Skip to main content

Les Flyers reviennent dans le coup dans leur série contre les Penguins

LNH.com @NHL

PHILADELPHIE - C'est du bon vieux hockey de l'ancien temps qui a permis aux Flyers de Philadelphie de revenir dans leur série contre Pittsburgh. Sauf qu'il faudra plus que quelques combats et de dures mises en échec pour éliminer les Penguins.

Jouant avec l'énergie du désespoir après avoir perdu leurs deux premiers matchs de la série, les Flyers ont décidé de recourir à la recette qui les avaient le mieux servis depuis les beaux jours des Broad Street Bullies. Ils se sont mis à utiliser leur corps.

Les Flyers n'ont pas seulement joué du muscle dans leur victoire de 6-3 contre les Penguins, dimanche - leur combativité a réussi à forcer leurs adversaires à négliger leur plan de match. Maintenant, ils devront réussir le même tour de force pour égaler les chances dans la série. Le quatrième affrontement sera disputé mardi soir au Wachovia Center.

"Nous sommes en meilleure position qu'il y a deux jours, mais reste que c'est juste un match, a souligné l'attaquant des Flyers Simon Gagné, lundi. On a mieux joué à notre dernier match qu'on l'avait fait dans les deux précédents. Mais c'est quand même juste un match, on tire encore de l'arrière. La prochaine partie sera encore plus importante que la dernière."

La prochaine rencontre sera effectivement importante et la pression demeure sur les Flyers. Ils ne peuvent se permettre de se retrouver en déficit de 3-1. Les Penguins ont toujours l'avance et ils ont encore deux matchs à domicile en banque, ce qui fait qu'ils ne paniquent pas du tout après un seul revers.

"On se retrouve face à un petit peu d'adversité. On s'y attendait. On n'a pas bien joué, mais on sait qu'on va rebondir", a affirmé l'attaquant des Penguins Jordan Staal.

Les Flyers ont certes profité de l'avantage de la patinoire, dimanche. La foule, enthousiaste au possible, a été allumée par des images des belles années des Flyers sur l'écran géant. Ce qui a aussi aidé, c'est que l'entraîneur John Stevens, qui profitait du dernier choix de trio, a pu envoyer l'unité de Jeff Carter face à celle de Sidney Crosby. Carter a marqué son premier but de la série pour donner les devants 1-0 aux siens. Crosby a amassé deux aides, bien qu'il n'ait pas encore connu de prestation étincelante.

Les Penguins ont surpris bien du monde en s'avérant l'équipe la plus combative des deux lors des deux premiers matchs, ce qui a amené les Flyers à écoper de pénalités coûteuses. Ceux-ci ont toutefois dicté le ton très rapidement lors du troisième match en marquant deux buts rapides, puis ils ont montré qu'ils n'allaient pas être intimidés. Après que Chris Kunitz, des Penguins, eut donné un coup de coude à la tête de Kimmo Timonen, Scott Hartnell s'est mis à sa poursuite. Le défenseur des Flyers Andrew Alberts s'est chamaillé avec Evegni Malkin, puis deux autres combats ont éclaté lors de l'arrêt de jeu suivant.

"C'est toujours une question de contrôler ses émotions, a souligné l'entraîneur des Penguins Dan Bylsma. C'est là quelque chose que nous pouvons faire mieux, que nous devons faire mieux, surtout ici à l'étranger."

En voir plus