Skip to main content

Les Flyers préfèrent les changements de trios à la numérologie

LNH.com @NHL

PHILADELPHIE - La saison des Flyers de Philadelphie pourrait prendre fin dès jeudi soir à l'issue du quatrième match de la finale de l'Est. En déficit de 0-3 face aux Penguins de Pittsburgh, les Flyers entretiennent peu d'espoirs d'enlever la série.

Seulement deux équipes sont parvenues à l'emporter après avoir comblé pareil déficit dans l'histoire de la Ligue nationale. Les Maple Leafs de Toronto en 1942 et les Islanders de New York en 1975. Les Islanders ont réussi l'exploit 33 ans après les Leafs. S'ils croient à la numérologie, les Flyers pourraient les imiter 33 ans plus tard.

"On fait mieux d'oublier ça", a déclaré Martin Biron en parlant de la numérologie, cette pratique divinatoire fondée, entre autres, sur l'analyse numérique des dates. "Ca fait au moins huit fois qu'on l'entend celle-là. On l'a entendu à Ottawa, à New York et puis dans l'ouest."

Refonte des trios

Les Flyers devront s'accrocher à autre chose s'ils espèrent imiter les Leafs et les Islanders. L'entraîneur John Stevens a pensé qu'une refonte des trios pourrait permettre à ses joueurs de percer la défense des Penguins. Daniel Brière et Mike Richards seront ainsi réunis dans une même unité complétée par Scott Hartnell. Brière a été limité à une seule passe en trois rencontres et la présence de Richards à ses côtés pourrait le relancer. Richards, lui, a marqué trois des cinq buts des Flyers.

"Mon rôle est d'amener de l'attaque. Jusqu'ici, c'est décevant et frustrant, a admis Brière après l'entraînement des Flyers. Mais je n'ai pas le choix de continuer. Deux ou trois matchs sans marquer, c'est quand même pas la fin du monde. Je suis dû pour débloquer." Brière jouera à l'aile, Stevens préférant opposer Richards à Sidney Crosby.

"Jouer au centre ou à l'aile, pour moi, c'est la même chose, fait valoir le Gatinois. C'est pas comme si on jouait dans un corridor comme le font les joueurs de quatrième trio. On se promène un peu partout sur la glace. J'ai joué presque une saison complète à l'aile quand j'étais à Phoenix. Je n'ai pas de problème avec ça."

Richards croit qu'il s'agit d'une bonne association.

"On s'entend bien lorsqu'on évolue ensemble dans l'attaque à cinq, dit-il. Il y a une belle chimie entre nous."

Les autres trios seront les suivants: Upshall-Carter-Knuble, Prospal-Umberger-Lupul, et Thoresen-Dowd-Kapanen.

"On espère que les changements de trios vont créer une étincelle", dit Brière.

Retour de Coburn

Les Flyers pourront compter sur le défenseur Braydon Coburn. Blessé à l'oeil gauche par une rondelle déviée dans le deuxième match, Coburn s'est entraîné mercredi avec ses coéquipiers.

"Je n'ai aucun problème de vision", a-t-il assuré.

Les Flyers ne pensent pas à remporter la série. Du moins pas encore. Ils souhaitent seulement éviter un balayage en enlevant le quatrième match.

"Nous sommes encore en vie", a rappelé Brière.

En voir plus