Skip to main content

Les Flyers pourraient faire appel à Neuvirth mercredi

Philadelphie n'a plus rien à perdre face à Washington et pourrait remplacer Mason devant le filet

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

VOORHEES, New Jersey - Aucune décision n'a été prise quant à l'identité du gardien partant des Flyers de Philadelphie en vue du quatrième match de la série de premier tour de l'Association de l'Est contre les Capitals de Washington, mercredi (19h HE; TVA Sports, NBCSN, CBC), a indiqué l'entraîneur des Flyers Dave Hakstol.

Les Flyers ont perdu le match no 3 6-1 lundi et ils sont acculés au mur dans la série au meilleur de sept matchs.

 

Steve Mason a livré les trois premiers matchs et ils montrent un pourcentage d'arrêts de 0,852, en grande partie par contre en raison des huit buts accordés aux Capitals en supériorité numérique. À cinq contre cinq, le pourcentage d'arrêts de Mason s'élève à 0,922.

 

« On peut voir les choses de deux façons, a soulevé Hakstol. On peut avoir de bons arguments pour l'une ou l'autre. Nous allons prendre la décision mercredi, comme nous le faisons habituellement la journée des matchs. »  

 

Mason a amorcé 17 des 19 derniers matchs de la saison régulière et son rendement a été un facteur très important dans la qualification de l'équipe en séries de la Coupe Stanley.

 

« Il va de soi que je veux jouer, a commenté Mason. Cela dit, la décision revient à l'entraîneur. »

 

Michal Neuvirth a été limité à deux matchs au cours de cette sequence en raison d'une blessure au bas du corps qu'il s'est infligée le 16 mars. Il a été un des cinq joueurs qui ont chaussé les patins mardi et il s'est dit prêt à prendre la relève, au besoin.

 

« Je suis à 100 pour cent de mes capacités, a dit Neuvirth. J'ai le sentiment de connaître de bons entraînements. Mon niveau est bon. Si on me fait jouer, je serai confiant. »

 

Les Flyers n'ont plus rien à perdre et un changement de gardiens uniquement pour faire un changement peut être envisageable. Le directeur général Ron Hextall n'est toutefois pas assuré que ça puisse représenter la solution.

 

« Je ne sais pas si j'irais jusqu'à dire que ça puisse créer l'étincelle désirée, a-t-il avancé. J'estime que l'étincelle devrait provenir du fait que nous tirons de l'arrière 3-0 dans la série et que nous devons l'emporter. Nous sommes chez nous. Nous devons repartir en neuf ici. Nous devrons amorcer le match de mercredi comme des enragés. Notre mission est de gagner un match. C'est tout. »

 

Peu importe à quel gardien on fera appel, les Flyers savent qu'ils doivent produire davantage à l'attaque. Ils n'ont réussi que deux buts en trois matchs et ils sont 0-en-13 en supériorité numérique.

 

« Nous prenons d'assaut le filet, ce n'est pas les occasions qui manquent, a observé le capitaine des Flyers Claude Giroux. Nous devons aller nous planter devant le gardien. Il nous faut profiter de retours de tirs ou de déviations. »

 

Le trio de Giroux, avec Jakub Voracek et Wayne Simmonds, souhaiterait sûrement marquer des buts semblables. Ils sont incapables d'en acheter un en supériorité numérique. Leur contribution se résume à un but et à un rendement jumelé de moins-4 en défense, même si les trois joueurs sont du côté positif au chapitre des différentiels dans les tirs. Giroux et Voracek sont plus-10 dans les tentatives de lancers à égalité numérique et Simmonds est plus-9.

 

« Nous devons faire plus de bruit à l'attaque, a affirmé Simmonds. C'est notre tâche. Nous sommes des meneurs au sein de l'équipe. Chacun d'entre nous peut faire mieux et chacun devra faire mieux afin que nous puissions étirer la série. »

 

Voracek a indiqué que les Capitals ne font rien de différent par rapport à la saison régulière afin de tenter de maîtriser le trio et qu'il se demande bien pour quelles raisons les choses ne vont pas mieux.

 

 

En voir plus