Skip to main content

La semaine des francophones sous la loupe

Lajoie et Comtois ont connu des soirées de rêve à leur premier match dans la LNH ; Letang, Chabot, Toews et Byron ont entamé la saison sur les chapeaux de roue

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Chaque dimanche, LNH.com dresse une liste des joueurs francophones qui ont brillé dans la LNH au cours de la dernière semaine. Voici ceux qui ont su tirer leur épingle du jeu du 3 au 6 octobre.

Paul Byron, Canadiens de Montréal -- 2-2-4, 2 MJ

L'attaquant du Tricolore a donné raison à ses patrons de lui avoir consenti une prolongation de contrat de quatre ans d'une valeur de 13,6 millions $. Byron a quitté les blocs de départ en force, amassant quatre points cette semaine.

Byron a mis la table pour un but dans un revers de 3-2 en prolongation contre les Maple Leafs de Toronto, mercredi, avant de se charger des Penguins de Pittsburgh, samedi, dans un gain de 5-1.

Le joueur de 29 ans s'est éclaté contre Pittsburgh avec deux buts et une mention d'aide. Son premier filet s'est d'ailleurs avéré être celui de la victoire.

Video: MTL@PIT: Byron s'échappe et bat Murray en plongeant

« Il est le coyote et le "Road Runner" », a imagé l'entraîneur des Canadiens Claude Julien après la bonne soirée de Byron. « Il est capable de disparaître rapidement. Il l'a bien démontré sur son échappée. »

La saison dernière, Byron a récolté 35 points (20 buts, 15 passes) en 82 matchs. Il a atteint le plateau des 20 buts pour une deuxième saison de suite.

Kris Letang, Penguins de Pittsburgh -- 2-2-4, 2 MJ

Quelle entrée en matière Letang et les Penguins ont connue face à leurs rivaux, les Capitals de Washington, jeudi! Le défenseur montréalais a permis à Pittsburgh de venir à bout de Washington 7-6 en marquant le but vainqueur en prolongation. Letang avait également marqué un but plus tôt dans la rencontre, et il s'est fait complice du filet d'Evgeni Malkin.

En tout, il a passé 25:41 sur la glace, dont 7:46 avec l'avantage d'un homme, deux sommets chez les Penguins.

Video: WSH@PIT: Letang tranche le débat en A.N.

Letang a ajouté une mention d'aide face aux Canadiens de Montréal, samedi. Il a ainsi dépassé Paul Coffey pour le plus de points par un défenseur dans l'histoire des Penguins (441).

« Ce n'est pas survenu dans le bon match, mais c'est génial, a dit Letang. J'ai joué ici toute ma carrière. J'ai côtoyé de grands joueurs. De voir mon nom à côté de celui de Paul Coffey, c'est vraiment le fun. »

À LIRE AUSSI : Lajoie impressionne à ses débuts dans la LNH | Biron : Mes trois favoris devant le filet

Thomas Chabot, Sénateurs d'Ottawa -- 2-2-4, 2 MJ

Le défenseur de 21 ans a bien entamé sa deuxième saison dans la LNH avec une récolte de quatre points en deux matchs.

Chabot a inscrit une mention d'aide dans un revers de 4-3 en prolongation contre les Blackhawks de Chicago, jeudi, mais c'est surtout samedi qu'il s'est démarqué.

Chabot a marqué deux buts, dont celui de la victoire, et il a ajouté une aide pour conduire les siens vers un surprenant gain de 5-3 contre les Maple Leafs de Toronto.

Video: OTT@TOR: Chabot marque un deuxième but fantastique

Il s'agissait du deuxième match de deux buts de Chabot dans la LNH (2 avril 2018 contre les Jets de Winnipeg). C'était la troisième rencontre lors de laquelle il amassait trois points.

Avec le départ du défenseur Erik Karlsson, échangé aux Sharks de San Jose le 13 septembre, Chabot est devenu le défenseur numéro un des Sénateurs, et il est régulièrement placé dans des situations offensives. Il a d'ailleurs été le troisième joueur le plus utilisé en moyenne avec l'avantage d'un homme (2:03) chez les Sénateurs lors des deux premières rencontres de la saison.

Maxime Comtois, Ducks d'Anaheim -- 2-0-2, 2 MJ

Les nombreux blessés à l'attaque chez les Ducks (Patrick Eaves, Corey Perry, Ryan Kesler, Ondrej Kase) ont ouvert la porte à Comtois, qui en a profité pour marquer son premier but en carrière dans la LNH après 49 secondes de jeu dans un gain de 5-2 des Ducks contre les Sharks de San Jose mercredi.

« Je ne l'aurais pas cru si vous m'aviez dit ça avant le match », a affirmé l'attaquant de 19 ans. « Ç'a été un bon jeu d'[Adam Henrique], qui a harponné la rondelle vers moi, et j'ai trouvé une façon de toucher la cible. Je suis heureux d'avoir réglé ça. C'est bon pour la confiance. »

Comtois a remis ça samedi en marquant le seul but des siens dans un blanchissage de 1-0 contre les Coyotes de l'Arizona.

Video: ANA@ARI: Comtois brise l'impasse tard en deuxième

Le choix de deuxième ronde des Ducks (50e au total) au repêchage 2017 ne doit toutefois pas s'asseoir sur ses lauriers. Il dispose de sept autres matchs pour finir de convaincre l'état-major des Ducks qu'il a ce qu'il faut pour passer la saison dans la LNH, sans quoi il pourrait être retourné à Victoriaville dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Si Comtois jouait plus de neuf rencontres avec Anaheim, la première année de son contrat de recrue entrerait en vigueur.

Maxime Lajoie, Sénateurs d'Ottawa -- 1-1-2, 2 MJ

Si vous aviez demandé au défenseur de 20 ans des Sénateurs de décrire le scénario parfait pour son premier match dans la LNH, il vous aurait probablement offert une description semblable à ce qui s'est produit jeudi contre les Blackhawks de Chicago, mais sans la défaite.

Lajoie a inscrit son premier but en carrière en plus de mettre la table pour celui de son coéquipier Chris Tierney. Tout ça sous les yeux de sa mère, qui a éclaté en sanglots de joie en voyant les prouesses de son fils.

« C'était assez fou, a raconté Lajoie. Je ne savais pas trop ce que je ressentais après le but. C'était de la pure joie. J'étais simplement heureux que mes parents soient là pour le voir. »

Video: CHI@OTT: Lajoie marque son premier but en carrière

En plus d'inscrire deux points cette semaine, Lajoie a également dirigé cinq tirs au but et bloqué sept lancers.

Repêché en cinquième ronde (133e au total) par les Sénateurs au repêchage 2016 de la LNH, Lajoie, né à Québec, a passé presque toute la dernière saison avec Belleville dans la Ligue américaine de hockey (LAH).

Mentions honorables

Jonathan Toews, Blackhawks de Chicago -- 4-1-5, 2 MJ
Patrice Bergeron, Bruins de Boston -- 1-1-2, 1 MJ
Jonathan Marchessault, Golden Knights de Vegas -- 1-1-2, 2 MJ
Pierre-Édouard Bellemare, Golden Knights de Vegas -- 1-0-1, 2 MJ
Charles Hudon, Canadiens de Montréal -- 1-0-1, 2 MJ

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.