Skip to main content

Les Hawks apprennent la leçon, et sont promis à un avenir brillant

LNH.com @NHL

CHICAGO - Les Blackhawks de Chicago ont goûté au hockey d'antan pendant six semaines. Leur jeu était robuste, rythmé, d'abord amusant, puis désagréable vers la fin de leur parcours en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

La plus jeune formation de la Ligue nationale, qui présente une moyenne d'âge de 25 ans seulement, a fait sa première apparition en séries d'après-saison en sept ans. Les Hawks ont vaincu les Flames de Calgary et les Canucks de Vancouver pour devenir les finalistes de l'association Ouest pour la première fois depuis 1995.

Les Red Wings de Detroit ont toutefois prouvé qu'ils étaient trop forts pour les Hawks en les éliminant en cinq matches seulement. Les champions en titre de la Coupe Stanley ont défait les Hawks 2-1 en prolongation, mercredi, pour ainsi accéder à la finale de la Coupe Stanley pour une deuxième année consécutive.

"?a fait très mal. Je déteste cela, mais c'est peut-être la dose de motivation et d'expérience dont nous avions besoin", a confié l'attaquant Jonathan Toews.

"C'est une belle expérience, et c'est quelque chose dont nous aurons besoin plus tard, a ajouté Toews. Nous savons tous que c'est très difficile de parvenir jusqu'ici."

Il y avait seulement quatre matches de disputés à la campagne lorsque Denis Savard a été limogé de son poste d'entraîneur des Hawks, une décision qui a poussé Patrick Kane au bord des larmes. Joel Quenneville, qui devait s'occuper du repêchage et de tâches administratives loin du banc de l'équipe, a finalement pris la relève. Et éventuellement, les Hawks allaient connaître une saison extraordinaire.

Avant le début des séries éliminatoires, seulement 10 joueurs avaient déjà participé à la classique printanière.

Les Hawks ont disposé des Flames et des Canucks en six rencontres - malgré la robustesse des Flames et le talent du gardien Roberto Luongo - et ont surfé sur la vague jeunesse jusqu'à leur série face aux Red Wings.

Ces derniers, qui avaient enlevé quatre des six affrontements entre les deux formations cette saison, ont démontré aux Hawks à quel point il pouvait être difficile d'accéder à l'étape ultime.

"Ces jeunes ont bien joué tout au long de la saison. Ils prennent de la maturité, et se développent", a dit Quenneville au sujet de ses troupiers.

Kane, qui a éprouvé certaines difficultés face à la robuste défensive des Red Wings avant d'inscrire son premier but de la série mercredi soir, a déclaré que les Hawks souhaitaient continuer à progresser.

"La seule chose que nous souhaitons maintenant obtenir, c'est la coupe Stanley", a-t-il dit.

En voir plus