Skip to main content

Les Jets ne font pas grand cas de leur inexpérience dans les matchs no 7

Seize joueurs de Winnipeg participeront à leur premier match ultime jeudi face aux Predators

par Scott Billeck / Correspondant LNH.com

WINNIPEG -- Les Jets de Winnipeg n'apporteront pas beaucoup d'expérience alors qu'ils voyageront au Bridgestone Arena pour affronter les Predators de Nashville lors du match no 7, jeudi.

Connor Hellebuyck fait partie d'un large groupe de joueurs de Winnipeg qui n'ont jamais auparavant participé à un match no 7 dans la LNH. Le gardien de deuxième année et finaliste pour l'obtention du trophée Vézina prend part à ses premières séries éliminatoires de la Coupe Stanley, où chaque match lui offre de nouvelles leçons à tirer.

Le match no 7 représentera sa leçon la plus importante, mais Hellebuyck croit avoir une bonne idée de ce qu'implique un match no 7 et de ce qu'il faut faire pour que les Jets atteignent la finale de l'Association de l'Ouest face aux Golden Knights de Vegas.

« Beaucoup de joueurs seront fatigués, ce qui signifie que nous nous battrons lors de chaque présence et chaque seconde », a prédit Hellebuyck mardi au Bell MTS Place. « Tout le monde va donner son maximum. »

Ce sera le premier match no 7 dans l'histoire de la concession winnipégoise. Quatre membres de l'alignement de 20 joueurs des Jets qui ont participé au match no 6 ont joué dans un match no 7 au cours de leur carrière dans la LNH.

L'attaquant Paul Stastny est le seul d'entre eux à présenter une fiche gagnante, affichant un dossier de 2-1 en trois matchs avec cinq points (deux buts). L'attaquant Mathieu Perreault est 0-2 alors que le défenseur Tyler Myers et le gardien réserviste Steve Mason ont chacun perdu leur seul match no 7.

« Je crois que chaque match est une expérience d'apprentissage, a affirmé Stastny. Pour les joueurs qui ont fait ça toute leur vie, je crois qu'aussitôt qu'ils sautent sur la glace, ils sont à l'aise et peuvent jouer leur style.

« Je crois qu'au moment où la rondelle touchera la glace, nous serons prêts à jouer mentalement. La chose la plus importante est de jouir de l'expérience. »

Video: WPG@NSH, #5: Stastny fait dévier le tir de Laine

Perreault a admis avoir pris une approche différente à la suite de son premier match no 7, une défaite de 5-0 face aux Rangers de New York en 2012.

« Les 20 premières minutes sont tellement importantes, a indiqué Perreault. Quand j'étais plus jeune, j'ai peut-être regardé trop loin. Je me concentrais sur l'entièreté du prochain match. Mais nous n'avons pas très bien joué en première période dans cette série. Alors nous devons nous concentrer sur ce premier vingt et nous assurer de faire taire leurs partisans, puis nous pourrons aller de l'avant. »

L'entraîneur des Jets Paul Maurice a une fiche de 2-0 dans les matchs no 7, une victoire de 3-2 en prolongation avec les Bruins de Boston et un gain de 4-3 contre les Devils du New Jersey pendant les séries éliminatoires de 2009 avec les Hurricanes de la Caroline.

Maurice a confié que ces matchs sont également mémorables et palpitants.

« Il y a une atmosphère différente dans ces matchs, car c'est le dernier match pour une équipe, a expliqué Maurice. Il y a donc beaucoup d'émotion, beaucoup d'excitation. Mais il y a en même temps un certain calme. Il y a l'élimination qui plane. Ça inspire votre meilleur jeu. »

Maurice a ajouté que les Jets ont déjà déterminé leur plan pour les journées précédant le match no 7, jeudi.

« Le discours d'avant-match est déjà fait, a affirmé Maurice. Nous avons compartimenté nos trois jours. Nous tenterons d'éliminer le plus grand nombre d'aléas possible. Nous prendrons l'avion à la même heure. Je sais déjà ce que je mangerai demain soir. Il faut suivre la routine autant que possible. »

Les Jets et les Predators ont alterné les victoires et les défaites dans la série. Aucune équipe n'a subi deux défaites de suite jusqu'ici dans les séries.

Historiquement, Nashville aura l'avantage parce que c'est l'équipe à domicile lors du match no 7. L'équipe à domicile a compilé une fiche de 100-70 (,588) dans les matchs no 7 dans l'histoire de la LNH. Mais un premier but pourrait faire pencher la balance en faveur des Jets. L'équipe qui ouvre la marque dans le match no 7 l'a emporté dans 74 pour cent des cas (126-44).

Des 29 équipes actives à avoir participé à un match no 7, 14 d'entre elles ont remporté leur premier match ultime, dont 10 à l'étranger.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.