Skip to main content

Les Islanders retirent le numéro 91 de Goring

Le centre a été l'ajout final d'une dynastie qui a remporté la Coupe Stanley quatre années consécutives

par Brian Compton @BComptonNHL / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

UNIONDALE, New York - Butch Goring a vu son numéro 91 être retiré par les Islanders de New York avant leur match face aux Bruins de Boston, samedi au Nassau Coliseum.

Goring, un joueur de centre, a été l'ajout final de la dynastie des Islanders, qui a remporté la Coupe Stanley pendant quatre saisons consécutives entre 1980 et 1983. Il a également été intronisé au sein de leur Temple de la renommée durant une cérémonie de 40 minutes à laquelle ont participé ses anciens coéquipiers Denis Potvin, Clark Gillies, Bryan Trottier, Mike Bossy, Bob Nystrom, John Tonelli et Billy Smith.

À LIRE AUSSI : Le Nassau Coliseum accueillerait tous les matchs de séries des IslandersPageau est l'une des acquisitions clés à la date limite des transactions

L'homme de 70 ans a joué six saisons avec les Islanders (1980 à 1985) et a récolté 87 buts et 108 passes en 332 matchs de saison régulière ainsi que 68 points (28 buts, 40 aides) en 89 rencontres des séries éliminatoires. Goring a remporté le trophée Conn-Smythe, remis au joueur le plus utile à son équipe en séries, lors des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 1981, alors qu'il a amassé 10 buts et 10 mentions d'aide en 18 parties avec New York, qui était en route vers un deuxième championnat consécutif.

« Ça fait presque 40 ans depuis que j'ai joué », a mentionné Goring, qui a dirigé les Islanders de 1999 à 2001 et qui agit maintenant comme analyste au réseau MSG lors des matchs de l'équipe. « Parfois, tu te demandes si les gens t'ont oublié. Tout le monde se souvient des Coupes, et les partisans sont géniaux, parce qu'ils s'en souviennent et t'en parlent tout le temps. C'est ce qui est spécial de remporter la Coupe, le fait que les gens s'en souviennent. Mais comme individu, tu te demandes si tu as été oublié, donc tu ne penses pas à voir ton numéro être retiré. Tu peux rêver que ça survienne un jour. Je suis très reconnaissant de pouvoir vivre ce moment, de pouvoir voir mon numéro s'élever dans les hauteurs de l'aréna. »

Goring a été échangé aux Islanders par les Kings de Los Angeles en retour de l'attaquant Billy Harris et du défenseur Dave Lewis, le 10 mars 1980. New York n'a perdu aucun match de saison régulière après la transaction, remportant huit de ses 12 dernières parties et concluant quatre rencontres avec un score nul. Les Islanders ont ensuite remporté quatre championnats consécutifs et un record de 19 séries de suite avant de s'incliner face aux Oilers d'Edmonton lors de la Finale de la Coupe Stanley 1984.

« Bill a été un génie de procéder à cette transaction », a affirmé Goring au sujet de l'ancien directeur général des Islanders Bill Torrey, l'architecte de ces quatre championnats. « Ç'a changé ma carrière et la façon dont les gens me voyaient. Je ne pourrai jamais assez le remercier. »

Goring a joué son dernier match avec New York en 1985, et aucun autre joueur des Islanders n'a porté le numéro 91 jusqu'à ce que les Islanders sélectionnent le centre John Tavares avec le premier choix au total du Repêchage 2009 dans la LNH. Tavares a porté le numéro 19 dans le hockey junior, mais les Islanders avaient retiré ce numéro en l'honneur de Trottier en 2001.

Video: BOS@NYI: Le no 91 de Goring retiré par les Islanders

« Il y a quelques années, je ne savais pas si ça allait se produire », a dit Goring au sujet du retrait de son numéro. « Ça survient maintenant et c'est tout ce qui compte. »

Goring est le huitième joueur à voir son numéro être retiré par les Islanders. Il rejoint Potvin (5), Gillies (9), Trottier (19), Bossy (22), Nystrom (23), Tonelli (27) et Smith (31). Le numéro de Tonelli a été retiré le 21 février, mais il est toujours porté par le capitaine des Islanders Anders Lee.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.