Skip to main content

Les Jets intraitables face aux Golden Knights

Winnipeg frappe tôt et marque deux fois en supériorité numérique pour l'emporter 4-2

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

WINNIPEG - Les Jets de Winnipeg étaient fins prêts à reprendre leur envol deux jours seulement après avoir survécu à un septième match contre la meilleure équipe de la LNH en saison régulière, les Predators de Nashville, au deuxième tour des séries éliminatoires. Les Golden Knights de Vegas l'ont constaté à la dure, samedi.

Les Jets ont été intraitables en lever de rideau de la finale de l'Association de l'Ouest, en l'emportant 4-2 devant 15 321 spectateurs au Bell MTS Place, en plus des dizaines de milliers d'amateurs qui ont assiégé les alentours de l'amphithéâtre.

 Dustin Byfuglien, Patrik Laine, Joel Armia et Mark Scheifele ont réussi les filets des gagnants, qui ont fait mouche deux fois en supériorité numérique. Le capitaine Blake Wheeler a récolté trois aides.

Brayden McNabb et William Karlsson ont fourni la réplique des Golden Knights. Jonathan Marchessault a amassé deux aides.

Video: Un bon départ des Jets dans un gain de 4-2

Devant les filets, Marc-André Fleury des Golden Knights (22 arrêts) a été plus occupé que son opposant Connor Hellebuyck (19 arrêts).

« Ils nous ont dominés sur le plan de l'effort, c'est la raison pour laquelle ils l'ont emporté », a affirmé l'entraîneur des Golden Knights Gerard Gallant. « Pour avoir du succès, nous devons recevoir un effort soutenu de tous nos joueurs. Ça n'a pas été le cas ce soir. Nous reviendrons plus fort dans le match no 2. »

Comme les F-18

L'escadron de F-18 venait de transpercer le ciel de Winnipeg à l'extérieur que les Jets frappaient avec la vitesse de l'éclair à l'intérieur.

Ils ont fait ce qu'ils avaient annoncé : mettre à l'épreuve Fleury.

À la 65e seconde de jeu, Byfuglien a décoché une frappe qui a pris de court le gardien québécois.

Laine a doublé l'avance des siens pendant un jeu de puissance à 6:49. Positionné sur le flanc gauche, le Finlandais a dégainé sur réception de la passe transversale de Wheeler.

 Video: Mathieu Perreault réagit à la victoire des Jets

Armia a fait 3-0 en passant dans l'espace de Fleury à 7:37. Refusé sur le coup pour obstruction à l'endroit du gardien, le but a été accordé à la suite de la contestation des Jets.

« Nous n'étions pas prêts, a tranché Marchessault. Quand tu joues sur la route, tu dois passer au travers de la tempête. Tu dois chercher à fermer le centre de la patinoire et à laisser les jeux de l'extérieur venir. Ils ont vite marqué un premier but et un autre en supériorité numérique. »

Les Golden Knights ont rétréci l'écart peu de temps après en première période, à 8:10. Hellebuyck a mal paru devant le tir des poignets du défenseur McNabb, la rondelle effleurant sa mitaine.

Les Golden Knights sont parvenus à calmer le jeu jusqu'à ce que les Jets ne se redonnent une priorité de trois buts à 9:54 du deuxième tiers. Scheifele a effleuré le tir des poignets de Byfuglien pendant une attaque massive.

William Karlsson a de nouveau ramené les visiteurs à deux buts en marquant en supériorité numérique, à 15:55.

C'est le plus proche qu'ils seraient au score.

But du match

Le premier des Jets, celui de Byfuglien après 1:05 de temps de jeu. Fleury s'en voulait de ne pas avoir bloqué la retentissante frappe du défenseur.

« Elle rentrait au poste pas pire. C'est un arrêt que j'aurais dû faire. J'ai trop bougé », a-t-il admis.

Marchessault s'est blâmé pour le but parce qu'il a effectué une passe molle en zone adverse qui a provoqué la relance rapide de Wheeler.

Video: VGK@WPG, #1: Un boulet de Byfuglien, les Jets en tête

Arrêt du match

Hellebuyck a été peu sollicité, mais il a frustré Deryk Engelland avec la mitaine en deuxième période, un tir qui aurait pu porter la marque à 4-3.

Video: VGK@WPG, #1: Hellebuyck s'impose avec la mitaine

Jeu du match

Le but de Laine en supériorité numérique. La mise en scène de Wheeler était sublime.

Video: VGK@WPG, #1: Wheeler trouve Laine en A.N.

Ce qu'ils ont dit

« Nous avons joué du hockey de rattrapage pendant toute la soirée. Les Jets ont disputé un très bon match. Ils ont été efficaces en défense et ils ont créé de l'attaque aux bons moments. Ils ont marqué deux fois en supériorité numérique, c'est ce qui a fait la différence. » -- L'entraîneur des Golden Knights Gerard Gallant.

« Le premier match m'a fait penser à la série contre Nashville. Les deux équipes se portent énormément à l'attaque. Nous avons tenté de restreindre leurs chances. Ils sont très menaçants et il ne leur en faut pas beaucoup. Nous avons créé plusieurs bonnes occasions de marquer, mais ils ont également eu leur part de chances. Nous avons fait du bon travail défensivement, mais nous devrons être meilleurs » -- L'entraîneur des Jets Paul Maurice.

Ce qu'il faut savoir

Dustin Byfuglien a été le joueur le plus utilisé des deux équipes, avec 24:44 minutes de temps de jeu. Il a amassé une passe, en plus de son but, et il a été intimidant physiquement même s'il n'a été crédité que d'une des 33 mises en échec des Jets. Il a encaissé toutes celles qu'on lui a assénées, comme si rien n'était. L'entraîneur des Golden Knights Gerard Gallant n'a pas tari d'éloges à son endroit. « 'Big Buf' a un impact dans tous les matchs qu'il joue. En séries, il élève son jeu d'un cran », a-t-il commenté… Tobias Enstrom des Jets a quitté temporairement l'action en deuxième période après avoir encaissé la mise en échec de James Neal au centre de la patinoire. Enstrom a paru se blesser à une épaule, mais il est revenu au jeu après avoir reçu des soins au vestiaire.

La suite

La série se poursuit au Bell MTS Place lundi (20h HE; TVA Sports, CBC, SN, NBCSN).

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.