

L'attaquant gaucher a terminé à égalité au quatrième rang de la ligue avec 24 buts et il a figuré au 10e rang avec 46 points en 36 parties. Il a également affiché un différentiel de plus-16, 129 tirs au but et un pourcentage de tirs de 18,6 pour cent. Il a fini deuxième dans le vote pour le joueur par excellence de la ligue et il a remporté le prix Étoile montante.

Matthews a raté 10 matchs pour Zurich, six d'entre eux en raison d'une blessure au haut du corps et quatre quand il a joué pour les États-Unis au Championnat mondial junior 2016 de la FIHG en Finlande, où il a terminé à égalité au premier rang des buteurs du tournoi avec sept buts, menant les Américains à la médaille de bronze.

« Peu importe d'où vous venez. Si vous y mettez les efforts et que vous avez les bons entraîneurs, que vous prenez de bonnes habitudes, tout le monde peut y arriver, a évoqué Matthews. C'est le message que je veux livrer à tous les jeunes joueurs. »

Matthews a évolué avec des joueurs de la LNH au Championnat du monde 2016 de la FIHG en Russie, lui qui a mené les États-Unis au chapitre des buts (six) et qui a terminé à égalité au premier rang de son équipe pour les points (neuf). Il va représenter Équipe Amérique du Nord à la Coupe du monde de hockey 2016.

 

En voir plus