Skip to main content

Les Golden Knights s'éloignent du peloton dans la section Pacifique

La victoire contre les Oilers lançait « un sérieux message » aux rivaux de Vegas

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

EDMONTON - Les Golden Knights de Vegas ont envoyé un sérieux message à leurs rivaux de la section Pacifique, lundi. 

Ils ont défait les Oilers (37-24-9) à Edmonton 3-2 en prolongation pour se forger une avance de trois points sur leurs plus proches poursuivants, ces mêmes Oilers.

À LIRE AUSSI : Course aux séries: Les Jets grimpent en deuxième place de quatrième asBalado: La course aux séries 

« Nous avons lancé le message, autant pour nous que pour le reste de la Ligue, que nous formons une bonne équipe, que nous sommes prêts pour un long printemps », a affirmé le centre Jonathan Marchessault, qui a créé l'égalité 2-2 à 11:57 de la troisième période avant de mettre la table pour le but gagnant en prolongation de Shea Theodore. 

Vegas (39-24-8) s'est démarqué dans le dernier mois, remportant huit matchs de suite du 13 au 28 février pour prendre la tête d'un classement serré entre cinq équipes au sein de la section Pacifique. 

En date du 12 février, les Golden Knights pointaient au troisième rang alors que cinq points séparaient la première (Canucks de Vancouver) de la cinquième place (Coyotes de l'Arizona). Vegas a maintenant trois points d'avance sur les Oilers, sept sur les Flames de Calgary, 10 sur les Canucks et 12 sur les Coyotes, qui sont en cinquième position dans la section.

Depuis que Peter DeBoer a remplacé Gerard Gallant derrière le banc le 15 janvier, les Golden Knights ont maintenu une fiche de 15-5-2. Leurs 32 points amassés durant cette séquence les placent à égalité avec les Bruins de Boston et le Lightning de Tampa Bay pour la troisième meilleure fiche de la LNH derrière les Flyers de Philadelphie (35) et l'Avalanche du Colorado (34).

« (Le classement) dans la section Pacifique est tellement serré et il y a plusieurs équipes qui luttent pour les places de quatrième as, a mentionné le gardien Marc-André Fleury. Nous ne sommes pas si loin devant. L'avantage de la glace, c'est toujours important en séries. Ce sera une chaude lutte jusqu'à la fin. »

Les deux gains en autant de soirs, dont une victoire de 5-3 face aux Flames dimanche, étaient une bonne façon de répondre après un départ plutôt faible du périple dans l'Ouest canadien; les Golden Knights avaient été blanchis 4-0 contre les Jets de Winnipeg, vendredi. 

Vegas se prépare maintenant à disputer le quatrième match d'un voyage de cinq parties sur les patinoires adverses face au Wild du Minnesota au Xcel Energy Center, jeudi (20 h HE; FS-N, FS-WI, ATTSN-RM, NHL.TV).

Video: VGK@EDM: Theodore marque en prolongation à Edmonton

« Deux grosses victoires pour nous, a dit DeBoer. Nous faisons face à de l'adversité en ce qui a trait aux blessures. Je pense que la façon dont nous avons amorcé le voyage à Winnipeg, ç'aurait pu nous faire mal, mais les gars ont fourni un effort exceptionnel lors des deux derniers soirs. »

Les Golden Knights sont privés des services de Mark Stone (bas du corps) depuis six matchs et d'Alex Tuch depuis 12 rencontres, et ont dû jouer sans Chandler Stephenson (non divulguée) contre les Oilers.

Il faut aussi prendre en considération les difficultés qu'a connues Fleury. 

Fleury avait perdu ses deux derniers départs - face aux Kings de Los Angeles et aux Jets - en accordant un total de huit buts sur 41 lancers. Le gardien Robin Lehner, acquis dans une transaction avec les Blackhawks de Chicago à la date limite des transactions, a remporté ses trois départs depuis son arrivée avec Vegas, tout en maintenant une moyenne de buts alloués de 1,67 et un pourcentage d'arrêts de ,940.

« C'était bien pour [Fleury] d'obtenir la victoire, a souligné Marchessault. Nous n'avons pas été bons devant lui lors de ses deux derniers départs, alors c'est bien de gagner pour lui ce soir. »

Fleury (27-16-5; m.b.a. de 2,77, pourcentage de ,905) a renoué avec la victoire d'une façon peu habituelle, lundi. 

Il a terminé la soirée avec 22 arrêts, mais n'a reçu que cinq tirs dans la première moitié de la partie.

« Un départ difficile [pour moi], quelque peu tranquille, a dit Fleury. Pas beaucoup de tirs pour commencer le match. Tu dois [demeurer prêt] mentalement. Tu attends, les orteils gelés. C'est froid sur la glace, non? Mais ça démontre que l'équipe jouait très bien. Je savais que les gars décocheraient des tirs en accentuant la circulation devant le filet et c'est ce qu'ils ont fait, mais [Marchessault] a marqué un gros but en troisième pour créer l'égalité. »

Video: VGK@EDM: Fleury stoppe Bear en prolongation

Les Golden Knights ont 11 matchs à disputer d'ici la fin de la saison alors que les Oilers en ont 12. La course pour le premier rang est loin d'être achevée. 

Les Oilers ont tout de même récolté un point lundi malgré l'absence de leur capitaine Connor McDavid, qui était malade, mais ils ont du travail à faire s'ils veulent se battre pour le titre de la section. 

Edmonton s'est fait dominer 168-99 au chapitre des lancers à ses quatre derniers matchs, mais montrent tout de même un dossier de 2-1-1 lors de cette séquence. Les performances du gardien Mikko Koskinen y sont pour quelque chose. Ce dernier, qui a obtenu trois départs en plus de venir en relève à Mike Smith dans l'autre affrontement au cours de ces quatre parties, a maintenu une moyenne de buts alloués de 1,44 et un pourcentage d'arrêts de ,966.

« C'était aussi décousu que nous l'avons été depuis un moment, a déploré l'entraîneur des Oilers Dave Tippett après le match. Et je ne parle pas que du match de ce soir, ça fait plusieurs matchs où c'est laborieux. Nous tiendrons un entraînement demain et nous tenterons de corriger certaines lacunes, mais nous ne pouvons pas continuer à jouer de la sorte en pensant que nous sommes une bonne équipe. »

Les Oilers recevront la visite des Jets de Winnipeg au Rogers Place, mercredi (21 h HE; SN, TVAS, NHL.TV).

« Nous avons été en mesure de récolter des points en raison de nos deux gardiens, mais on ne peut pas se fier à eux pour faire 40 ou 50 arrêts chaque soir », a indiqué Alex Chiasson, qui a inscrit son 11e but de la saison, lundi. « C'est de la réelle adversité avec [11] matchs à jouer et il faut trouver une façon de générer du momentum. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.