Skip to main content

Les Golden Knights s'entraînent dans la bonne humeur

Jonathan Marchessault était absent de la séance facultative, mais l'entraîneur Gallant assure qu'il sera à son poste mercredi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

SUMMERLIN, Nevada - Les Golden Knights de Vegas ont tenu une séance d'entraînement facultative marquée au sceau de la bonne humeur, mardi, au lendemain de la victoire de 6-4 qu'ils ont signée dans la première rencontre de la Finale de la Coupe Stanley contre les Capitals de Washington.

La plupart des joueurs, avec le gardien Marc-André Fleury en tête, ont été de la partie en présence d'une autre salle comble au complexe d'entraînement de l'équipe, à Summerlin. Il n'y avait que quelques absents notoires comme l'attaquant Jonathan Marchessault, qui a été ébranlé la veille par une mise en échec de l'attaquant Tom Wilson.

L'entraîneur Gerard Gallant a assuré que Marchessault se porte à merveille et qu'il sera à son poste pour le match no 2 au T-Mobile Arena mercredi (20h HE; TVA Sports, CBC, SN, NBC).

À LIRE : Les Golden Knights à l'aise dans les duels à caractère offensif | Une amitié mise à rude épreuve | Fleury aura plus de plaisir à jouer la grande finale cette année

« Ça n'a jamais été une source de préoccupation. Il a simplement perdu le souffle sur le coup. C'est pour ça que j'ai été fâché qu'on le force à quitter le match afin de se soumettre au protocole en matière de commotion cérébrale. Je comprends que c'est important. C'était une mise en échec à la limite de ce qu'on tolère. Elle était clairement tardive à mes yeux. J'aurais cru qu'il aurait écopé d'une punition de cinq minutes. »

Gallant a relevé du positif de l'incident. Il estime qu'il a contribué à relancer ses troupiers en troisième période.

« La bonne chose, c'est que le coup a fait fâcher les gars et ils se sont remis à bien jouer. C'était 4-4 à ce moment, et nous avons trouvé une façon de l'emporter. »

Le visionnement du match à tête reposée a permis à l'entraîneur de valider ce qu'il a vu dans le feu de l'action.

« Les chances de marquer ont été assez équilibrées, de part et d'autre. Nous en avons donné plus que normalement. Nous avons été nonchalants dans notre zone. C'est la conséquence de la longue pause. C'était un premier match pour nous en sept jours et pour eux en cinq jours. C'était désorganisé, et la glace n'a pas été toujours bonne. Ce n'est rien d'alarmant, je sais que les gars vont faire les ajustements requis.

Video: David Perron discute du match no 1 de la Finale

« Nous avons été très bons en défense en finale d'association contre les Jets de Winnipeg. Ç'a n'a pas été notre meilleur match, mais nous avons eu un bon résultat et ç'a été un très bon spectacle pour les amateurs », a relevé Gallant.

Fleury le capitaine

L'entraîneur ne doute aucunement que le gardien Fleury reviendra plus fort, après avoir connu une première sortie correcte. Jusqu'à maintenant en séries, après les trois matchs où il a accordé quatre buts (trois défaites), Fleury est revenu très fort en obtenant des victoires dans les matchs suivants - en affichant une moyenne de buts alloués de 2,23 et un pourcentage d'arrêts de ,932.

« Il a la capacité de rebondir. Il possède une grande force de caractère. Il a été le premier à admettre qu'il doit être meilleur, même si je trouve qu'il a été bon, a soumis Gallant. Nous sommes rendus en Finale grâce à lui, il est notre meilleur joueur depuis le début des séries. Nous sommes une bonne équipe et nous jouons bien, mais il est la pierre angulaire de nos succès.

Video: WSH@VGK, #1: Fleury ferme la porte à Ovechkin

« Son attitude positive déteint sur tout le groupe. Il motive ses coéquipiers, il s'assure qu'ils jouent de la bonne manière. Il est très important pour l'équipe. Il est comme notre capitaine. »

Soulignant qu'il doit vite effacer de son esprit le match no 1, Fleury a évoqué la possibilité qu'il y ait d'autres matchs à score élevé au cours de la série.

« Nous devrons apporter des changements stratégiques dans notre zone, les Capitals sont très talentueux. Ils misent sur plusieurs joueurs qui possèdent une bonne vision périphérique et de bons lancers. C'est possible qu'il y ait d'autres rencontres à haut pointage. Je devrai juste arrêter un tir de plus que mon opposant. »

Le Sorelois âgé de 33 ans demeure indéniablement le principal candidat pour l'obtention du trophée Conn Smythe, avec sa moyenne de 1,81 et son taux de 0,942.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.