Skip to main content

Les Jets pas surpris de voir Hellebuyck rebondir dans le match no 4

Le finaliste du trophée Vézina a réalisé 30 arrêts contre le Wild après avoir été retiré de la rencontre précédente

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

ST. PAUL, Minnesota - Connor Hellebuyck a passé avec succès un important test en séries avec une victoire par blanchissage de 2-0 pour les Jets de Winnipeg contre le Wild du Minnesota dans le match no 4 de leur série de premier tour dans l'Association de l'Ouest au Xcel Energy Center mardi.

Après avoir accordé six buts sur 22 lancers et avoir été retiré du match avant le début de la troisième période dans un revers de 6-2 dans le match no 3 dimanche, le cerbère de 24 ans a bien rebondi en repoussant 30 tirs pour signer son premier jeu blanc en carrière en séries dans la LNH, renouant ainsi avec l'excellence dont il a fait preuve avec les Jets tout au long de la saison.

Cette excellence (fiche de 44-11-9, moyenne de buts alloués de 2,36, pourcentage d'arrêts de ,924) a été reconnue mardi lorsqu'il a été révélé que Hellebuyck était l'un des trois finalistes au trophée Vézina. Pekka Rinne des Predators de Nashville et Andrei Vasilevskiy du Lightning de Tampa Bay sont les autres.

« C'est le rêve », a déclaré le défenseur des Jets Joe Morrow au sujet du retour en force de Hellebuyck. « C'est pour cela que nous nous entraînons. Pour être en mesure d'avoir cette attitude selon laquelle demain est un autre jour. Vous vous réveillez le lendemain, vous être une nouvelle personne, et vous êtes prêts à jouer à nouveau.

« Si un gardien prend la responsabilité de chaque tir, de chaque but, cela vous pousse à en faire un peu plus pour lui. [Hellebuyck] est l'un de ces gardiens, et même si vous lui voilez la vue et que vous allez vous excuser par la suite, il va simplement répondre "Déplace-toi simplement un peu à gauche la prochaine fois. C'est bon." Il n'y a rien qui le dérange. »

L'entraîneur des Jets Paul Maurice a affirmé qu'il n'avait été aucunement surpris de voir Hellebuyck être aussi bon dans le match no 4.

À LIRE: Simon Gagné analyse la première ronde des séries

« Nous n'avons rien appris de nouveau, mais il s'agit assurément d'un thème récurrent pour lui cette année, a noté Maurice. Il est très, très fort mentalement, confiant en son jeu, et vous savez après cinq ou dix minutes dans un match s'il va bien et qu'il se sent bien.

« Tant mieux pour lui. Et tant mieux pour notre équipe de pouvoir compter sur un gardien comme lui, capable de distinguer qu'il s'agissait d'un mauvais match pour tous ceux qui portaient l'uniforme des Jets (dans le match no 3), et capable de rebondir comme il l'a fait. »

Les Jets mènent la série quatre de sept 3-1. Le match no 5 aura lieu à Winnipeg vendredi (19 h 30 (HE); USA, SN, TVAS2, FS-N).

Hellebuyck a mentionné que sa journée de repos, entre les matchs no 3 et 4, n'avait pas été différente de tous ses autres jours de préparation.

« Ce fut la même routine, a-t-il indiqué. Chaque fois que l'on accorde un but, cela nous permet de nous améliorer. Nous sommes retournés à l'entraînement et nous nous sommes préparés de la même manière. Il n'y a pas de différence dans mon jeu, que je donne 10 buts ou que je réalise un blanchissage. »

Ce type de résilience a été mise à l'avant-plan à plusieurs reprises par Hellebuyck au cours de la saison régulière, lui qui a conservé une fiche de 7-1-1 dans le match qui suivait une défaite où il avait accordé quatre buts ou plus.

Il est normalement réservé et très terre-à-terre lorsqu'il répond à des questions sur son jeu, mais il a esquissé un sourire après le match no 4 lorsqu'il a été questionné sur sa nomination pour le trophée Vézina.

« Je tente de ne pas trop y penser pour l'instant, a-t-il ajouté. C'est le genre d'honneur qui est évidemment apprécié, mais nous avons un objectif à atteindre et nous allons nous concentrer sur les séries. »

Le meilleur arrêt de Hellebuyck dans le match no 4 a été réalisé aux dépens de Matt Dumba, alors qu'il a effectué un beau déplacement de droite à gauche après 40 secondes de jeu en deuxième période.

Video: WPG@MIN, #4: Hellebuyck prive Dumba d'un but

« Je fais simplement mon travail, a-t-il assuré. Si j'effectue l'arrêt sur une séquence comme celle-là, cela aide ma confiance quelque peu pour le reste du match. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.