Skip to main content

Les joueurs de la LNH esp?rent que Donald Fehr dirigera leur syndicat

LNH.com @NHL

MILTON, Ont. - La balle est clairement dans le camp de Donald Fehr.

Un bon nombre de joueurs de la LNH ont exprimé leur soutien à l'égard de Fehr à la veille des réunions du comité exécutif de l'Association des joueurs de la LNH. À l'occasion du tournoi de golf caritatif du syndicat, lundi après-midi, le défenseur des Maple Leafs de Toronto Mike Komisarek a déclaré qu'il se «croisait les doigts» que Fehr accepterait un poste de haut dirigeant au sein de l'Association.

«Il serait un énorme atout pour l'Association, a dit Komisarek. S'il venait diriger ce syndicat et amenait 700 gars à se mettre sur la même longueur d'ondes, ce serait formidable.»

Fehr travaille à titre de conseiller bénévole de l'Association des joueurs de la LNH depuis novembre. Il a aidé le syndicat à rédiger une nouvelle constitution et à dénicher un nouveau directeur à la suite d'une longue série de départs qui a commencé avec le congédiement de l'ancien directeur exécutif Paul Kelly en août.

Plusieurs joueurs affirment maintenant que c'est l'ancien chef de longue date de l'Association des joueurs du baseball majeur qui devrait jouer ce rôle - ou à tout le moins former la personne qui le fera éventuellement.

Le gardien des Islanders de New York Dwayne Roloson se dit pas mal optimiste que c'est ce qui pourrait arriver.

«En parlant à Donald, les quelques fois que je l'ai fait, il est à l'âge où il veut prendre sa retraite et se détendre, il travaille depuis assez longtemps, a souligné Roloson. Mais ça ne le dérangerait pas d'aider ou de guider quelqu'un. Si nous pouvions l'avoir à temps plein pendant une année ou deux, ce serait incroyable.

«Et s'il pouvait servir de guide pour quelqu'un, ce serait tout aussi formidable.»

Fehr n'a rencontré les médias qu'une fois depuis qu'il a commencé à travailler avec l'Association des joueurs de la LNH. En mars, il s'était montré évasif lorsqu'on a sondé son intérêt.

L'homme de 61 ans s'est forgé une réputation de négociateur intransigeant durant son séjour de 26 ans à la tête du syndicat du baseball. Il été responsable de cinq conventions collectives pour les joueurs et il était en poste au cours d'une grève de plus de sept mois survenue en 1994-95, qui avait forcé l'annulation de la Série mondiale.

Parmi les dossiers qui seront abordés par le comité exécutif du syndicat, mardi et mercredi, il y aura l'examen d'une nouvelle proposition de constitution. On pourrait alors recommander que l'acception de celle-ci fasse l'objet d'un scrutin auprès de tous les membres.

Il semble bien qu'ils passeront aussi du temps à courtiser Fehr.

«Il a évidemment beaucoup d'expérience, ce qu'il a fait au baseball est très bien, a déclaré l'attaquant des Penguins de Pittsburgh Maxime Talbot. C'est difficile de trouver quelqu'un qui a autant d'expérience, mais on ne sait pas ce qui va arriver.

«On va en parler demain (mardi) et mercredi).»

En voir plus