Skip to main content

Les frères Koivu vont s'affronter pour la première fois comme capitaines

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le duel Wild-Canadien de jeudi va être le troisième opposant les frères Mikko et Saku Koivu, mais le premier entre les deux à titre de capitaine de leur équipe.

"On a beau se dire que c'est un match comme un autre dans un calendrier de 82, c'est toujours particulier quand on joue contre son frère, a commenté Saku. D'autant plua qu'on affronte le Wild seulement une fois par saison."

Mikko, qui est le cadet de son frère de neuf ans, connaît un début de saison en fanfare avec une récolte de 13 points (1-12), avant le match de mercredi face aux Stars de Dallas..

"Je suis quelque peu surpris, même si je le savais capable d'amasser plus de points qu'il en a eus ces dernières saisons, a admis Saku, qui connaît également un excellent départ avec 10 points. Le Wild a procédé à des changements et il se voit offrir l'occasion de jouer un rôle plus important. Il évolue en compagnie de deux excellents ailiers, Andrew Brunette et Antti Miettinen."

Mikko agit comme capitaine du Wild pour les premières semaines d'activités, dans le système à rotation que préconise l'entraîneur Jacques Lemaire.

Le hasard fait bien les choses, les deux frères vont arborer le 'C' sur leur chandail.

"Ouais, on va devoir l'avoir à l'oeil", a fini par dire Saku, avec un brin d'orgueil dans la voix.

Mikko et Saku sont à la recherche d'un premier but l'un contre l'autre. Mikko a été blanchi en deux matchs tandis que Saku a amassé deux passes.

(...)

Guy Carbonneau s'amuse du fait qu'on dise que le Canadien ne joue pas bien, même s'il n'a perdu qu'une fois en temps réglementaire cette saison.

"On riait de ça ce matin. Dans les médias, il y a beaucoup de gens qui sont mécontents même si on montre une fiche de 6-2, a-t-il relevé. C'est sûr qu'on voudrait être parfait, gagner tous nos matchs de façon décisive. Mais, en raison de la parité qui existe dans la Ligue nationale, tous les matchs sont difficiles. A chaque match, que se soit à domicile ou à l'étranger, tu peux te faire battre. On l'a vu avec les Red Wings de Detroit qui ont perdu contre les Maple Leafs de Toronto, et ça va arriver souvent cette saison.

"Pour notre part, a renchéri Carbonneau, on vient de vaincre les Panthers de la Floride et les Hurricanes de la Caroline, des équipes qui nous donnaient du fil à retordre. Pour nous, c'est une grosse étape. Il y a peut-être des gens qui n'ont pas aimé la façon qu'on s'y est pris pour l'emporter. Mais ce qui compte, ce sont les deux points de classement."

(...)

Le Canadien va disputer un premier match au Minnesota depuis le 17 décembre 2005. Il s'était incliné 4-3 en prolongation ce soir-là.

Après la rencontre de jeudi, le CH va se rendre dans la région de New York, où il jouera contre les Islanders à Uniondale, samedi.

(...)

Les équipes de l'entraîneur Jacques Lemaire étant toujours des plus alertes en défense, le Canadien devra user de prudence et de patience, jeudi.

"On devra être bon avec la rondelle, tout en limitant les revirements et en se montrant patient, a avancé Guy Carbonneau. Etre patient, c'est quelque chose qu'on doit apprendre cette saison."

En voir plus