Skip to main content

Les Jets ne veulent pas regarder trop loin

Les joueurs de Winnipeg ne veulent pas songer au fait qu'ils doivent remporter trois matchs de suite contre les Golden Knights

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

L'idée de remporter trois matchs de suite dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley est intimidante. C'est pourtant ce que les Jets de Winnipeg devront faire contre les Golden Knights de Vegas dans la finale de l'Association de l'Ouest s'ils veulent que leur saison se poursuive.

C'est pourquoi tous les membres de l'équipe s'entendent sur l'importance de ne pas s'attarder à la vue d'ensemble, et de se concentrer sur des objectifs à court terme.

Comme de remporter le match no 5 de cette série quatre de sept, que les Golden Knights mènent 3-1 au Bell MTS Place de Winnipeg dimanche (15 h (HE); TVAS, CBC, SN, NBC, NHL.TV).

« C'est ainsi que nous avons fonctionné tout au long de la saison, ne pas regarder trop loin, a mentionné l'entraîneur des Jets Paul Maurice. Remporter trois matchs de suite en séries est une tâche colossale. En remporter un est parfaitement atteignable. »

Certains joueurs des Jets ne regarderont même pas aussi loin que la fin du prochain duel.

« La seule chose à laquelle nous devons penser, c'est notre prochaine présence, a affirmé le défenseur Ben Chiarot. C'est un cliché, mais c'est ainsi que nous devons aborder les choses. Si vous vous concentrez sur la vue d'ensemble, sur le fait que nous devons gagner trois matchs de suite, la tâche semble imposante. Si nous séparons cette tâche en segments, ça devient plus facile. Nous devons remporter notre prochaine présence, la prochaine période, puis continuer dans cette veine. »

En plus de ne pas regarder trop loin en avant, les joueurs des Jets devraient s'abstenir de jeter un coup d'œil sur les statistiques des équipes qui se sont retrouvées dans leur situation en finale d'association par le passé. 

En effet, les formations qui ont tiré de l'arrière 3-1 en finale d'association depuis la saison 1974-75 ont conservé un dossier de 1-41. Seuls les Devils du New Jersey sont parvenus à renverser la vapeur à cette étape, alors qu'ils avaient éliminé les Flyers de Philadelphie en sept matchs en finale de l'Est en 2000.

« Je ne réponds pas aux questions à ce sujet », a déclaré en riant Maurice lorsque ces statistiques peu encourageantes lui ont été présentées. « Ça ne fera certainement pas partie de mon discours d'avant-match. 

« C'est pourquoi il est important d'être en mesure de demeurer dans le moment présent dans la LNH. Nous savons que nous pouvons remporter un match contre n'importe laquelle des 30 autres équipes de la ligue. C'est cette attitude que nous devrons avoir à la patinoire demain. Nous allons faire en sorte d'être prêts pour cette partie. »

Maurice a souligné que ce n'était pas la première fois que les Jets disputent un match sans lendemain depuis le début des présentes séries, eux qui ont eu à jouer un match no 7 contre les Predators de Nashville au deuxième tour. Il souhaite que ses hommes se servent de l'expérience emmagasinée dans ce match pour aborder le match de dimanche avec confiance.

« Nous sommes convaincus que nous pouvons revenir dans cette série, a validé l'attaquant Adam Lowry. Nous sentons que nous avons été dans chacun des matchs depuis le début de la série. Nous formons une bonne équipe à domicile. Si nous pouvons connaître un bon départ et que nous nous plaçons en position de remporter ce match, nous pourrons transférer la pression vers Vegas.

« La quatrième partie est la plus difficile à gagner. »

Les joueurs qui ont rencontré les médias ont tous insisté sur l'importance de la routine à l'approche du match no 5. Si Lowry va passer une partie de sa soirée à jouer aux jeux vidéo, l'attaquant Andrew Copp a l'intention de regarder le match entre les Capitals de Washington et le Lightning de Tampa Bay.

S'ils vont tous se préparer d'une manière différente, la motivation ne devrait toutefois pas être difficile à trouver pour les Jets.

« Ce sont les meilleurs matchs, lorsque notre saison est en jeu, a lancé Maurice. Tout le monde sera très excité. Il faut trouver un moyen de gagner. Il ne devrait pas être difficile d'apprécier chaque minute de la rencontre. Il faut que ça devienne notre heure de gloire. Avant le début de la rencontre, il faut que les joueurs soient en mesure de se dire qu'ils vont disputer le match le plus amusant de leur saison. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.