Skip to main content

Les Flyers retrouveront des adversaires familiers au premier tour des séries

LNH.com @NHL

PHILADELPHIE - Il y a un an, les Flyers de Philadelphie sont passés de pire équipe de la Ligue nationale de hockey à finalistes de l'association Est, une aventure qui a pris fin à Pittsburgh. Or, voilà qu'ils amorceront les séries éliminatoires de 2009 dans la même ville, avec l'objectif de savourer une douce revanche.

"Ils nous ont éliminés, et bien que ça soit arrivé l'an dernier, nous ne l'avons pas oublié", a reconnu l'attaquant Mike Knuble. "Nous avons une chance de nous reprendre et gagner une série alors qu'ils auront l'avantage de la glace."

En effet, les Penguins amorceront cette série à domicile, mercredi soir. Pourtant, les Flyers n'avaient besoin que d'un seul point, dimanche après-midi, pour s'assurer du quatrième rang du classement général de l'association Est et de jouer le premier match devant leurs partisans. Toutefois, ils ont gaspillé une avance en troisième période, raté une belle opportunité d'amasser 100 points et ils doivent maintenant prendre la route de la Pennsylvanie occidentale.

L'avantage de la glace n'a pas aidé les Flyers lors de leur revers de 4-3 contre les Rangers dimanche. Les bruyants partisans de l'équipe n'ont pas empêché les visiteurs, dont le destin éliminatoire était déjà scellé, de marquer deux buts en troisième pour sonner les Flyers (44-27-11). Peut-être qu'une petite randonnée loin du Wachovia Center aura un effet bénéfique sur les joueurs de l'entraîneur John Stevens.

"Celle-là m'agace un peu", a néanmoins admis le centre Daniel Brière, en parlant de la défaite de dimanche.

L'an dernier, les Flyers ont amorcé chacune de leurs trois séries à l'étranger, et ils ont trouvé le moyen d'éliminer les Capitals de Washington en sept matchs, puis le Canadien en seulement cinq rencontres, avant de s'incliner devant les Penguins, également en cinq parties.

En 2009, les Flyers ont affiché un dossier de 2-2-2 contre Sidney Crosby, Evgeni Malkin et les Penguins (45-28-9), et trois des matchs se sont soldés par un écart d'un seul but.

Ce sera la cinquième fois que les deux rivaux de la Pennsylvanie croisent le fer en matchs éliminatoires, et les Flyers ont gagné trois des quatre premières séries.

Les Flyers et les Penguins ont tous deux amassé 20 victoires à l'étranger en 2008-2009.

"Ca rend notre tâche un peu plus ardue", a admis Knuble en parlant de l'avantage de la glace des Penguins. "Il n'y a aucune série facile, et il vous faut gagner à l'étranger, mais aussi à domicile, peu importe la ville où vous jouez pendant les éliminatoires. Oui, ce sera un peu plus difficile, mais souhaitons avoir appris de notre expérience d'il y a un an et tentons d'appliquer les leçons cette année."

En voir plus