Skip to main content

Les frères Kostitsyn, les grands perdants des nouveaux changements de trios

LNH.com @NHL

OTTAWA - Les frères Kostitsyn ont été les grands perdants des nouveaux changements que Guy Carbonneau a apportés aux trios du Canadien, jeudi. L'aîné Andrei a été muté au sein du troisième trio, à la droite de Robert Lang et de Tom Kostopoulos. Sergei a été rétrogradé dans la quatrième unité, aux côtés de Steve Bégin et de Georges Laraque.

Le grand gagnant a été Guillaume Latendresse que l'entraîneur a replacé en compagnie de Saku Koivu et d'Alex Tanguay. Le trio a connu du succès en début de saison. Tomas Plekanec, Alex Kovalev et Chris Higgins formaient l'autre unité.

"J'ai redoublé d'ardeur dans les deux derniers matchs même si on m'a utilisé dans le quatrième trio. L'entraîneur a dû apprécier", a souligné Latendresse, qui a confié avoir eu une bonne discussion avec Carbonneau, mercredi.

Jeudi matin, Carbo a eu un entretien avec Sergei Kostitsyn sur la glace vers la fin de la séance d'entraînement.

"Sa rétrogradation est une mise en garde pour tout le monde, a mentionné l'entraîneur. Sergei joue bien en supériorité numérique, c'est la raison pour laquelle on le garde dans la formation. Je lui ai dit qu'il doit revenir à la base et fournir un meilleur effort. Je ne suis pas inquiet, il va se ressaisir."

Maxim Lapierre et Mathieu Dandenault ont de nouveau écopé. Lapierre a raté un troisième match d'affilée.

(...)

Guy Carbonneau a affirmé que la période des expérimentations tire à sa fin, et qu'il va faire appel au même personnel de joueurs au cours des prochaines semaines.

"??a fait deux semaines qu'on parle des choses qu'on doit faire. Le moment est arrivé d'agir. Peu importe qu'un joueur évolue dans le deuxième, le sixième ou le 82e trio, je veux le voir travailler", a-t-il imagé.

(...)

Blessé vraisemblablement à l'épaule droite, Mike Komisarek a raté un quatrième match de suite, jeudi, et Guy Carbonneau a confirmé que le défenseur ne sera pas de la partie, samedi, au retour de l'équipe au Centre Bell.

(...)

Les Sénateurs sont privés des services des attaquants Mike Fisher et Chris Neil, tous deux blessés au genou droit, ainsi que Ryan Shannon (commotion). Rappelé mercredi, Cody Bass a joué. Christoph Schubert a été laissé de côté dans un deuxième match de suite.

(...)

Antoine Vermette en arrache à l'attaque (deux buts, quatre points en 18 matchs avant jeudi) et il n'en faut pas plus pour que les rumeurs d'échange repartent de plus belle dans son cas.

"C'est la même vieille rengaine depuis cinq ans. Si je me laissais affecter par ça, je serais réellement malheureux. J'aurais arrêté de jouer au hockey depuis longtemps", a affirmé l'attaquant des Sénateurs.

"Ma production à l'attaque est décevante, et ce serait facile de céder au découragement, a-t-il continué. Mais j'essaie de garder un bon moral quand ça ne va pas, comme je m'efforce de ne pas trop m'emballer quand ça va bien."

(...)

Guy Carbonneau va être fort ému en assistant à la cérémonie du retrait du chandail de Patrick Roy, samedi.

"J'ai eu l'occasion de voir plusieurs cérémonies. Celles de Larry Robinson et de Bob Gainey m'ont touché parce que ce sont deux anciens coéquipiers qui ont exercé une grande influence sur moi, à mes débuts.

"La cérémonie de Patrick va revêtir un cachet particulier parce que j'ai joué longtemps avec lui. On est arrivé dans la ligue à peu près en même temps. On s'est beaucoup côtoyé, on voyageait ensemble pour venir aux entraînements à Montréal. Il a été davantage un ami qu'un coéquipier."

Carbo s'est dit heureux de voir Roy revenir dans le giron du Tricolore par la grande porte.

"Je suis content qu'on tourne la page sur le passé. Pour lui, c'est un grand honneur qu'on lui fait. Je pense qu'il va être plus émotif que quand il a été admis au Temple de la renommée du hockey, il y a deux ans."

(...)

Dans l'espoir de faire tourner la chance, mais surtout afin d'alléger l'atmosphère, les joueurs des Sénateurs ont décidé en début de semaine de se laisser pousser la moustache.

"Ma conjointe n'a pas trop apprécié quand je lui ai annoncé ça", a rigolé Antoine Vermette.

(...)

L'entraîneur des Sénateurs Craig Hartsburg a rencontré individuellement chacun des joueurs, lundi, avant la rencontre contre les Rangers de New York.

(...)

Jarkko Ruutu ne regrette pas le coup de coude à la tête qu'il a asséné à Maxim Lapierre, la semaine dernière, même si le geste lui a valu une suspension de deux matchs.

"Je ne vais quand même pas présenter d'excuses. C'est le style que je préconise et je ne le modifierai pas, a lancé Ruutu, jeudi. Je prends un malin plaisir à camper le rôle d'agitateur sur la glace. Si les adversaires parlent de moi, c'est que j'ai atteint mon objectif qui est de les déconcentrer."

En voir plus