Skip to main content

Les Jets à la recherche de simplicité lors du match no 5

Winnipeg espère résoudre ses problèmes en territoire offensif afin de prendre l'avance dans la série

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

WINNIPEG -- Les Jets de Winnipeg doivent continuer de jouer d'un style simple alors que leur série de deuxième ronde dans l'Association de l'Ouest face aux Predators de Nashville progresse, a déclaré l'entraîneur Paul Maurice vendredi.

La série quatre de sept est égale 2-2 et se poursuivra avec le match no 5 samedi au Bridgestone Arena (21 h 30 H.E.; TVAS, CBC, NBCSN). Le match no 6 aura lieu à Winnipeg lundi.

Les Predators ont remporté le quatrième match 2-1 au Bell MTS Place jeudi, se retranchant en territoire neutre afin de forcer les Jets à abandonner leur système axé sur la vitesse et à aller dans toutes les directions - parfois, en même temps.

« Simplicité », a répliqué Maurice à une question sur l'élément le plus important des prochains matchs. « Le jeu devient plus simple. Ça explique ce qui nous est arrivé en zone neutre hier soir. Nous nous sommes compliqués la tâche pour trouver des lignes de passe. »

Les Jets ne profitent pas d'un surplus d'expérience dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley : 10 de leurs joueurs n'avaient disputé aucun match du tournoi printanier avant cette saison. Ce n'est toutefois pas le cas pour leur entraîneur.

Maurice a guidé les Hurricanes de la Caroline à la Finale de la Coupe Stanley en 2002, ayant remporté trois séries en six matchs avant de s'incliner devant les Red Wings de Detroit en finale. En 2009, les Hurricanes ont atteint la finale de l'Association de l'Est grâce à deux triomphes du match no 7 lors des deux premières rondes avant d'être vaincus par les Penguins de Pittsburgh.

La capacité de gérer ce marathon est le but de la saison régulière de 82 matchs, selon lui.

« Apprivoise ton jeu, apprivoise ton jeu, apprivoise ton jeu, afin que tu puisses retourner à l'essentiel, a souligné Maurice. Le hockey ne devient nécessairement pas plus beau au cours des séries. La fatigue s'installe, la pression augmente. La simplicité est la clé. »

À LIRE : Nashville met fin à la séquence des Jets | Subban sonne la charge pour les Predators

L'attaquant Blake Wheeler a qualifié de « gênants » les déboires de Winnipeg en territoire neutre. Les Jets semblaient être décidés à transporter la rondelle en zone offensive plutôt que la jeter en fond de territoire et provoquer des revirements sur l'échec avant.

« Pourquoi? Je n'ai aucune idée », a admis le joueur de centre Mark Scheifele vendredi. « Mais c'est ainsi que tout s'est déroulé. Ça ne s'est pas passé comme nous l'avons voulu, mais nous pouvons corriger le tir, et, par conséquent, nous ferons mieux à l'avenir. »

Maurice a eu droit à plusieurs questions vendredi afin de comprendre que qu'avaient changer les Predators dans leur jeu pour leur permettre de protéger leur avance de 2-0 qu'ils avaient prise en deuxième période du match no 4. Nashville avait pourtant laissé filer une avance de 3-0 lors du match no 3, une victoire de 7-4 des Jets.

« Ils n'ont rien changé, ils ont eu une avance de 2-0 et ils jouaient de la même façon qu'ils ont joué avec une avance de 3-0, a-t-il dit. Mais nous n'étions pas efficaces dans nos mouvements. Nous nous en sommes occupés aujourd'hui et nous retournerons au travail demain. »

Même si le souhait de Maurice de retourner à l'essentiel représente une priorité chez les Jets, l'urgence de gagner en est une autre, selon Scheifele.

« Tu dois aborder chaque match comme un match sans lendemain », a expliqué Scheifele, qui a récolté sept points (quatre buts) dans la série. « Ça va être important. Ils vont entamer le match avec énergie et on doit faire de même, alors ce sera un match important pour chaque équipe. L'équipe qui voudra le plus l'emportera. »

Les Jets savent bien que le Bridgestone Arena n'est pas un environnement accueillant, mais ils y ont déjà signé une victoire dans cette série, un gain de 4-1 lors du match no 1.

« Chaque équipe a gagné à domicile et à l'étranger, c'est une série égale, a dit le défenseur Josh Morrissey. Le prochain match est extrêmement important. Je m'attends à ce que l'intensité soit à un niveau encore plus élevé.

« Nous savons que nous pouvons avoir du succès dans leur aréna. C'est un endroit difficile à jouer. Leurs partisans sont formidables. Mais nous y avons gagné auparavant et c'est notre objectif pour le match no 5. »

Video: WPG@NSH, #1: Scheifele déjoue Rinne d'un bon tir

Malgré les difficultés connues par les Jets dans le match no 4, Maurice considère le match de samedi comme étant une opportunité.

« C'est vraiment emballant, a-t-il dit. Tu as normalement une bonne occasion de jouer de ton style à l'étranger. Tu es moins anxieux, tu ne tentes pas de forcer trop de choses. Je crois qu'ils ont connu un bon match à l'étranger ici, hier soir, donc nous devons aller chez eux et faire de même. »

Vingt-cinq buts ont été marqués au cours des trois premiers matchs, mais il n'y en a eu que trois lors du match no 4. Est-ce la fin des festivals offensifs ?

« Nos matchs contre Nashville ont toujours eu de différents éléments, que ce soit de solides mises en échec, de l'attaque constante ou des arrêts magnifiques de deux excellents gardiens, a dit Morrissey. Je ne peux pas le dire avec certitude. Nous avons déjà vu presque toutes ces choses dans cette série et je m'attends à ce que ça se poursuive. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.