Skip to main content

Les joueurs des Canucks ne voulaient pas entendre parler de fatigue

LNH.com @NHL

ANAHEIM (PC) - Les Canucks de Vancouver et les Ducks d'Anaheim s'affrontaient lors du deuxième match de la série vendredi soir en Californie et la question était de savoir si les premiers seraient parvenus à recharger leur batterie après une épuisante première série contre les Stars de Dallas.

La plupart des joueurs n'ont pas voulu admettre que la fatigue a été un facteur dans la défaite de 5-1 subie mercredi, deux jours après avoir disputé un septième match face aux Stars. De plus, trois de ces rencontres avaient nécessité de la prolongation.

"Je ne pensais vraiment pas que ç'allait nous affecter dans cette série parce que nous avions le vent dans les voiles après avoir gagné le septième match, a commenté Brendan Morrison. Nous avons bien entrepris le match et nous avions beaucoup d'énergie, puis nous nous sommes sortis nous-mêmes du match, c'est là le problème."

Les Canucks espéraient compter sur le retour du défenseur Sami Salo pour le deuxième match de la série. Il avait raté le premier en raisons de spasmes au dos.

"Nous allons voir comment mon corps va répondre", a-t-il dit après s'être entraîné jeudi.

Ce retour pourrait servir la cause du gardien Roberto Luongo, à la recherche d'une première victoire sur les Ducks cette saison.

Même s'il avait déjà été sur la glace pour 558 minutes depuis le début des séries, plus que tout autre jouer dans la LNH, le gardien a rapidement rejeté l'excuse de la fatigue.

"Je n'ai aucun problème quant à mon niveau d'énergie. Je me sens bien", a-t-il assuré.

"Nous sommes conscients qu'il est leur meilleur joueur et qu'il va rebondir avec force", a dit son concitoyen montréalais Jean-Sébastien Giguère, le gardien des Ducks.

En voir plus