Skip to main content

Les Maple Leafs en quête d'un meilleur départ dans le match no 5

Toronto a accordé deux buts au cours des cinq premières minutes dans les deux derniers matchs contre Washington

par Dave McCarthy / Correspondant LNH.com

TORONTO - Après avoir accordé deux buts au cours des cinq premières minutes dans chacune de leurs deux dernières parties, les Maple Leafs de Toronto ont l'intention de s'assurer que cela ne se reproduise pas dans le match no 5 de leur série de première ronde de l'Association de l'Est contre les Capitals de Washington vendredi (19 h (HE); TVA Sports 2, NBCSN, CBC, CSN-DC) au Verizon Center. Cette série quatre de sept est égale 2-2.

« Il faut être concentrés et prêts à jouer, a déclaré le défenseur des Maple Leafs Connor Carrick. Vous ne pouvez attendre d'avoir trouvé votre rythme. Il arrive parfois en saison régulière que les débuts de matchs soient un peu décousus. Je ne sais pas pourquoi, mais on dirait que la rencontre ne commence pas avant la cinquième minute. En séries éliminatoires, tout déboule dès la première mise en jeu. Il faut immédiatement être prêt à jouer. Vous ne savez jamais quel détail va vous récompenser ou vous faire mal ce soir-là. »

Dans le match no 4, ce fut une mise en jeu en territoire défensif perdue par le centre de Toronto Tyler Bozak contre celui des Capitals Nicklas Backstrom. Cinq secondes plus tard, l'attaquant de Washington T.J. Oshie touchait la cible à 2:58 du premier tiers pour donner aux Maple Leafs un retard de 1-0.

Par la suite, ce fut une tentative de dégagement raté à court d'un homme de la part du défenseur des Maple Leafs Morgan Rielly. Le défenseur des Capitals Kevin Shattenkirk est parvenu à conserver la rondelle à l'intérieur de la ligne bleue avant de remettre à l'attaquant Alex Ovechkin, dont le tir sur réception a touché la cible et porté le pointage 2-0 à 4:34 du premier engagement. 

Deux erreurs mineures ont eu des conséquences majeures dans le revers des Maple Leafs 5-4.

La situation était similaire dans le match no 3, alors que les Maple Leafs accusaient un retard de 2-0 après 4:49, mais ils étaient venus de l'arrière pour l'emporter 4-3 en prolongation.

L'entraîneur de Toronto Mike Babcock a relevé ces erreurs au cours d'une réunion avec ses joueurs avant que l'équipe s'envole pour Washington, mais il a également mentionné qu'il était temps de tourner la page.

« Nous sommes assez directs et honnêtes dans cette équipe, a-t-il expliqué. Nous leur avons montré ce qu'ils ont fait de bien et nous leur avons montré ce qu'ils ont fait de mal, puis nous passons à autre chose. Nous devons nous regrouper aujourd'hui, et c'est aujourd'hui que nous devons nous améliorer. Je dis toujours pendant une série qu'une équipe s'améliore, alors il serait important que ce soit nous aujourd'hui. »

Il s'agit d'une autre leçon apprise par la très jeune équipe que forment les Maple Leafs.

« [Babcock] en a parlé au début de la série… vous êtes en séries éliminatoires désormais, a raconté Carrick. Il est difficile de participer aux séries éliminatoires au terme d'une saison de 82 matchs et de se donner la chance de continuer à jouer. Il faut absolument tout donner et croire de tout son cœur que vous pouvez effectuer un long parcours. »

Babcock a tenté de minimiser la magnitude de la tâche que les Maple Leafs vont affronter dans le match no 5 en ajoutant une certaine perspective. Au début de la saison, peu d'observateurs auraient prédit qu'une équipe qui a utilisé sept recrues ou plus à chacun des matchs se trouverait à deux victoires de la deuxième ronde. Mais maintenant que c'est leur cas, il veut que ses joueurs saisissent la chance qui s'offre à eux.

« Si vous aviez dit à mes joueurs au début de la série qu'elle serait égale 2-2 après quatre matchs, ils auraient tous sauté de joie, a noté Babcock. C'est notre chance. Nous avons mérité cette chance, alors tentons d'en profiter au maximum. Je ne vais pas vous dire : "Hey, ils sont jeunes, nous ne devrions pas gagner". Je n'ai jamais dit cela. »

En voir plus