Skip to main content

Les Golden Knights gardent le moral

L'équipe d'expansion traverse la première période creuse de son histoire après un éprouvant voyage de six matchs en neuf soirs

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - On savait d'ores et déjà chez les Golden Knights que le voyage de six matchs en neuf soirs qu'ils viennent de conclure allait représenter un important test pour la formation qui en est encore à ses premiers pas dans la LNH.

Après un surprenant début de saison au cours duquel elle a conservé une fiche de 8-1-0, on pouvait s'attendre à ce que la formation d'expansion poursuive sur sa lancée même si elle devait se débrouiller sans les services des gardiens Marc-André Fleury et Malcolm Subban, tous les deux blessés.

Résultat des courses : une seule victoire, quatre revers, une défaite en tirs de barrage et un autre gardien en moins, Oscar Dansk s'étant blessé au Jour 1 de cet éprouvant périple. Les Golden Knights détiennent maintenant une fiche de 9-5-1 et ont glissé au deuxième rang de la section Pacifique, une position somme toute enviable.

C'est peut-être la raison pour laquelle le moral n'était pas si mal dans le vestiaire des visiteurs au terme d'une défaite de 3-2 subie aux mains des Canadiens au Centre Bell, mardi.

« Je suis très satisfait de la manière dont nous avons joué, a déclaré l'entraîneur Gerard Gallant. C'était un gros voyage, nous avons amassé trois points, mais je pense que nous méritions mieux que ça. Nous avons joué du bon hockey.

« Il y a eu quelques mauvaises périodes, mais je suis satisfait dans l'ensemble de la manière dont nous avons rivalisé à l'étranger. C'était notre premier test, un voyage comme ça, et je crois que ça peut aider notre groupe à long terme. »

Comme c'est souvent le cas pour les 30 autres équipes de la ligue, les Golden Knights attribuent une partie de leurs insuccès aux « petits détails ». Face au Tricolore, ils ont amorcé le match sur les talons et ont donné deux buts rapides en milieu de période, s'obligeant à jouer du hockey de rattrapage.

Pas l'idéal pour une équipe qui avait fait le voyage de Toronto à Montréal dans la nuit après avoir encaissé un revers de 4-3 en tirs de barrage.

« Nous avons perdu le match dans les dix premières minutes, nous n'avons pas joué de la bonne façon, a déclaré Pierre-Édouard Bellemare, auteur d'un but spectaculaire au premier tiers. Nous avons payé un peu cher, mais c'est la loi du sport. Après, tout le match, nous avons essayé de revenir. Mais nous jouions contre une bonne équipe et ils ont réussi à fermer le match. »

Les Golden Knights s'étaient aussi creusé un trou en première période face aux Leafs, accusant un retard de 3-1 après 20 minutes. C'est une situation qui se produisait rarement en début de saison et qu'ils devront corriger s'ils espèrent retrouver le chemin de la victoire.

« Nous faisons de bons matchs, mais les erreurs que nous faisons, nous les payons assez cher, a ajouté Bellemare. Du coup, c'est un peu malheureux, mais c'est comme ça. C'est dur de finir ce voyage avec seulement trois points, mais si on regarde la façon dont nous avons joué, nous méritions au moins un point dans quatre des six rencontres. »

Soirée spéciale pour Lagacé

Le gardien Maxime Lagacé n'avait pas eu l'occasion d'encercler ce match face aux Canadiens sur le calendrier en début de saison puisqu'il n'aurait jamais pensé se retrouver devant le filet pour l'occasion.

Rappelé en raison de l'hécatombe chez les portiers des Golden Knights, il a eu l'occasion de porter le no 33 dans la ville où il a jadis idolâtré Patrick Roy, effectuant 25 arrêts, dont quelques-uns spectaculaires.

« C'était spécial, a-t-il dit. Je me considère chanceux de faire le voyage comme ça, de jouer contre quatre équipes originales à mes six premiers matchs en carrière dans des amphithéâtres mythiques (New York, Boston, Toronto et Montréal). De finir ça à Montréal devant mes parents et tous mes amis, c'était unique et spécial de A à Z. »

S'il n'a gagné qu'un seul de ses six départs jusqu'ici, les Golden Knights sont reconnaissants de l'effort qu'il démontre soir après soir.

« Max ne nous a coûté aucun point, a dit Gallant. Chaque gardien qui a gardé notre filet a bien fait et nous a donné une chance de gagner. Il est comme n'importe quel autre joueur; il obtient une occasion et il en profite pour montrer qu'il peut jouer dans cette ligue. »

En voir plus