Skip to main content

Les joueurs de la LNH décident de ne pas réouvrir la convention collective

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le comité exécutif de l'Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey a voté contre la réouverture de la convention collective au terme de la présente saison.

L'association l'a officiellement annoncé en conférence de presse dans le cadre du match des étoiles qui aura lieu au Centre Bell, dimanche.

Le vote du comité exécutif, où l'on retrouve des représentants des 30 équipes, a été effectué par conférence téléphonique jeudi soir.

Selon la convention collective dont la signature a mis fin fin au lock-out, en juillet 2005, les joueurs obtenaient le droit de se retirer de l'entente de six ans après la quatrième année. L'entente actuelle prend fin en septembre 2011.

Le directeur exécutif de l'association des joueurs, Paul Kelly, a dit que les conditions économiques actuelles ont contribué à la décision de ne pas entrer dans une nouvelle ronde de négociations.

Le commissaire Gary Bettman a dit que cette annonce "certifie le support des joueurs envers la convention collective. Nous sommes extrêmement heureux que la ligue et les joueurs puissent aller de l'avant et que l'attention des amateurs puisse demeurer sur la glace, comme il se doit."

L'association estime néammoins qu'il y a de la marge de manoeuvre de chaque côté pour amorcer des pourparlers visant des changements au document avant la fin de l'entente.

"Il y a plusieurs aspects de l'entente au sujet desquels nous ne sommes pas satisfaits, et je suis sûr que plusieurs propriétaires diraient sans doute la même chose, a dit Kelly. Si chaque partie identifie des questions prioritaires, nous devrions leur donner une attention particulière et les régler, si possible. De cette façon, quand nous approcherons de l'échéance, c'est à espérer que nous aurons une bonne partie du travail de fait."

Lors de la saison avant le lock-out, le salaire moyen dans la LNH était de 1,8 million $ US; il est maintenant de 2,2 millions $.

"L'entente a été bénéfique pour tout le monde, a dit le capitaine des Coyotes de Phoenix, Shane Doan. Le plus important est de travailler ensemble et de continuer à faire grandir notre sport."

Mais même avec deux ans à écouler à la convention collective, des dossiers hors glace continueront de retenir l'attention des médias.

Le bureau des gouverneurs de la ligue a reçu un aperçu économique pessimiste lors de réunions en décembre, et plusieurs croient que le plafond salarial sera abaissé pour une première fois, après la saison prochaine. Il y a aussi des échos selon lesquels des équipes telles que les Coyotes ou les Predators de Nashville auraient subi d'importantes pertes au niveau financier.

Kelly a été franc quant à la possibilité de déménager des équipes.

"Je ne peux pas isoler une situation en particulier, mais je ne serais pas surpris du tout de voir une équipe déménager d'ici cinq ans. Peut-être même plus qu'une équipe."

En voir plus