Skip to main content

Les Hurricanes vont probablement « apporter certains changements »

Le DG Waddell s'attend à effectuer des transactions et à sélectionner un attaquant au deuxième rang du repêchage de la LNH

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

BUFFALO - Les Hurricanes de la Caroline pourraient chercher à modifier leur formation après avoir raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une neuvième saison de suite, a confié le directeur général Don Waddell à NHL.com jeudi.

Les Hurricanes ont terminé au sixième rang de la section Métropolitaine avec 83 points (36-35-11), 14 points derrière les Devils du New Jersey et la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires dans l'Association de l'Est. Waddell a été embauché afin de remplacer Ron Francis comme directeur général le 8 mai, soit le même jour où Rod Brind'Amour a été promu entraîneur-chef, lui qui va remplacer celui dont il était l'adjoint, Bill Peters.

À LIRE: Bergevin ne pense pas bouger le troisième choix | Les Oilers ne veulent pas faire de coup d'éclat | Holland ouvert à transiger le sixième choix

Dans le cadre d'une longue entrevue à la séance d'évaluation des espoirs 2018 de la LNH, Waddell a discuté des changements qui pourraient survenir chez les Hurricanes au cours de la saison, ainsi que de son point de vue sur les gardiens de l'équipe et des plans de la Caroline en ce qui concerne leur deuxième choix au total en vue du repêchage 2018 de la LNH.

Est-ce que votre formation doit subir des changements drastiques pour que les Hurricanes connaissent du succès?

« Je crois que nous avons besoin d'apporter certains changements. Certains de nos joueurs sont ici depuis longtemps. Cela fait neuf ans que nous n'avons pas participé aux séries éliminatoires. Si certains changements doivent être apportés afin de modifier quelque peu notre visage et notre culture, nous allons assurément évaluer cette option. Nous ne sommes pas dans une situation désespérée, il ne s'agit pas d'une liquidation. Si tous nos joueurs devaient revenir, nous serions parfaitement à l'aise avec cela. Mais je crois aussi que certaines occasions vont se présenter à nous, et que des joueurs pourraient bénéficier d'un nouveau départ avec une nouvelle équipe, tout en nous rapportant des éléments qui pourraient nous être utiles. »

À quel point est-ce que les Hurricanes sont près de participer aux séries?

« Si vous regardez notre dernière saison, et je déteste pointer du doigt une position en particulier, mais je crois que nos gardiens ont éprouvé de la difficulté. Si nous avions pu miser sur un gardien affichant des statistiques dans la moyenne de la ligue, nous aurions assurément participé aux séries. Nous pouvons nous interroger sur nos gardiens… on aurait dit que chaque fois que nous trouvions un peu de rythme, nous ne parvenions pas à obtenir le gros match dont nous avions besoin, alors je pense qu'il s'agit d'une facette de l'équipe que nous devons améliorer. Nous avons plusieurs options à l'étude pour nous améliorer à cette position. »

Est-ce que Scott Darling peut être cette option? 

« Je crois que c'est à Scott de nous prouver qu'il peut l'être. Il a connu une saison remplie de hauts et de bas l'an dernier. Je ne pense pas qu'il était parfaitement prêt à être un gardien numéro un l'an dernier. Il sait qu'il doit être dans une bien meilleure forme physique. Il a probablement joué avec 15 livres de plus que lors de la saison précédente à Chicago. Je sais qu'il a déjà entamé son programme d'entraînement cet été, il sera de retour à Raleigh au cours de la prochaine semaine, il est très sérieux dans son programme d'entraînement avec notre entraîneur de force et de condition physique. Il doit toutefois nous prouver qu'il est l'homme de la situation. Rien ne lui sera offert sur un plateau. Nous espérons que nous pourrons miser sur d'autres gardiens qui vont se battre avec lui pour ce poste. La compétition est habituellement bénéfique pour tout le monde. »

Est-ce que Cam Ward sera de retour?

« Nous discutons toujours avec Cam [qui peut devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet]. Cela va dépendre de la direction que nous prenons, mais si vous regardez ce que Cam a fait pour cette organisation, il a connu une belle carrière. Ses statistiques ont été plutôt bonnes la saison dernière. Il a été placé dans des situations difficiles, et il a bien répondu la plupart du temps dans ce rôle. Il est excellent dans le vestiaire et c'est un gars super à avoir dans l'entourage de l'équipe, surtout une équipe aussi jeune. Nous n'avons pas encore pris notre décision finale. Mais si la situation s'y prête, ce serait bien de pouvoir le garder avec nous. »

Avez-vous reçu des appels d'équipes intéressées par le deuxième choix au total du prochain repêchage?

« J'ai reçu plusieurs appels, et ce que j'ai répondu aux autres équipes, c'est que nous allons garder ce choix. Si vous voulez me présenter une offre, c'est mon rôle à titre de directeur général d'écouter ce que vous avez à dire. Si quelqu'un veut m'offrir quelque chose que je ne peux refuser, des actifs qui cadrent avec la direction que prend cette organisation, nous allons y réfléchir. Il sera toutefois très difficile de nous soutirer ce choix. »

Est-ce que vous avez un joueur ou une position en tête pour ce deuxième choix?

« Je ne pense pas révéler un grand secret si je dis que nous regardons assurément du côté d'un attaquant. Il y a d'excellents défenseurs dans ce repêchage, mais nous misons déjà sur quatre bons défenseurs, et nous avons de jeunes défenseurs qui poussent. Je crois que les attaquants de cette cuvée sont capables de changer le cours d'un match. Il ne fait aucun doute dans mon esprit que nous allons repêcher un attaquant avec ce choix. »

Les trois meilleurs attaquants sont Andrei Svechnikov de Barrie, Brady Tkachuk de l'Université de Boston et Filip Zadina de Halifax. Qu'est-ce qui rend chacun de ces joueurs spécial?

« Ces joueurs possèdent assurément tous des qualités différentes. Nous connaissons tous le père de Tkachuk [l'attaquant Keith Tkachuk], qui a joué pour moi [avec les Thrashers d'Atlanta] lorsque nous avons remporté le titre de notre section [en 2006-07]. Nous savons comment jouent les membres de cette famille, avec son frère qui joue à Calgary [l'attaquant Matthew Tkachuk]. Tout le monde aimerait miser sur ce genre de joueur. Svechnikov a inscrit 40 buts en 44 matchs. L'attaque occupe une grande place dans notre ligue, et nous ne formons pas une équipe qui marque souvent, les buts sont difficiles à obtenir, alors il faudra trouver des solutions. Avec Zadina, on parle d'un joueur très complet qui a évolué avec un autre de nos choix, [l'attaquant Martin] Necas, il y a deux ans. C'est un joueur que nous connaissons bien. Nous devons bien faire nos devoirs par rapport à ces trois joueurs. »

À quel point est-ce que le fait que Zadina et Necas ont connu du succès ensemble avec la République tchèque dans des tournois internationaux vient influencer votre décision?

« Nous en avons parlé. C'est un facteur. À quel point est-ce un facteur, seul le temps nous le dira. Nous apprenons à connaître les joueurs, et nous pouvons demander l'avis de notre propre joueur. Il n'a évidemment que de bonnes choses à dire à son sujet. En fin de compte, les joueurs vont s'adapter aux joueurs avec qui ils évoluent, et nous allons simplement nous assurer de mettre la main sur le bon joueur. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.