Skip to main content

Les Hurricanes pourraient ajouter un défenseur avant la date limite

Le directeur général Don Waddell discute de l'impact de la blessure de Dougie Hamilton en vue du dernier droit de la saison

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

LNH.com discute avec quelques responsables avec la date limite des transactions de la LNH qui aura lieu le 24 février à 15h (HE). Aujourd'hui, le directeur général des Hurricanes de la Caroline Don Waddell exprime comment la blessure au défenseur Dougie Hamilton change la donne à l'approche de la date limite, parle de l'importance de la signature de Justin Williams et de son niveau de confort avec son duo de gardiens de but. 

Les Hurricanes de la Caroline ont bon espoir de revoir Dougie Hamilton avant la fin de la saison régulière, ou du moins durant les séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

À LIRE AUSSILes Sabres veulent ajouter de la profondeur à l'attaque, dit leur DG | La course aux séries dans l'Est sera une véritable bataille

Le directeur général Don Waddell a dit vendredi être réticent à placer Hamilton sur la liste des blessés à long terme et utiliser l'espace salarial supplémentaire ainsi créé puisque ça l'empêcherait peut-être de réactiver Hamilton avant la fin du calendrier régulier. 

On craignait le pire après que le défenseur se soit fracturé le péroné et ait subi une opération le 17 janvier. Quatre jours plus tard, l'entraîneur Rod Brind'Amour affirmait : « Nous nous attendons à ce qu'il soit à l'écart pour le reste de l'année. » 

Waddell ne semble toutefois pas accepter cette idée alors qu'il prépare ses plans pour la date limite des transactions 2020 de la LNH du 24 février. La saison régulière prendra fin le 4 avril, et les séries éliminatoires prendront leur envol quatre jours plus tard.

« La seule chose dont je me soucie est l'horizon de temps de 8 à 12 semaines pour Dougie, a mentionné Waddell, vendredi. Si c'est 10 semaines, ça veut dire la dernière semaine de mars. S'il fallait qu'il puisse revenir pour la dernière semaine de la saison, à partir du 28 mars, nous allons avoir cinq parties. Il pourrait s'agir des cinq matchs les plus importants de l'année.

« Alors s'il est prêt à revenir, vous voulez garder de l'espace sous le plafond pour le rapatrier. »

Hamilton était en voie de connaître la meilleure saison de sa carrière avec 40 points (14 buts, 26 passes) en 47 rencontres. Il avait été sélectionné comme représentant des Hurricanes pour le Match des étoiles 2020 de la LNH à St. Louis avant de se blesser. Alors, le ravoir dans la formation avant la fin de la saison régulière donnerait certainement un coup de main à la Caroline (29-18-3), qui détient la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries dans l'Association de l'Est avant son duel face aux Golden Knights de Vegas au PNC Arena, vendredi (19 h 30 HE; FS-CR, ATTSN-RM, NHL.TV).

Waddell mentionne que le rétablissement d'Hamilton se passe bien.

« Ça fait maintenant deux semaines. La réadaptation se passe de la meilleure façon possible jusqu'ici, a dit Waddell. Le plus important est de laisser l'os se régénérer, on ne peut pas faire grand-chose pour ça, mais une fois que cela est fait, vous pouvez faire plusieurs autres traitements pour accélérer le processus. La bonne nouvelle est qu'il n'y a pas de retour en arrière dans sa progression jusqu'à maintenant. »

Ne pas utiliser la liste des blessés à long terme pourrait toutefois contraindre les Hurricanes dans l'ajout d'un joueur avant la date limite.

« Pour le moment, nous pouvons ajouter un contrat de plus de 5 millions sans avoir recours à la liste des blessés à long terme », a expliqué Waddell. 

Waddell a discuté de son équipe et de ses plans en vue de la date limite en entrevue avec LNH.com :

Quelles sont vos impressions sur votre équipe jusqu'à présent cette saison?

« Nous avons joué 50 matchs, nous sommes 11 matchs au-dessus de la barre des ,500, et à ce rythme nous pourrions nous approcher des 100 points. Alors je crois que nous avons fait du bon travail jusqu'ici. Nous nous trouvons dans une bataille extrêmement serrée dans l'Est avec quatre équipes. Nous ne pouvons pas nous permettre de connaître une séquence de trois ou quatre défaites. Nous sommes passés par là cette saison, nous gagnions quatre ou cinq matchs de suite, mais nous en perdions trois ou quatre d'affilée ensuite. Nous ne pouvons pas faire ça dans le dernier droit de l'année.

« Mais nous aimons notre équipe. La perte d'Hamilton est une grosse perte. Si nous avons la chance d'ajouter un défenseur qui pourrait nous aider, à un prix juste, nous allons certainement évaluer la possibilité. »

Est-ce la perte d'Hamilton change la donne sur vos plans?

« Pas vraiment. Ça pourrait avoir changé le type de joueur que nous recherchons. Nous pensons que la défensive est un aspect de notre équipe où nous pourrions ajouter de l'expérience. Avant, nous recherchions peut-être plus un joueur défensif, alors que maintenant, il se pourrait que l'on regarde pour un gars plus offensif. Nous avons de jeunes joueurs; [Haydn] Fleury a retrouvé une place dans la formation lors des trois derniers matchs et il a bien fait. Le point positif est que nous avons gagné nos deux derniers duels avant la pause, alors ça vous donne confiance que ces joueurs peuvent accomplir le travail. »

Êtes-vous à l'aise avec le groupe d'attaquants que vous avez sous la main avec la signature de Justin Williams le 7 janvier ou est-ce aussi un aspect que vous voudriez améliorer?

« Non, nous pensons être en bonne posture de ce côté. C'est votre travail en tant que DG de toujours regarder et écouter les options. Si jamais nous devions utiliser un attaquant pour obtenir un défenseur, nous pourrions à ce moment regarder pour ajouter un autre attaquant. Mais vous voulez continuer à garder le pouls de la situation et rester à l'affût le plus possible. »

Video: WPG@CAR: Williams fonce au filet et complète le jeu

Vous comptez sur de jeunes joueurs qui ont élevé leur jeu d'un cran cette saison comme Andrei Svechnikov qui a amassé 45 points et la recrue Martin Necas, qui en a obtenu 27. Êtes-vous heureux de la progression de votre équipe du côté des jeunes joueurs?

« Oui. Svechnikov a atteint un autre niveau. Pour Necas, je crois que la décision la plus intelligente a été de l'envoyer dans la Ligue américaine la saison dernière. Ça lui a permis de jouer 18 matchs de séries en plus et de gagner la Coupe Calder. Le hockey de séries, peu importe le niveau, est toujours une bonne expérience. … Et nous avions besoin d'ajouter un centre, ce qu'on a fait en acquérant Erik Haula des Golden Knights de Vegas et il a fait du très bon travail pour nous. »

Sebastian Aho a récolté 42 points (24 buts), mais il a connu un départ un peu lent. Pensez-vous qu'il a ressenti de la pression à la suite du contrat de cinq ans et 42,27 millions que vous lui avez consenti pour égaler l'offre hostile des Canadiens de Montréal?

« Oui. Il a connu un lent départ, et je crois qu'il s'en souciait grandement. Il se mettait beaucoup de pression après la signature du contrat. Je me souviens m'être assis avec lui et de lui avoir dit que tout ça était derrière nous, qu'il devait dorénavant se concentrer à jouer au hockey. Je crois qu'il n'a marqué qu'un but dans un filet désert lors des huit premiers matchs ou quelque chose comme ça, mais depuis il est redevenu le joueur qu'il était, et mieux encore. Il est un autre jeune joueur qui ne fait que progresser. Ces gars n'ont même pas atteint leur plein potentiel, c'est ce qui est génial avec les jeunes joueurs. »

Video: ANA@CAR: Aho redirige le tir d'Edmundson

Que pensez-vous du travail de vos deux gardiens de but Petr Mrazek et James Reimer?

« Reimer montre un pourcentage d'arrêts de ,921 tandis que celui de Petr n'est pas aussi reluisant (,905), mais Petr est un bataillant. Il a été tellement important pour nous en séries l'année dernière. Nous comptons sur un duo. Peut-être que nous n'avons pas un vrai no 1 comme certaines équipes, mais d'un point de vue tandem, comme l'année dernière, nous pouvons compter sur deux gars qui sont en mesure de faire le travail à tout moment. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.