Skip to main content

Les gardiens Denis et Desjardins ont du succès dans la Ligue américaine

LNH.com @NHL

MONTREAL - L'entraîneur des gardiens du Canadien, Roland Melanson, revient d'un séjour à Hamilton où il est allé peaufiner la technique des gardiens des Bulldogs, Marc Denis et Cédrick Desjardins.

Le vétéran Denis et le jeune Desjardins connaissent du succès dans la Ligue américaine, à l'instar de Carey Price et Jaroslav Halak chez le Canadien.

"Marc se comporte comme un véritable professionnel. Il a d'excellentes habitudes de travail, a relevé Melanson. Le jeune Desjardins ne peut avoir de meilleur exemple à suivre. Sur le plan technique, Marc a amélioré son jeu. Il bouge moins inutilement devant le but. Il veut revenir dans la Ligue nationale, et il ne ménage pas les efforts. Il croit aux méthodes qu'on lui enseigne."

Melanson a également dit beaucoup de bien de Desjardins, qui continue d'afficher une belle courbe de progression après avoir fait sa marque dans la East Coast League, la saison dernière.

"Quand l'équipe a engagé Cédrick il y a deux ans, on appréciait sa force de caractère, a-t-il noté. On voyait qu'il avait du potentiel, même si on savait que ce serait du travail de longue haleine dans son cas. Il venait de participer deux fois au tournoi de la Coupe Memorial, avec les Remparts de Québec et l'Océanic de Rimouski. Il a amélioré sa technique depuis ce temps. Et les succès qu'il a eus dans la East Coast lui ont ouvert la voie dans la Ligue américaine cette saison."

(...)

Roland Melanson ne se préoccupe pas de son statut chez le Canadien, même s'il écoule la dernière année de son contrat.

"J'ai confiance en Bob (Gainey) et je vais l'attendre avec le crayon en main s'il souhaite que je reste, a-t-il lancé. Aucun entraîneur ne veut quitter."

L'Acadien âgé de 48 ans en est à sa 12e saison dans l'organisation.

(...)

Roland Melanson estime que Jaroslav Halak rendrait de précieux services au Canadien, cette saison, s'il disputait entre 20 et 25 matchs.

"On ne souhaite certes pas utiliser Carey Price dans 70 matchs", a-t-il avancé.

(...)

Ca n'arrive pas fréquemment que les noms de six joueurs d'une même équipe se retrouvent sur les bulletins de vote, comme c'est le cas des Red Wings de Detroit et du Canadien cette saison. Alex Kovalev se rappelle avoir vu la chose à l'époque où il a porté les couleurs des Rangers de New York et des Penguins de Pittsburgh.

En voir plus