Skip to main content

Les Jets lèvent leur chapeau aux Golden Knights

Les joueurs de Winnipeg disent avoir fait de leur mieux, mais admettent que Vegas a mérité sa place en Finale de la Coupe Stanley

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

WINNIPEG -- Il y a eu un sentiment de vide chez les Jets de Winnipeg après que la vague blanche se soit retirée.

« Il est difficile de croire que c'est fini, en effet », a déclaré l'attaquant des Jets Mathieu Perreault à la suite de leur défaite de 2-1 aux mains des Golden Knights de Vegas lors du cinquième et dernier match de la finale de l'Association de l'Ouest, dimanche au Bell MTS Place. « Nous nous sommes tellement forcés. C'est décevant quand tu fournis un tel effort, mais que le résultat ne tourne pas en ta faveur. C'est dur à avaler. »

Les Jets n'avaient jamais subi trois revers consécutifs en temps réglementaire (leur pire séquence était de 0-2-1) en route vers une saison régulière de 114 points, mais ils se sont inclinés quatre fois de suite après avoir remporté le premier duel de la série.

« Ça fait plus de 10 minutes, mais nous ressentons encore un vrai sentiment de vide, sans émotion », a avoué le capitaine Blake Wheeler.

Wheeler, qui mène la LNH avec 18 mentions d'aide pendant les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, n'a pas voulu réfléchir à ce qui aurait pu être. Il a plutôt salué Vegas pour avoir atteint la Finale de la Coupe Stanley.

« C'était leur moment, a dit Wheeler. Ils jouent très bien et il faut leur donner tout le crédit. Dans une série quatre de sept, la meilleure équipe l'emporte habituellement. À l'aube de la série, je croyais que nous avions la meilleure équipe. J'admets ne pas être tout à fait objectif, mais je croyais que nous avions une belle occasion.

« Mais cette équipe-là… c'était leur moment. Ils nous ont rendu la vie très difficile. Nous avons dû travailler fort pour tout ce que nous avons obtenu, et même quand nous sommes parvenus à enfoncer leur défensive, nous n'avons jamais pu établir le rythme dont nous avions besoin pour prendre l'initiative dans la série. »

Les Jets n'ont marqué que 10 buts lors des cinq matchs contre le gardien des Golden Knights Marc-André Fleury. Ils en ont marqué 43 en 12 rencontres lors des deux premières rondes.

Video: VGK@WPG, #5: Fleury sort la jambière devant Wheeler

Fait intéressant, Winnipeg a remporté la bataille des unités spéciales en finale d'association, avec un taux de réussite en avantage numérique de 4-en-17 par rapport à celui de 2-en-11 pour Vegas, mais chaque équipe n'a marqué qu'une fois sur le jeu de puissance lors des trois derniers matchs.

Malgré le fait que les Golden Knights sont une équipe d'expansion, leurs joueurs possédaient plus d'expérience dans les séries (748 matchs avant le match no 5, comparativement aux 569 matchs des Jets). Le pourcentage d'arrêts de ,938 de Fleury a également fait une différence considérable.

« Ils misaient sur le meilleur gardien dans la ligue présentement », a lancé le centre des Jets Mark Scheifele, qui mène la LNH avec 14 buts dans les séries. « Il a fait beaucoup de gros arrêts. Leur défensive était solide dans leur zone. Je souhaiterais que les choses se soient passées autrement. »

« Leur gardien a été extraordinaire, a ajouté Wheeler. Il y a eu plusieurs occasions où la rondelle semblait être en route vers le fond du filet. Mais il joue extrêmement bien maintenant. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.