Skip to main content

Les Flyers rendent hommage au regretté Ed Snider

L'équipe honore l'ancien propriétaire lors d'une cérémonie émouvante avant le match face aux Capitals

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

PHILADELPHIE -- Le match no 3 de la série de première ronde dans l'Association de l'Est opposant les Flyers de Philadelphie et les Capitals de Washington s'est amorcé avec beaucoup d'émotions lundi grâce à une cérémonie avant-match honorant le regretté propriétaire des Flyers, Ed Snider.

Le match était le premier des Flyers au Wells Fargo Center depuis le décès de Snider le 11 avril à l'âge de 83 ans après une bataille de deux ans contre le cancer de la vessie. Pendant quelques minutes, le match des Flyers, qui tirent de l'arrière 0-2 dans la série quatre de sept, était d'importance secondaire par rapport à l'hommage à l'homme responsable de l'arrivée du hockey de la LNH à Philadelphie lors de l'expansion en 1967-68.

Lors d'un discours avant le match, le commissaire Gary Bettman a appelé la cérémonie « un événement qui pleure son décès et célèbre sa vie magnifique ».

« La famille de la LNH, c'est-à-dire toutes les équipes, le bureau de la Ligue, les joueurs et les partisans, surtout ceux ici à Philadelphie, ont subi une grosse perte. Il n'y a aucune autre façon de l'exprimer, a déclaré le commissaire Bettman. Ed était un visionnaire dynamique qui a fait de Philadelphie une des meilleures villes de hockey du monde. Il était passionné dans toutes ses entreprises. Tout ce qu'il a fait était de premier ordre. Il croyait en l'excellence et son équipe, les Flyers, et ses arénas, que ce soit ceci ou celui qu'il avait fait construire à l'autre côté de la rue (le Spectrum), étaient tous à l'esprit pour qu'il fournisse aux partisans la meilleure expérience possible. »

Les partisans arrivant à l'aréna lundi ont observé une grande bannière à l'extérieur du Wells Fargo Center, affichant une image de Snider au-dessus du logo des Flyers avec sa signature et « A Flyer Forever » (« Un Flyers pour toujours ») écrits en-dessous. Sur la glace derrière chaque filet se trouvaient les initiales de Snider, EMS (Edward Malcolm Snider), et le logo des Flyers.

Avant la première mise en jeu, la vie de Snider et son dévouement à sa famille, aux Flyers et à la ville de Philadelphie ont été rapportés en détail pendant une vidéo passée sur le tableau de pointage, accompagnée par la chanson de Billy Joel, « Souvenir ». À la suite d'un moment de silence observé à la mémoire de Snider, la chanteuse Lauren Hart, qui portait un chandail orange des Flyers avec le no 67 et le nom de Snider sur l'arrière, a augmenté encore une fois les émotions en interprétant « God Bless America », accompagnée par une vidéo de la chanteuse regrettée Kate Smith.

Hart, fille de l'ancien commentateur regretté des Flyers Gene Hart, a également chanté en duo avec Smith avant le match des Flyers à domicile le 9 avril face aux Penguins de Pittsburgh. Ce jour-là, Hart tenait son cellulaire afin de communiquer avec Snider via l'appli Facetime afin qu'il ait pu écouter la cérémonie alors qu'il était malade chez lui à Montecito, en Californie. Les Flyers ont vaincu les Penguins 3-1 pour s'assurer d'une place en séries éliminatoires de la Coupe Stanley et Snider s'est éteint deux jours plus tard.

« La dernière semaine était un peu éprouvante », a déclaré le capitaine des Flyers Claude Giroux après l'entraînement matinal de l'équipe lundi. « C'était éprouvant pour beaucoup de personnes. Ça inclut notre organisation, tous ceux qui ont déjà travaillé pour les Flyers et les joueurs qui avaient un rapport avec M. Snider. C'était assez émotif. »

Les Flyers ont vu Snider pour la dernière fois lors d'une visite à sa maison à Montecito lors du réveillons du jour de l'an. Avant de devenir malade, Snider avait régulièrement assisté aux matchs et il avait souvent visité le vestiaire par la suite pour saluer ses joueurs.

« Le souvenir le plus spécial que j'ai, c'est de le rencontrer et d'avoir la chance de serrer sa main, a dit l'ailier droit des Flyers Wayne Simmonds. Je l'ai dit auparavant, c'est assez rare que le propriétaire soit si impliqué avec son équipe et qu'il ait un si bon rapport avec la majorité de ses joueurs. C'était donc assez spécial pour moi. »

Il y aura une cérémonie commémorant la vie de Snider à 13h jeudi au Wells Fargo Center. Les Flyers envisagent d'assister à la cérémonie en tant qu'équipe.

Le commissaire Bettman a également noté que l'impact de Snider n'a pas été limité à Philadelphie.

« Personnellement, il va me manquer, il était un ami très proche, et la ligue s'ennuiera de lui, non seulement les partisans ici à Philadelphie et non seulement les Flyers, a dit le commissaire. Le comité de compétition, créé il y a une douzaine d'ans, avait toujours un propriétaire à titre de membre, et depuis son lancement, il n'y avait qu'un propriétaire qui occupait ce poste, c'était Ed Snider, et ça démontre qu'il tenait à cœur le bien-être de la Ligue et du sport, et il a inspiré le respect des joueurs.

« Il était évidemment reconnu comme étant un propriétaire aimé par ses joueurs, mais son leadership et sa connaissance étaient aussi redoutables que ceux appartenant à quiconque qui s'est jamais impliqué dans ce sport, à n'importe quel niveau. Évidemment, tous ceux en deuil ont les sympathies et les condoléances de toute la famille de la LNH à l'honneur d'un homme formidable. »

En voir plus