Skip to main content

Les Hurricanes pas découragés malgré la défaite dans le match no 2

Ils tenteront de signer leur première victoire de la série contre les Capitals à domicile

par William Douglas @WDouglasNHL / Journaliste NHL.com

WASHINGTON -- Les Hurricanes retournent chez eux en tirant de l'arrière 2-0 face aux Capitals de Washington dans leur série quatre de sept de première ronde dans l'Association de l'Est, mais ils ne sont pas abattus à la suite de leur défaite de 4-3 en prolongation aux mains des champions en titre de la Coupe Stanley, samedi au Capital One Arena.

L'entraîneur Rod Brind'Amour a admis que les Hurricanes devront « jouer à un niveau plus élevé » lors du match no 3, lundi au PNC Arena (19h H.E.; TVAS, SN, CNBC, FS-CR, NBCSWA).

« Nos meilleurs joueurs ne se sont pas encore inscrits au pointage, a dit Brind'Amour. Je suis plutôt certain que si ces joueurs trouvent leur rythme, comme ils l'ont fait pendant toute la saison, ça nous donnera une meilleure chance de gagner. Nous gardons les matchs serrés et je ne crois pas que nous soyons à notre mieux en ce moment. Je suppose que c'est un bon signe. »

À LIRE AUSSI : Orpik joue les héros en prolongation, les Capitals en avant 2-0

Les Hurricanes n'ont pas disputé un match des séries éliminatoires de la Coupe Stanley à domicile depuis 2009, alors la foule devrait être bruyante et pleine d'énergie, un élément qui pourrait donner un coup de fouet aux joueurs des Hurricanes, a fait remarquer l'entraîneur des Capitals Todd Reirden.

« J'ai déjà regardé du hockey des séries dans cet aréna, et c'est bruyant, a souligné Reirden. Ce n'est pas amusant d'y jouer. Ce sera un gros défi pour nous. »

L'attaquant Sebastian Aho, le meilleur buteur des Hurricanes en saison régulière (30), a marqué son premier filet de la série à 16:49 de la deuxième période, tandis que l'attaquant Jordan Staal a lui aussi réussi son premier à 15:00 de la troisième.

Il s'agit du premier but d'Aho depuis le 9 mars contre les Predators de Nashville.

« Ce n'est pas comme si nous jouons mal, mais à ce stade de la saison, il faut élever notre jeu d'un cran et mieux jouer, a admis Aho. "Satisfaisant" n'est pas satisfaisant, alors nous devons tenter de jouer de notre mieux. »

Le défenseur Brooks Orpik, qui a marqué le but gagnant à 1:49 de la prolongation, a souligné l'effort des Hurricanes.

« Il faut leur accorder du mérite, a dit Orpik. Ils jouent très bien et ils ont un bon plan de match. Ils profitent de l'énergie de la jeunesse là-bas, c'est la première fois en séries pour beaucoup d'entre eux. En effet, c'est plutôt facile de jouer en séries quand tout le monde vous méprise. »

Les Capitals ont été blanchis par la Caroline en quatre occasions sur l'attaque à cinq, incluant un jeu de puissance de cinq minutes à la suite de la pénalité de match à l'attaquant Micheal Ferland à 4:09 du deuxième vingt. Washington a marqué deux buts en avantage numérique sur quatre occasions lors du match no 1.

Video: CAR@WSH, #2: Aho profite d'un bond sur Holtby

« Ça nous a donné un peu d'élan, absolument, a affirmé le gardien des Hurricanes Petr Mrazek. Quand tu écoules cinq minutes de pénalité contre une telle équipe, dont le jeu de puissance se classe parmi les meilleurs de la ligue, ça démontre que tu fais un excellent travail en infériorité numérique. »

Les Hurricanes ont eu du mal à profiter de leurs occasions en avantage numérique, eux qui ont eu un taux de réussite de 1-en-5 samedi, incluant une occasion ratée lors d'un avantage à 5-contre-3 pendant 1:07 en période médiane. Les Hurricanes ont été blanchis en trois occasions en avantage numérique dans le match no 1.

« La seule chose qui m'a déplu, c'est le 5-contre-3, a dit Brind'Amour. Ç'a stagné de nouveau. Ça n'a duré qu'une minute, mais ç'aurait pu faire la différence dans le match si nous avions réussi à marquer. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.