Skip to main content

Les Hurricanes se retrouvent une fois de plus en finale de l'Est

LNH.com @NHL

RALEIGH, Caroline du Nord - Si l'on peut dire une chose à propos des Hurricanes de la Caroline, c'est que lorsqu'ils atteignent les séries, ils y font un bon bout de chemin: la formation a participé trois fois au périple vers la coupe Stanley, depuis 2002, et à chaque fois l'équipe s'est rendue jusqu'en finale de l'Est.

Une série de fins de matches dramatiques les ont menés jusqu'ici, le plus récent exemple étant le but de Scott Walker en prolongation, jeudi, lors du septième match contre Boston au deuxième tour.

"Je n'ai jamais eu l'impression que nous sommes 'chanceux' d'être rendus si loin, a dit l'entraîneur Paul Maurice. Oui, nous avons gagné d'une manière dramatique (jeudi), mais ce n'est pas comme s'ils avaient dominé pendant tout le match."

Les Hurricanes se préparent maintenant à affronter les Penguins à compter de lundi, à Pittsburgh - une finale de l'Est opposant deux équipes qui ont réagi favorablement à un changement d'entraîneur, à la mi-saison, et sont ensuite devenues deux des équipes les plus performantes de la ligue.

La troupe de Maurice est devenue la deuxième équipe seulement à remporter deux fois d'affilée un septième match sur la route, dans la même année. Ils ont aussi prévalu lors d'un match ultime au New Jersey, le 28 avril.

Les Hurricanes peuvent compter sur pas moins de 10 joueurs qui faisaient partie de l'équipe ayant remporté la coupe Stanley, en 2006. Cette année-là, ils avaient d'ailleurs conclu leurs deux dernières séries en gagnant des matches ultimes.

"Je pense que notre succès dans les septièmes matches fait partie du caractère de l'équipe, a dit Maurice. Il y a beaucoup de gars qui se rappellent de 2006 dans le vestiaire, alors leurs attentes sont élevées. Nous savons qu'avec notre équipe, il y aura beaucoup de matches serrés. Nous y sommes habitués."

Jussi Jokinen a inscrit trois buts qui se sont avérés vainqueurs, lors des présentes séries. Tim Gleason a procuré la victoire aux siens lors du deuxième match du premier tour, tandis qu'Eric Staal a couronné une frappe éclair de deux buts en 80 secondes, lors du septième match face aux Devils.

"Nous apprécions beaucoup ce qui nous arrive en ce moment, a dit le gardien Cam Ward. Nous essayons d'en retirer le maximum."

En voir plus