Skip to main content

Les Maple Leafs ont gâté leurs partisans lors d'un entraînement extérieur

Les joueurs ont pris le métro pour se rendre à la patinoire de l'hôtel de ville et ont profité d'un changement dans leur routine habituelle

par Dave McCarthy / Correspondant indépendant NHL.com

TORONTO - Auston Matthews était encore au boulot en train de marquer des buts à faire écarquiller les yeux chez les Maple Leafs de Toronto jeudi. Mais cette fois, il l'a fait sous un ciel bleu lors d'un entraînement à l'extérieur. 

Matthews, qui est devenu le premier joueur né aux États-Unis et le premier des Maple Leafs à inscrire au moins 30 buts dans chacune de ses quatre premières saisons dans la LNH quand il a réussi un doublé dans un revers de 4-3 en tirs de barrage contre les Jets de Winnipeg mercredi, a coupé le souffle de plusieurs partisans réunis au Nathan Phillips Square quand il a marqué un but en faisant résonner le poteau durant l'entraînement.

Tweet from @MapleLeafs: 🎯 @AM34 #LeafsForever pic.twitter.com/T1JCzzyKtE

« J'essaie de traiter chaque match de la même façon et de ne pas devenir fou avec la façon de me préparer et d'approcher les choses, a dit Matthews. Tu essaies de faire les mêmes choses et d'avoir du plaisir. De mon côté, je veux générer le plus d'offensive possible pour mon trio et produire. »

Matthews a récolté 54 points (31 buts, 23 passes) en 45 matchs cette saison, incluant 12 buts et 20 points à ses 11 dernières rencontres.
Ses coéquipiers des Maple Leafs croient que ce n'est que le début.

« Je pense qu'avec tous les atouts qu'il possède et sa détermination, c'est à lui de choisir le niveau qu'il veut atteindre », a indiqué le capitaine John Tavares. « Il est engagé, il veut être un grand joueur et accomplir de belles choses dans cette ligue. »

Le défenseur Tyson Barrie a ajouté : « Sa façon de contrôler le match est exceptionnelle et son tir appartient à l'élite. Il fait des jeux importants lors de moments-clés, ce qui est énorme pour nous. Il est un joueur spécial et il est au sommet de son art en ce moment. »

Même si l'équipe Ouest de Matthews a passé près d'atteindre la finale du tournoi à 3-contre-3 des Maple Leafs, il y avait énormément d'ambiance durant l'entraînement extérieur d'une heure tenu au cœur du centre-ville de Toronto.

« C'est vraiment génial. Nos joueurs sont heureux d'avoir la chance d'être parmi les partisans dans un tel environnement et on peut les voir sourire », a affirmé l'entraîneur des Maple Leafs Sheldon Keefe. « Ils arrivent ici et sont fébriles d'être dehors et entourés de partisans. C'est un beau changement dans notre routine habituelle. »

À partir du moment où les joueurs sont sortis du métro et ont traversé la rue Bay dans leur équipement complet après s'être habillés au Scotiabank Arena, on pouvait sentir l'électricité dans l'air chez les partisans.

Tweet from @MapleLeafs: The morning commute 🚇 #LeafsForever pic.twitter.com/KfYYy8Tlz1

Au cours du tournoi, on a assisté à plusieurs moments typiques d'un match à la patinoire du quartier, notamment quand le défenseur Morgan Rielly a demandé une nouvelle rondelle au banc quand celle utilisée lors du match s'est retrouvée à l'extérieur de la patinoire.

« Ça me ramène à l'époque où je jouais avec mon frère sur l'étang à l'extérieur. Ce sont de beaux souvenirs », s'est remémoré l'attaquant Mitchell Marner. « C'est toujours génial de venir ici et de jouer à l'extérieur. Nos partisans sont toujours exceptionnels et ils nous démontrent beaucoup d'amour. Je pense que tout le monde apprécie ça. Nous sommes reconnaissants de voir autant de partisans dans ce genre d'événements. Traverser la rue Bay et voir tous les partisans qui nous attendaient était presque irréel. Il fait extrêmement froid, donc c'était impressionnant de traverser la rue et de voir qu'autant de personnes se sont présentées ici. C'est toujours impressionnant à voir. »

Barrie a mentionné qu'il est un habitué du métro, car il le prend tous les jours pour aller au Scotiabank Arena et en revenir, quoique c'était la première fois qu'il le prenait avec son équipement.

« J'essayais de leur montrer comment ça marche, a lancé Barrie. Nous avons pris quelques photos. C'est bien de voir l'équipe s'entasser dans le métro le matin quand tu te rends au travail. Ou peut-être que c'est désagréable, je ne suis pas certain. Dans tous les cas, ç'a vraiment été une belle journée. »

Le maire de Toronto John Tory est également venu assister à l'événement et il a affirmé que c'était génial de voir l'énergie de la ville entourant la visite des Maple Leafs à la patinoire extérieure.

« C'est génial qu'ils soient à l'hôtel de ville. Je suis fébrile comme partisan d'être près des joueurs des Leafs, et ça remonte à quand je n'étais qu'un petit garçon, a expliqué Tory. Ces événements sont tellement importants. Certains partisans à qui j'ai parlé m'ont dit qu'ils faisaient la file depuis six heures ce matin pour avoir une place le long de la bande. Voilà les vrais partisans. Le résultat est fantastique. C'est à ça que sert l'hôtel de ville. C'est l'une des raisons pour lesquelles il y a une patinoire ici. »

Les Maple Leafs (24-15-6) rendent visite aux Panthers de la Floride dimanche (19 h HE, TVAS, SN, FS-F, NHLN, NHL.TV).

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.