Skip to main content

Les Flyers possèdent les ingrédients pour connaître du succès, soutient Biron

LNH.com @NHL

MONTREAL - Bons derniers dans la LNH la saison dernière, les Flyers de Philadelphie ont brûlé les étapes cette saison afin de couronner un revirement de situation des plus impressionnants.

Qualifiés pour les séries d'après-saison en vertu de leur sixième place dans l'Est, les Flyers ont franchi deux tours avant de s'avouer vaincus en cinq matchs contre les Penguins de Pittsburgh, en finale d'association.

Il y a un an, on parlait d'eux comme l'équipe ayant connu l'une des plus fulgurantes descentes en chute libre de l'histoire. Ils venaient de complèter le calendrier régulier avec une maigre récolte de 56 points, soit 45 de moins que la saison précédente (101).

"Nous sommes sur la bonne voie. C'était visible depuis l'été dernier, a affirmé le gardien Martin Biron, dimanche. Nous savons, on l'a constaté tout au long de la saison, que nous possédons les ingrédients pour obtenir du succès."

C'est également l'essentiel du message qu'a laissé aux joueurs l'entraîneur John Stevens, à la suite de la cuisante défaite de 6-0 encaissée au Mellon Arena.

"Je leur ai souligné que d'avoir travaillé avec eux cette saison s'était avéré une de mes expériences les plus satisfaisantes dans les rangs professionnels", a-t-il affirmé.

"Nous avons effectué des pas de géant. Nous sommes revenus de très loin", a ajouté Stevens, en évoquant la saison de misère de l'équipe en 2006-07.

La relance des Flyers n'est pas tombée des nues. Plusieurs observateurs leur prédisaient une excellente saison, à la suite des gestes qu'a posés le directeur général, Paul Holmgren, au cours de l'été. Holmgren est allé chercher des éléments de premier plan, comme le défenseur Kimmo Timonen et le joueur de centre Daniel Brière.

Mais les choses n'ont pas fonctionné comme on l'aurait souhaité, principalement en raison de la perte de joueurs importants, blessés, comme Simon Gagné. Les Flyers ont eu à surmonter plusieurs embûches. Ils se sont démenés vaillamment au cours du dernier droit de la saison afin d'assurer leur place en séries, au 81e match. On devra assurément compter sur eux, la saison prochaine.

"Nous avons jeté des bases solides en raison de l'adversité que nous avons dû surmonter, a noté Stevens. Nous avons été capables de survivre à des situations qui nous feront grandir plus vite.

"Prenez, à titre d'exemple, la série contre les Capitals de Washington, a-t-il poursuivi. Nous avons laissé filer une avance de deux matchs, avant de remporter le septième match. Contre le Canadien au tour suivant, on a pu trouver d'autres solutions pour progresser."

Prospal et Hatcher

L'équipe devrait perdre peu d'éléments. On devrait laisser aller l'ailier Vaclav Prospal, qu'on a acquis du Lightning de Tampa Bay afin de combler l'absence de Gagné. Prospal peut obtenir le statut de joueur autonome sans compensation. Il a connu des séries difficiles. On pourrait racheter la dernière année de contrat du vétéran défenseur Derian Hatcher, qui souffre des genoux.

Une chose est acquise, Holmgren va avoir un été nettement moins occupé. Les meneurs - Timonen, Brière et Mike Richards - sont sous contrat pour plusieurs saisons. Richards, qu'on désigne déjà comme le prochain capitaine de l'équipe, est lié à l'organisation jusqu'à la fin de la saison 2019-20.

L'équipe regorge de bons jeunes attaquants, avec les Jeff Carter, Scottie Upshall, Joffrey Lupul et Scott Hartnell. Défensivement, Timonen, le jeune Braydon Coburn et Randy Jones représentent des valeurs sûres. Ryan Parent est fort prometteur. Devant le filet, le vétéran Biron a prouvé sa valeur.

Même s'il juge que l'avenir s'annonce rose, Biron n'a pas manqué de souligner, dimanche, combien il est ardu de se rendre jusqu'au bout en séries.

"Ça fait deux mois qu'on travaille comme des déchaînés. Et nos efforts ne nous ont permis que de gagner deux rondes de séries. Il nous en restait deux autres à remporter. Ça montre jusqu'à quel point c'est difficile de gagner la coupe Stanley", a-t-il résumé.

En voir plus